L’île Maurice accueille le séminaire annuel de l’OVPOI

Publié par  24 avril, 2012 8:48 Laissez vos commentaires

C’est à l’île Maurice, les 12 et 13 avril, que s’est tenu le séminaire de l’Observatoire Villes Ports Océan Indien(1) (OVPOI) organisé en collaboration avec la Municipalité de Port-Louis et la Mauritius Port Authority, tous deux membres de l’AIVP et de l’Observatoire. Un succès pour cette deuxième édition qui a permis de réunir pas moins de 100 participants, issus principalement du réseau d’adhérents (Afrique du Sud, Madagascar, La Réunion, Mayotte, Comores, Mozambique, Seychelles et l’île Maurice) et de certaines organisations et associations régionales de la zone Océan Indien : l’Union des Chambres de Commerce de l’Océan Indien,  la Commission de l’Océan Indien  et enfin l’Association des Ports et des Iles de l’Océan Indien.

Pour commencer ces travaux, l’Assemblée Générale a tout d’abord fait état de l’élargissement significatif et encourageant du réseau d’adhérents de l’OVPOI passant entre 2010 et 2011 de quatre à quinze adhérents, représentant neuf pays. Déjà partenaire de l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Est et du Sud, l’OVPOI est également en contact avec d’autres organisations régionales en vue de formaliser de nouveaux accords de partenariats avec la Commission de l’Océan Indien et l’Indian Ocean Rim Association for a Regional Cooperation, deux organisations auprès desquelles l’OVPOI aurait le statut de membre observateur. De ces différentes actions d’intégration et de promotion, et par les études qui ont été déjà réalisées en 2010 et 2011, il ressort que l’OVPOI est de plus en plus visible et reconnu dans le paysage régional. Le bien fondé de l’OVPOI en tant que moteur de partenariat entre les ports du sud Océan Indien a notamment été souligné dans le Livre Bleu Sud Océan Indien (http://80.69.213.183/livrebleu).

Le séminaire qui s’en est suivi a été l’occasion de présenter les résultats des deux études menées par l’Observatoire : l’une consacrée aux potentialités d’accueil de la croisière dans le sud ouest de l’Océan Indien, et l’autre sur les pratiques environnementales. Ces études offrent une analyse comparée construite autour de sept places portuaires : Mutsamudu (Comores), Mombassa (Kenya), Victoria (Seychelles), Port Louis (Ile Maurice), Tamatave (Madagascar), Le Port (La Réunion) et Durban (Afrique du Sud). Soumises à l’expertise et au regard croisé des membres du réseau : villes, ports, professionnels, ces études feront l’objet de déclinaisons opérationnelles sous la forme de carnets de travail. L’ensemble de ces travaux seront très prochainement mis à disposition sur le site de l’OVPOI (www.indianocean-aivp.org/).

Enfin, ces journées ont été l’occasion d’une rencontre officielle entre la Ville de Durban, dont la délégation était conduite Monsieur James Nxumalo, Maire de Durban, et l’AIVP représentée par son président  Jean-Pierre Lecomte, et Corinne Monnet, chargée de la promotion et des relations internationales. Cette rencontre a permis d’approfondir et de discuter des modalités d’organisation de la 14e conférence mondiale de l’AIVP en 2014, à l’accueil de laquelle la Ville de Durban est candidate, tout comme la ville portuaire de Gênes (Italie) et les autorités portuaires marocaines. Ces trois dossiers sont en effet actuellement à l’étude.


(1) Observatoire Villes Ports Océan Indien (OVPOI) : créé le 15 octobre 2009 sous l’égide de l’AIVP, l’OVPOI, dont le siège est situé à la Ville de Le Port (La Réunion) rassemble les adhérents de l’AIVP du bassin océanique de l’océan Indien. L’Observatoire a pour objectif principal de permettre la consolidation à l’échelle régionale d’une stratégie locale des projets de développement des villes portuaires et des ports. Outre la structuration de l’échange et le partage des connaissances, l’Observatoire souhaite contribuer à la formalisation d’une identité régionale.

PARTAGER

Laisser un commentaire