Les conclusions du programme de l’OCDE sur les villes portuaires présentées le 9 septembre à Rotterdam

Publié par  17 septembre, 2013 9:58 Laissez vos commentaires

Rotterdam 2013 © AIVPL’objectif du programme de l’OCDE était de faire le point des connaissances sur les relations entre les ports et les villes accompagnant leur développement. L’étude a permis l’analyse d’une douzaine de cas (Rotterdam, Amsterdam, l’axe Seine (Paris-Rouen-le Havre- Caen), Hambourg, Helsinki,  Marseille-Fos,  Mersin, l’axe danubien,  Durban, Antofagasta ou encore Shanghai).

L’OCDE a cherché à mettre en évidence les points de divergence et les complémentarités existantes entre les villes et leurs ports. Ces divers profils de villes portuaires ont ainsi permis d’engager une réflexion sur la compétitivité des places portuaires et sur l’importance prise par les relations ville-port dans  les stratégies de développement durable mises en œuvre.  L’étude a permis pour la première fois à l’OCDE, de capitaliser les savoirs sur la dynamique de la relation ville-port contemporaine dans la performance économique et le développement durable.

L’administrateur du programme, Olaf Merk a été invité à participer à plusieurs reprises aux travaux de  l’AIVP et a pu bénéficier de l’expertise de son centre de ressources documentaires.

L’AIVP se réjouit de cet intérêt de l’institution mondiale et remarque qu’au delà du constat partagé de la nécessité d’une meilleure collaboration et de l’élaboration de stratégies de développement communes, les profils ville-port étudiés présentent de nombreuses divergences liées notamment à la diversité des contextes culturels, institutionnels et juridiques. Cette diversité dans les situations rencontrées et dans l’expression de la relation ville-port rend d’autant plus intéressants les échanges d’expériences entre ces villes portuaires globales qui sont toutes confrontées aujourd’hui aux mêmes enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

A l’occasion de cette rencontre internationale, Yves Leterme, Secrétaire Général adjoint de l’OCDE a annoncé  que cette première étude serait suivie d’une deuxième, s’attachant davantage aux questions de gouvernance. L’AIVP suivra avec un intérêt renouvelé cette nouvelle initiative.

Télécharger le rapport de l’OCDE
Lire : Contemporary (port-) regions: no endings, no beginnings?

PARTAGER

Laisser un commentaire