Smart Port City : entre les conteneurs pliants et les applications phares

Publié par  4 novembre, 2014 6:00 Laissez vos commentaires

14e Conférence Mondiale Villes et Ports (Durban, Afrique du Sud)

La Smart Port City c’est : des conteneurs pliables, des applications mobiles pédagogiques, le « cloud » , du recyclage, le développement durable des terminaux de passagers… . Ce sont là les thèmes qui ont été présentés et discutés lors de la session de l’après-midi d’aujourd’hui avec sept villes portuaires, d’Europe, de Chine et d’Afrique du Sud.

Le port de Ningbo (Chine), l’un des dix plus grands ports du monde, planifie un développement diversifié qui connecte le e-gouvernement (Gouvernement électronique ou en ligne) et le e-commerce (Commerce électronique). Tallinn (Estonie) veut réorganiser son terminal de ferry et de croisière pour accueillir plus de neuf millions de passagers par an. Helsinki (Finlande) a connu une forte expansion vers l’Est, et développe un urbanisme novateur pour le nouveau terminal de passagers afin de réorganiser le flux de piétons et réduire l’utilisation des voitures.

Le système portuaire en Afrique du Sud puise son inspiration dans les taxis de Tokyo et du port de Hambourg, permettant aux opérateurs portuaires de dialoguer à travers une interface numérique unique. Anvers (Belgique) a présenté son application innovante Port d’Anvers app, qui vise à encourager les gens à apprendre à connaître leur énorme port par des menus à choix multiples. Rotterdam a présenté 4OLD, le premier conteneur pliable pour trouver une solution au phénomène de « transport de l’air », en d’autres termes, le transport de conteneurs vides : 60% des conteneurs déplacés  autour de la planète. Enfin, le système fluvial Gand-Bruxelles propose un système de recyclage complexe pour les flux de matières qui répond aux besoins urbains d’une ville portuaire, en combinant l’éco-durabilité et la logistique portuaire.

www.citiesandports2014.com

PARTAGER

Laisser un commentaire