Initiatives de l’ITF/OCDE sur les ports et le transport maritime

Publié par  22 avril, 2015 9:48 Laissez vos commentaires

International Transport Forum (ITF)L’International Transport Forum (ITF) de l’OCDE met en place un programme qui a pour objectif de fournir aux acteurs des données stratégiques pour le développement de la filière maritime et portuaire. Une réunion de travail, à laquelle était conviée l’AIVP, s’est réunie à Paris le 10 avril 2015.

Après un rappel sur les premiers travaux engagés (recherche d’indicateurs, mobilité dans les villes et régions portuaires, contrôle des émissions des navires, monographie sur Durban…), les membres du groupe étaient invités à s’exprimer sur deux  sujets : d’une part l’impact des « mega-ships », d’autre part la problématique « croisière et développement urbain ».

Le mouvement d’accélération de l’augmentation de la taille des navires (6 porte-conteneurs de 20 000 TEU commandés le 3 mars 2015 par l’armateur MOL, livraison prévue en 2017) suscite de multiples questions et problèmes en cascade pour les ports et les villes portuaires : problèmes d’exploitation des navires et de parcs logistiques à surdimensionner, mais aussi travaux d’aménagements portuaires, urbains et régionaux importants à prévoir. Le coût des impacts de cette course au gigantisme est-il supportable ? Qui doit payer pour quoi ? Une régulation du système par les pouvoirs public est-elle souhaitable ?

Le développement considérable de l’industrie des croisières dans le monde apporte également des interrogations. L’impact des récentes unités transportant 5000 passagers sur des sites touristiques souvent fragiles d’un point de vue environnemental ou social est difficile à maitriser. Si les retombées financières sur les économies locales sont incontestables, comment appréhender le coût global urbain, social et environnemental ? Quels sont les effets de seuil dangereux à ne pas franchir pour garantir le développement durable des villes et régions portuaires concernées ? Là encore, les participants à cette journée sont invités à poursuivre leurs travaux pour aider les institutions concernées et leurs partenaires publics ou privés à prendre les bonnes décisions au bon moment.

Lire aussi :
Do mega-ships need mega-ports?
Cruise shipping: Maximising the potential for local development

PARTAGER

Laisser un commentaire