1er trimestre 2017 – cinq nouveaux adhérents !

Publié par  18 avril, 2017 7:45 Laissez vos commentaires

L’AIVP est très heureuse d’accueillir au sein de son réseau, cinq nouveaux organismes adhérents :

  • La Corporacion Antiguo Puerto Madero (Buenos Aires, Argentine), après quelques années d’interruption, rejoint à nouveau l’AIVP. Le plus grand projet de réaménagement de friches portuaires d’Amérique Latine et l’un des plus ambitieux du monde sur 170 hectares (!) aujourd’hui pratiquement achevé. Les vastes friches portuaires et industrielles sont devenues en 2 décennies le quartier résidentiel et de loisir le plus célèbre de Buenos Aires !
  • La Région Normandie (France) : Avec 600 km de façade maritime et de nombreux cours d’eaux, dont la Seine, la Normandie se mobilise autour d’une stratégie « Normandie Terre-Mer » pour relever les deux défis majeurs liés à la qualité des eaux, des milieux aquatiques terrestres et marins, et l’adaptation du littoral au changement climatique. La région soutient le développement des ports et de l’économie bleue notamment au travers des EMR (énergies marines renouvelables). https://www.normandie.fr/les-energies-marines-renouvelables
  • Le Grand Port Maritime de la Guyane (France) : Créé en 2013, il est le principal port de commerce de ce département français amazonien. 95% des marchandises guyanaises y transitent. L’année 2017 sera aussi en particulier celle de la réalisation du nouveau complexe entrée-sortie, de la modernisation de la manutention, des études relatives aux projets de création d’un terminal énergétique, de cabotage interrégional, de développement de services portuaires pour la croisière…
  • Le Port de Kinshasa (RD Congo) : Relié à Brazzaville par le fleuve Congo et à Matadi par la route, le port fluvial de Kinshasa est un véritable poumon économique pour l’Afrique centrale. Le port de Kinshasa dispose d’un potentiel de développement extraordinaire sur un réseau navigable qui s’étend sur plus de 10 000 km. En rejoignant l’AIVP, il montre une volonté d’ouverture à l’international.
  • Port Autonome de Kribi (Cameroun) : le port de Kribi créé en décembre 2016, permettra de développer, outre le trafic conteneur, les exportations de bois tropicaux et disposera de terminaux minéralier et fruitier. Déjà ville balnéaire prisée et en plein essor touristique, l’intérêt du projet de Kribi, réside également dans la mise en œuvre d’un projet de ville nouvelle devant à terme accueillir 80 000 habitants. Le projet porté par la Société Royal Haskoning prévoit une ville et une zone industrielle qui doivent devenir à terme la nouvelle vitrine économique internationale d’un Cameroun moderne.

Nous souhaitons la bienvenue à nos nouveaux adhérents et suivrons leurs projets avec le plus grand intérêt.

PARTAGER

Laisser un commentaire