Greenport Conference Amsterdam : l’AIVP anime la session sur l’intégration Ville/Port

Publié par  24 octobre, 2017 2:16 Laissez vos commentaires

La conférence a réuni plus de 150 professionnels du monde portuaire dont de nombreux experts d’environnement et de développement durable. La session d’ouverture a été suivie par un workshop dédié à l’intégration Ville/Port, animé par Greta Marini, conseillère stratégique à l’AIVP sur les questions de l’intégration sociétale des ports.

Au-delà de la nécessité de mettre en œuvre des stratégies pour diminuer l’impact environnemental des activités portuaires, il a été surligné l’importance de renouer avec toutes les parties prenantes dont les acteurs sociaux, les associations de citoyens et les habitants eux-mêmes.

La difficulté consiste à instaurer dès le départ et sur la durée un dialogue réciproque et vertueux avec les citoyens et les acteurs locaux, car les oppositions émergent très vite quand il s’agit de nouveaux projets d’infrastructures, d’industries ou d’activités portuaires. Des campagnes d’information basées sur la mise à disposition de données en direct (comme par exemple du monitoring de données sensibles liées à la pollution, le bruit etc.) sont des outils qui se mettent en place de plus en plus dans les ports et les zones d’activités. Les aéroports ont été les premiers à avoir disposé de ces outils de monitoring, anticipant ainsi une volonté de la part du public d’obtenir une information transparente et en direct sur la qualité d’air qui les entoure. A leur tour, les ports entrent dans un processus d’engagement avec les citoyens, permettant de développer de relations de plus en plus basées sur la confiance et le dialogue. Il est certain que cela demande du temps et aussi un changement d’attitude de la part des acteurs économiques. Il ne s’agit plus de rassurer, mais d’échanger en transparence, voire en connaissance de cause.

PARTAGER

Laisser un commentaire