Projet européen et interrégional « BlueConnect »

Publié par  13 décembre, 2018 9:24 Laissez vos commentaires

Olivier Lemaire, Directeur général de l’AIVP s’est rendu à Nice le 3 décembre 2018, à l’invitation de la CCI de Nice Côte d’Azur pour apporter son expertise sur le projet européen et interrégional « BlueConnect ». Cette initiative franco-italienne initiée en février 2017 a pour objectif la construction d’un réseau transfrontalier d’acteurs du développement économique portuaire.

Aujourd’hui, les ports représentent de véritables moteurs de développement pour leurs territoires et il est nécessaire de connecter les TPE-PME aux marchés maritimes à fort potentiel. Le projet BlueConnect permet de mieux appréhender l’économie portuaire et d’envisager les potentiels de développement de la zone de coopération. Il a pour buts principaux de booster l’emploi et de déterminer les leviers d’une croissance économique durable.

Au préalable, les différents protagonistes de ce projet européen impliquant six territoires – 3 français et 3 italiens – (Alpes-Maritimes, Corse, Var, Ligurie, Sardaigne et Toscane) ont collaboré pendant 24 mois sur trois axes de travail :

  1. Analyse des activités économiques déployées dans les 298 ports de la zone de coopération via la création d’un observatoire de l’économie portuaire franco-italien qui a contribué à détecter les marchés d’avenir et à engager un programme d’accompagnement des TPE-PME
  2. Définition des défis dans les secteurs de
    1. Plaisance & yachting
    2. Croisière & ferries
    3. Transports de marchandises & logistique
  3. Connexion des TPE-PME aux marchés à potentiel de croissance, par des chèques innovations.

Dans cette troisième phase, pour connecter les entreprises du bassin méditerranéen à fort potentiel, les aider à se développer dans l’économie bleue, un appel à manifestation d’intérêt, cofinancé par l’Union Européenne, a été lancé en avril 2018. Les 19 entreprises sélectionnées, ont été présentées le 3 décembre 2018 avec des innovations comme la bouée connectée, les éoliennes portuaires, les bateaux solaires sans permis… Ces 19 entreprises ont bénéficié d’un chèque-innovation de 5000€.

L’AIVP suit naturellement ce projet avec beaucoup d’intérêt dont les objectifs s’inscrivent pleinement dans le cadre de son nouvel agenda 2030 adopté à Québec en juin 2018. A l’occasion de cette session de restitution des travaux organisée à Nice, l’AIVP s’est engagée à diffuser largement dans son réseau international les conclusions de ces travaux et les informations relatives aux 19 projets lauréats.

Pour en savoir plus sur le projet interrégional : http://www.observatoire-portuaire-fr-it.eu/

PARTAGER

Laisser un commentaire