Un Port Center consacré à la grande plaisance sur la Côte d’Azur sera prêt en 2021

Publié par  27 septembre, 2019 7:45 Laissez vos commentaires

A l’invitation de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Cote d’Azur, Olivier Lemaire, DG de l’AIVP, s’est rendu à Antibes le 17 septembre 2019 pour intervenir au Workshop du projet européen Grand Itinéraire Tyrrhénien Accessible (GRITACCESS) sur le patrimoine portuaire. Ce programme européen sur l’accessibilité du patrimoine, est porté par 15 partenaires, issus des 5 régions de l’espace transfrontalier, et vise le développement d’un réseau touristique. Olivier Lemaire y a souligné l’importance de la valorisation des éléments patrimoniaux et de l’architecture des villes portuaires.

Workshop port et patrimoine

La présence de bâtiments iconiques anciens ou récents, culturels mais aussi industriels sur les interfaces ville-port, permet de renforcer les liens entre les citoyens et la ville portuaire en « donnant le port à voir« . La valorisation du paysage portuaire, en jouant sur la complémentarité des espaces et la diversité des échelles, devient ainsi une stratégie pour intégrer le port à la ville et renforcer le sentiment d’identité propre à chaque ville portuaire. Citoyens et visiteurs plébiscitent l’ambiance portuaire qui devient en soi un facteur d’attractivité et de dynamique économique pour la ville.

Les éléments patrimoniaux emblématiques de la ville d’Antibes, le Fort Carré, le port de plaisance et le quai des grands yachts, la vieille ville derrière ses remparts deviennent ainsi, par leur mise en valeur, des éléments du dialogue entre les fonctions portuaires et les fonctions urbaines.

La question de l’intégration sociétale des ports est aussi pour les grands ports de plaisance méditerranéens et notamment ceux de la Côte d’Azur, d’une grande actualité. La dynamique économique liée à la grande plaisance est encore mal comprise voire mal perçue par la population et il convient de pouvoir l’expliquer aux citoyens. Les emplois liés à cette activité sont souvent méconnus et les relations avec le contexte urbain et le monde de la recherche (la technopole Sophia Antipolis est toute proche) restent à valoriser. L’idée de développer à Antibes un Port Center « Côte d’Azur » labélisé par l’AIVP suivant l’exemple de Lorient et du Havre qui exposaient aussi au workshop leurs réalisations, s’inscrit dans cette nouvelle dynamique d’intégration sociétale.

Signature de la Charte Port Center

Signature de la charte Port Center Olivier LEMAIRE, AIVP – Jean LEONETTI, Maire d’Antibes – Jean-Pierre SAVARINO, Président CCI Nice Côte d’Azur ©Yann COATSALIOU/360 MEDIAS

L’AIVP est fière d’avoir signé avec la ville d’Antibes représentée par son maire M. Jean Leonetti et avec la CCI Nice Cote d’Azur représentée par son Président M. Jean-Pierre SAVARINO, la charte des missions d’un Port Center, acte fondateur de la création d’un Port Center « Côte d’Azur », dont l’ouverture est prévue pour 2021. L’AIVP s’est naturellement engagée à suivre avec la plus grande attention ce projet en y apportant son expertise.

En savoir plus sur le site de la CCI

Lire le compte-rendu de l’AVITEM, présent aux débats.


En 2014, l’AIVP a pris l’initiative de conceptualiser l’idée de Port Center, un outil au service d’une meilleure intégration entre la ville, le port et le public, qui a été traduit dans une charte innovante et déjà adoptée dans 15 villes portuaires : Anvers (Belgique), Gênes (Italie), Le Havre (France), Livourne (Italie), Montréal (Canada), Ashdod (Israël), Guadeloupe (France), Transnet Port Authority (Afrique du Sud), Dublin (Irlande), Lorient (France), Québec (Canada), Vancouver (Canada), Bruxelles (Belgique), Marseille (France), Le Port, La Réunion (France).

Le Port Center est un outil d’actions et d’éducation indispensable pour développer une culture maritime et portuaire et contribuer plus efficacement à l’animation et au développement de synergies entre tous les acteurs: professionnels, institutionnels et citoyens.

PARTAGER

Laisser un commentaire