Si les enfants ne peuvent pas venir au port de Trieste, c’est le port qui vient à eux !

Publié par  13 mai, 2020 4:45 Laissez vos commentaires

La Autorità di Sistema Portuale del Mare Adriatico Orientale, est un membre actif de l’AIVP depuis 2016

AIVP – De quelle façon le Covid-19 affecte-t-il votre territoire ? Quelles en sont les répercussions sur les activités portuaires, notamment en ce qui concerne les aspects logistiques et économiques ?

Zeno D’Agostino, président du Port de Trieste – L’épidémie de Covid-19 a durement frappé le nord de l’Italie (principalement la Lombardie), la première région d’Europe à avoir été touchée par le virus. Un dispositif de confinement d’urgence assez strict a donc été mis en place début mars, lequel devrait se lever progressivement au cours des prochaines semaines.

En dépit du confinement, notre port et sa logistique ferroviaire n’ont pas cessé de fonctionner et restent complètement opérationnels. En ce qui concerne le trafic, notre port, grâce aux services ferroviaires intermodaux qu’il propose, est avant tout une passerelle vers l’Allemagne, la Hongrie, l’Autriche, la Slovaquie, le Luxembourg, etc. Nous souffrons donc principalement de la fermeture des frontières de pays où la pandémie est arrivée plus tard qu’en Italie, les affectant de manière différente. De façon générale, nous estimons que la gestion de la situation dans ces pays va permettre au port de Trieste de maintenir un niveau de trafic élevé, même si une baisse de volume est inévitable.

 

 

AIVP – De quelle façon le Port de Trieste contribue-t-il à la lutte contre le virus ?

Zeno D’Agostino, Port de Trieste – En tant que pourvoyeur de services stratégiques, le Port a immédiatement appliqué toutes les prescriptions et recommandations du cadre réglementaire « urgence-Covid » imposé par le gouvernement. Nous avons aussi encouragé la mise en place des bonnes pratiques au sein de la communauté portuaire afin de lutter au mieux contre la propagation du virus. Par exemple, nous avons immédiatement adapté nos espaces de travail et rapidement fourni à l’ensemble des salariés des entreprises portuaires et logistiques l’équipement de protection individuelle adéquat. De plus, nous vérifions systématiquement la température des chauffeurs et de toute personne pénétrant dans l’enceinte portuaire. Nous sommes en train d’établir un cadre global intégré qui nous permettra de gérer au mieux le déconfinement en respectant un protocole sanitaire qui s’annonce quoiqu’il en soit complexe à mettre en œuvre. Le personnel portuaire s’est largement mobilisé pour que nous puissions poursuivre notre activité en toute sécurité, et nous tenons à le remercier.

 

 

AIVP – Nous avons récemment mis en avant l’initiative pédagogique que vous avez lancée sur les réseaux sociaux du Port dans le cadre de la campagne #Stayathome (animation d’ateliers créatifs et publication de vidéos et supports de lecture pour les enfants). Pouvez-vous nous expliquer, en quelques mots, en quoi consiste cette initiative ou les autres actions que vous avez mises en œuvre pour rester en contact avec les citoyens et préserver leur accès à la culture Ville Port ? Quel type d’actions sociales avez-vous entreprises pour soutenir la communauté en cette période difficile ?

Zeno D’Agostino, Port de Trieste – Le port poursuit ses activités, mais comme tout le monde nous avons dû annuler toutes nos manifestations, y compris la journée portes ouvertes, les ateliers pour les enfants et les visites guidées de notre siège historique de la Torre del Lloyd. Nous avons donc décidé de rejoindre la campagne « iorestoacasa » (je reste à la maison) et de créer le hashtag #iorestoacasaenavigo (je reste à la maison et je surfe sur le Net) afin de rester en contact avec la communauté et de rendre plus supportable cette période d’inquiétude et de doute en offrant un sourire.

Le Port de Trieste publie régulièrement des contenus originaux dans les réseaux sociaux sous forme d’ateliers, de vidéos, de lectures et de comptines à destination des petits, pour leur faire découvrir le port et pour que le temps passé à la maison soit plus agréable et créatif. Puisqu’ils ne peuvent pas se déplacer pour venir au port participer à des activités pédagogiques, c’est le port qui vient à eux. C’est le message du premier atelier créatif organisé en ligne. Le port est un acteur social au sein de la communauté locale et l’objectif de cette campagne est de maintenir une interaction avec les familles en cette période d’urgence sanitaire.

 

Avec du papier, des ciseaux et une bonne dose d’imagination, les enfants peuvent découvrir en s’amusant la mer, les grues et les bateaux, tout en restant à la maison. Certains ateliers sont disponibles en anglais https://www.youtube.com/watch?v=sDfybNVWlGg et https://www.youtube.com/watch?v=LfpK8NUnkfo. Les grandes personnes pourront apprécier la visite virtuelle de la Torre dell Lloyd organisée par l’Association des guides touristiques Friuli Venezia Giulia, ainsi que d’autres initiatives en ligne à l’adresse : https://www.youtube.com/c/PortodiTrieste

 

PARTAGER

Laisser un commentaire