Le Port de Helsinki poursuit son chemin vers un développement durable malgré le Covid19

Publié par  8 juin, 2020 3:28 Laissez vos commentaires

A cause de l’importance du trafic de ferries à Helsinki, le port a été sérieusement affecté par le Covid19. Malgré le report de certains investissements et l’annulation de la plupart des événements, le Port de Helsinki reste attaché à améliorer les interactions Ville Port. Sa priorité durant la crise a été d’informer les citoyens, et de maintenir ses investissements stratégiques dans le développement durable.

 

Le Port d’Helsinki, est un membre actif de l’AIVP depuis 2020

AIVP – À l’instar de nombreuses autres autorités portuaires européennes, le Port d’Helsinki a décidé de privilégier l’acheminement des produits médicaux et alimentaires. Cet engagement à maintenir la chaîne logistique aide les collectivités à résister à la pandémie de Covid-19. Pouvez-vous nous donner plus de détails sur la façon dont le Port d’Helsinki contribue à la lutte contre le virus ?

Ville Haapasaari, CEO of the Port of Helsinki – J’aimerais commencer par vous donner quelques explications concernant le trafic passagers : le transport de passagers a, dans un premier temps, été complètement interrompu avant de reprendre de manière restreinte uniquement pour les personnes devant se déplacer pour des motifs professionnels. En ce qui concerne la chaîne logistique, le Port d’Helsinki concourt à l’approvisionnement du pays et le transport des marchandises n’a jamais cessé de fonctionner.

La quasi-totalité de nos employés travaille actuellement à distance et nos réunions sont organisées en ligne (Teams, Skype, Zoom, etc.). Nous avons distribué du liquide désinfectant et le lavage des mains est préconisé à l’intérieur des terminaux ainsi que dans les bureaux. Nous diffusons des informations (celles du gouvernement et les nôtres) auprès des passagers sur différents supports (affiches, enrouleurs, écrans). Comme nous savons que les restrictions imposées au transport des passagers vont entraîner des pertes considérables pour le tourisme et le shipping, nous avons incité les médias à communiquer sur l’importance du transport maritime pour tout le pays.

 

 

AIVP – Le Port d’Helsinki s’efforce depuis des années de renforcer le lien avec les citoyens et d’améliorer l’interface entre les installations portuaires et la ville. À titre d’exemple, le nouveau quartier de Jätkäsaari illustre, depuis sa création en 2017, comment une ancienne zone industrialo-portuaire a pu être transformée en un moderne quartier d’habitat. Ce travail de coopération à l’interface Ville Port a peut-être été interrompu par l’épidémie de Covid-19. De quelle façon parvenez-vous à maintenir le lien avec les citoyens et à préserver leur accès leur accès à la culture Ville Port ?

Ville Haapasaari, CEO of the Port of Helsinki – C’est pour l’heure très compliqué dans la mesure où il nous est impossible d’organiser des réunions en présentiel. Pour l’instant nous misons sur une présence accrue dans les médias, notamment dans les réseaux sociaux.

Nous avons diffusé différents types de contenus auprès du public. L’une de nos priorités est de tenir les citoyens informés, et c’est la raison pour laquelle nous avons publié des informations sur la situation du port pendant le confinement. Nous nous sommes aussi efforcés de montrer que les travailleurs portuaires étaient des maillons essentiels de la chaîne logistique, et nous avons souhaité rendre hommage à tous les travailleurs qui ont joué un rôle central pour venir à bout de cette crise (en participant à l’initiative #HeroesAtSeaShoutout le 1er Mai).

Nous avons aussi publié des articles dans les réseaux sociaux afin de mettre en avant les initiatives environnementales que l’on poursuit, telles que le projet HNRY en faveur du développement d’une logistique portuaire zéro carbone ou bien la nouvelle coopération mise en place entre les ports d’Helsinki et de Rotterdam pour réduire la consommation de carburant et la production de Co2.

Grâce à la publication de vidéos et à l’organisation de séminaires en ligne suivis de sessions de questions-réponses, nous avons pu poursuivre notre consultation publique sur l’extension du port de Vuosaari et rester en contact avec les habitants des communes limitrophes à ce projet d’infrastructure.

 

AIVP – Nous savons que le Port d’Helsinki, l’une des plus grosses entreprises de la région d’Helsinki, prend très au sérieux la responsabilité sociale des entreprises. Pouvez-vous nous donner des détails sur les éventuelles actions sociales que vous avez entreprises pour venir en aide à la collectivité en cette période difficile ?

Ville Haapasaari, CEO of the Port of Helsinki – Le virus nous a durement touchés, réduisant de moitié notre volume d’activités (partagé à 50-50 entre les trafics passagers et marchandises). Nous avons dû reporter de nombreux investissements, licencier du personnel et annuler les manifestations publiques. Malheureusement, cela signifie que nous avons fait le maximum pour le moment.

 

 

AIVP – Le Port d’Helsinki prétend être le plus grand port passagers d’Europe. Son trafic croisière et ferries est en effet immense. Il est aussi la principale porte d’entrée vers la Finlande, et une escale essentielle sur la plupart des routes maritimes de la mer Baltique. Il ne fait aucun doute que le Port d’Helsinki sera au cœur des plans de relance économique à venir. Les villes portuaires ne peuvent toutefois pas laisser de côté les questions relatives au changement climatique, l’un des principaux défis post-Covid19 auxquels elles seront confrontées. Comment envisagez-vous de concilier relance économique et objectifs de développement durable ?

Ville Haapasaari, CEO of the Port of Helsinki – Même si les temps sont durs et que nous avons dû privilégier nos propres investissements, nous n’allons pas renoncer à certains investissements essentiels comme le déploiement d’un système d’auto-amarrage à West Harbour et nous prévoyons même de développer la production d’énergie offshore à South Harbour dans le courant de l’année. Le développement durable est l’un de nos axes stratégiques, et nous avons décidé de réaliser ces investissements quoiqu’il en soit.

Le Port d’Helsinki a adopté, il y a deux ans, une nouvelle stratégie centrée sur le développement durable, et il s’est pleinement engagé, en dépit du Covid-19, à adapter ses activités en ce sens, par exemple en misant sur le développement du courant de quai, l’efficacité énergétique et l’économie circulaire. L’atteinte de ces objectifs est considérée comme partie intégrante de nos projets et non comme une activité marginale.

PARTAGER

Laisser un commentaire