North Sea Port : la coopération portuaire transfrontalière face à la pandémie

Publié par  15 juin, 2020 11:36 1 Commentaire

Née au 1er janvier 2018, l’autorité portuaire de North Sea Port gère les activités des ports de Zeeland (Pays-Bas) et de Gand (Belgique). En tant qu’ensemble transfrontalier, sa responsabilité a été grande face à la pandémie de Covid19 qui se répandait de pays en pays. North Sea Port a relevé le défi, en gardant le lien avec les citoyens et en maintenant ses projets de développement durable.

 

Le North Sea Port, est un membre actif de l’AIVP depuis 2018.

 

AIVP – Pour lutter contre la propagation du Covid-19, North Sea Port a mis en place de nombreuses mesures de sécurité et restrictions notamment concernant les navires de croisière. En tant qu’acteur majeur de la région, North Sea Port est à l’origine de nombreuses initiatives destinées à aider la collectivité à lutter contre la pandémie. Pouvez-vous nous donner plus de détails sur la façon dont l’autorité portuaire contribue à la lutte contre le virus ?

Daan Schalck – CEO de North Sea Port – Nous nous sommes engagés à assurer la continuité de la chaîne logistique malgré la pandémie. En ce qui concerne la responsabilité sociale des entreprises, North Sea Port a mis, en coopération avec la Ville de Gand, 100 vélos supplémentaires à la disposition des travailleurs portuaires. Cette initiative illustre la qualité de la collaboration qui existe entre la Ville et le Port.

Nous avons en outre créé un groupe de travail qui traite spécifiquement les aspects opérationnels et économiques des activités portuaires ainsi que la sécurité de l’approvisionnement en matières premières, marchandises, denrées alimentaires et matériel sanitaire. À cette fin, nous entretenons un dialogue permanent avec les entreprises, les fournisseurs de services et les pouvoirs publics et nous avons conclu des accords avec les services de santé nationaux (GGD pour les Pays-Bas et Saniport pour la Belgique).

 

 

AIVP – North Sea Port a publié une série de vidéos et organisé un concours photo ouvert aux citoyens sur les réseaux sociaux. Ces initiatives multimédias illustrent la détermination de l’autorité portuaire à améliorer la relation entre le port et les citoyens, en dépit de ces circonstances difficiles. Pouvez-vous nous en dire plus sur la façon dont vous parvenez à maintenir le lien avec les citoyens et à préserver leur accès à la culture Ville Port ?

Daan Schalck – CEO de North Sea Port – Nous avons en effet lancé une série de vidéos intitulée « Onze Haven » (Notre port) pour expliquer au public le rôle qu’a joué le port pendant la crise et montrer le travail quotidien réalisé par la communauté portuaire. Ces vidéos ont été diffusées un mercredi sur deux sur les chaînes de télévision régionales AVS (province de la Flandre orientale pour la Belgique) et Omroep Zeeland (province de Zélande pour les Pays-Bas).

North Sea Port est aussi à l’origine du concours photos que vous évoquez sur le thème du port. Les citoyens sont ici invités à envoyer des photographies du port et le gagnant recevra 2 billets de croisière VIP. Notre objectif est de mettre en avant les activités portuaires et de montrer aux citoyens le rôle essentiel que jouent les travailleurs portuaires.

C’est pourquoi nous avons également publié une série de portraits de travailleurs portuaires, notamment sur notre compte Facebook :

https://www.facebook.com/NorthSeaPort/
Nous avons aussi publié des portraits d’employés d’autres entreprises du domaine portuaire.

Malheureusement, nous n’organisons plus de visites guidées du port et la Maison du port (Havenhuis) de Gand est fermée jusqu’au 1er novembre à cause de la situation sanitaire. Mais dès sa réouverture, la Maison du port va à nouveau proposer des expositions et des activités pour communiquer sur notre identité portuaire.
Des informations sur nos activités sont disponibles sur notre site web.

 

 

 

 

AIVP – North Sea Port est le cinquième plus grand port du Northern Range, un poids lourd de l’économie locale qui, selon les estimations, dégage approximativement 14 milliards d’EUR de valeur ajoutée. Situé dans une région transfrontalière, North Sea Port peut jouer un rôle essentiel pour limiter l’impact social de la crise. Pouvez-vous nous donner plus de détails sur les actions de solidarité que vous avez entreprises pour soutenir la collectivité ?

Daan Schalck – CEO de North Sea Port – North Sea Port soutient financièrement les exploitants fonciers (bailleurs en Zélande et concessionnaires à Gand) en difficultés. Nous ne pouvons malheureusement pas vous en dire davantage.

North Sea Port se concentre sur son activité principale, c’est-à-dire que nous nous efforçons d’assurer la continuité des opérations portuaires. Nous voulons prévenir les difficultés rencontrées par nos employés, comme celles liées au passage des frontières. À cause de la fermeture de ces dernières, nous avons mis en place un système de vignettes pour les employés des secteurs essentiels.

© North Sea Port

 

AIVP – Du fait que la chaîne logistique de nombreuses villes hollandaises, belges et allemandes dépend du trafic de North Sea Port, celui-ci sera au cœur des plans de relance économique à venir. Les villes portuaires ne peuvent toutefois pas laisser de côté les questions relatives au changement climatique, l’un des principaux défis post-Covid19 auxquels elles seront confrontées. Comment envisagez-vous de concilier relance économique et objectifs de développement durable ?

Daan Schalck – CEO de North Sea Port – Nous avons l’intention de continuer à développer le port de manière durable et c’est pourquoi nous avons élaboré un plan intitulé « Sustainability Ambition 2030 ».

En tant que port logistique et industriel, North Sea Port constitue lui-même une source d’émission de CO2 de par ses activités de production. Mais nous voulons réduire la dépendance des activités portuaires à l’égard des combustibles fossiles et nous ambitionnons de porter la part des énergies renouvelables à un minimum de 30% d’ici 2022. 100 éoliennes ont déjà été implantées en zone portuaire, de quoi alimenter pas moins de 180 000 foyers en électricité pendant un an !

Nous comptons également sur les entreprises pour intégrer les « technologies propres » dans leurs activités et pour optimiser la circulation des flux de déchets entre les utilisateurs portuaires. C’est le cas de la réutilisation du Co2 produit par nos industries pour l’entretien des jardins et la production alimentaire. L’économie circulaire est un mécanisme essentiel qui apporte des solutions innovantes. La création d’un « Cleantech Cluster » dans la région de Gand est une initiative que va dans le même sens.

Enfin, nous encourageons un transport plus durable des marchandises. D’ambitieux projets sont à l’étude en collaboration avec les parties prenantes, comme, par exemple, la réalisation d’études conjointement avec la Ville de Gand, l’Université de Gand et la Province de Flandre-Orientale.

© North Sea Port

PARTAGER

Un commentaire

Laisser un commentaire