Port de Tarente : Un nouveau membre de l’AIVP célèbre la culture de la ville portuaire

Publié par  6 novembre, 2020 10:30 Laissez vos commentaires

L’Autorité du système portuaire de la mer Ionienne – Port de Tarente, en Italie, est membre de l’AIVP depuis cette année. Le port de Tarente se montre très actif dans la diffusion de la culture Ville Port auprès des citoyens. D’ailleurs, l’histoire de Tarente est étroitement liée à ses activités maritimes, depuis la Grèce antique. Le port entretient des liens historiques avec plusieurs pays, dont la Grèce naturellement, mais aussi avec l’Espagne, la France et les pays du Maghreb. Tarente est aujourd’hui un port majeur du sud de l’Italie qui aspire à devenir un hub intermodal sur la route maritime reliant l’Europe à l’Asie via le canal de Suez. La croissance de la ville repose sur le port, en termes d’activités industrielles mais aussi de tourisme, la croisière se développant doucement dans cette ville historique des Pouilles. La vieille ville de Tarente compte plusieurs monuments historiques tel le château d’Aragon, situé directement sur le waterfront. La ville abrite également le « MArTA », le musée archéologique national fondé en 1887, qui rassemble la plus grande collection de pièces produites à l’époque ancienne, retraçant ainsi une histoire et une culture multimillénaires. Le Port de Tarente, en collaboration avec la Ville, prend une part active dans le réaménagement de la vieille ville.

 

President, Sergio Prete


AIVP – Comme nous l’avons dit en introduction, le Port de Tarente vient de rejoindre l’AIVP. 
Pour quelles raisons ?

Président du port de Tarente, Sergio Prete – Le nouveau plan d’activité triannuel mis en place par notre autorité portuaire a identifié cinq grands objectifs stratégiques à l’horizon 2022 : l’innovation, le port et le territoire, le développement durable, les infrastructures physiques et la compétitivité. Pour atteindre ces objectifs, nous adaptons notre mission afin de suivre l’évolution de notre écosystème et offrir de nouvelles perspectives de développement à notre territoire. L’établissement de nouvelles relations entre la ville et le port est une question majeure pour l’autorité portuaire de Tarente, et nous nous efforçons d’en faire une priorité qui puisse ouvrir de nouvelles opportunités. Certaines actions ont déjà été mises en place, d’autres, encore en cours d’élaboration, devraient bientôt voir le jour. Nous misons dès lors sur un dialogue ouvert, la participation et la coopération mutuelle au sein de notre territoire afin d’emmener notre ville portuaire vers une croissance économique, sociale et urbaine durable. Au vu des travaux que l’AIVP réalise dans le monde entier, nous avons décidé de rejoindre ce prestigieux réseau international. Cette adhésion représente pour nous une occasion précieuse de faire émerger de nouvelles idées, de créer une nouvelle dynamique, de renforcer nos actions et d’accroître nos performances tant à l’échelle locale que mondiale. Nous considérons en effet votre expertise et votre savoir-faire comme essentiels pour atteindre de nouveaux objectifs et donner à la ville portuaire de Tarente une nouvelle image internationale.

 

AIVP – De nombreux projets Ville Port semblent en préparation à Tarente dans un bel effort de collaboration au niveau territorial. Ceci coïncide parfaitement avec les objectifs et l’esprit de l’AIVP : promouvoir les relations Ville Port. Qu’attendez-vous de cette adhésion ?

Président, Sergio Prete – En réalité, s’ouvre une période faste pour le Port de Tarente qui assiste à la relance complète de toutes ses activités, et aujourd’hui, plus que jamais, la ville doit se repenser en tant que ville portuaire, à l’instar de tant d’autres villes portuaires d’Europe et du monde. Les considérations essentielles ayant motivé les mesures et plans stratégiques qui concernent la ville de Tarente portent avant tout sur la pleine réalisation de projets et initiatives pouvant faciliter la transition vers une « nouvelle Tarente », capitale maritime et destination de tourisme et de croisière durable en Méditerranée. Pour y parvenir, nous misons fortement sur la transformation dynamique et constante des interfaces terre-mer en carrefours de cultures et pôles dédiés au commerce et aux échanges. C’est ainsi que l’on redessinera les contours du paysage et de l’identité maritime de la ville. Nous considérons que l’expertise et le savoir-faire de l’AIVP sont des ressorts essentiels qui nous permettront d’atteindre de nouveaux objectifs pour donner à la ville portuaire de Tarente une nouvelle image internationale. En tirant les enseignements des meilleures pratiques mises en œuvre, nous appuyant sur des exemples positifs de réhabilitation urbaine, notre participation active au réseau de l’AIVP accompagnera notre stratégie pour définir une nouvelle façon de « faire la ville avec le port ». En outre, étant donné que nous travaillons actuellement à l’ouverture d’un centre d’interprétation portuaire à Tarente, nous inspirant du concept de Port Center développé par l’AIVP, il sera intéressant et très utile de mieux comprendre comment sensibiliser le public et promouvoir les activités portuaires à travers des expositions et des activité pédagogiques, tout en donnant au citoyens la possibilité de découvrir, expérimenter et mieux comprendre les activités portuaires. « Chaque membre est unique » : représenter le cluster des villes portuaires du sud de l’Italie sera pour nous une responsabilité très importante. Dans cette optique, nous nous efforcerons d’atteindre une croissance significative et durable sur l’ensemble du territoire, avec pour ambition de consolider davantage les relations Ville Port dans toute l’Italie.

 

 

AIVP – L’an passé s’est tenue la première édition du festival « Taranto Port Days » dans le cadre des « Italian Port Days ». Au cours de ces 4 jours de festivités, ont été organisés des manifestations culturelles et des animations pour les enfants mais aussi des débats sur l’avenir du port. L’édition 2020 (qui a eu lieu du 8 au 10 octobre) s’est déroulée selon une formule identique : des activités de divertissement pour les enfants et les adultes aux côtés de manifestations plus sérieuses. Pouvez-vous nous donner plus de détails sur l’approche suivie et sur le programme d’activité du festival de cette année ?

Président, Sergio Prete – Compte tenu du fait que la nature imprévisible de la situation liée à la Covid-19 a réduit toute l’activité maritime pendant cette année 2020, on peut dire que la seconde édition des journées portuaires de Tarente est le fruit d’efforts considérables et d’une longue persévérance et qu’elle est la conséquence logique d’une programmation soigneuse et d’une belle créativité. L’édition qui vient de s’achever a en réalité ouvert pour le port de Tarente des perspectives jamais envisagées auparavant qui nous ont permis d’inventer une nouvelle façon de raconter la mer et le port. Les journées portuaires sont peut-être l’élément clé de la stratégie mise en place par le Port dans son plan d’activité triannuel. Ce festival a été lancé en 2019 dans le cadre des « Italian port Days » organisés dans tout le pays par Assoporti, l’Association des ports italiens. En 2020, la Commission européenne a intégré notre programme à celui de la Journée maritime européenne (JME, ou EMD en anglais) dans le cadre de l’initiative « EMD InMyCountry ». Pour l’édition 2020, le Port a pu compter sur la précieuse collaboration des associations AFO6, Jonian Dolphin Conservation et International Propeller Club – Port of Taras, ce qui a contribué à la réussite de l’initiative. L’événement a également été parrainé et soutenu par la Ville de Tarente et l’association Medcruise qui regroupe plusieurs ports de la Méditerranée. Les activités qui se sont déroulées cette année illustrent toute une série de bonnes pratiques que la ville portuaire de Tarente entend développer à plus long terme également à l’international, à travers l’échange et le partage de stratégies de développement avec d’autres ports du réseau international déjà engagés dans le renouvellement du lien entre la ville et le port. Ce véritable forum de discussion dédié au port de Tarente et à la promotion de la culture maritime et portuaire, placé sous le signe du développement durable et de l’innovation, a réuni un millier de personnes au cours des 3 jours qu’ont duré les Journées portuaires.

 

AIVP – Pour l’édition 2020 des Journées portuaires de Tarente, vous avez lancé un appel aux artistes sous le nom « Taranto: la mia città-porto” (Tarente : ma ville portuaire). Sur le site Web dans le règlement de cet appel, vous faites le lien avec votre plan d’activité triannuel (2020-2022) qui « vise à encourager la construction d’une nouvelle identité basée sur la création de liens affectifs avec la ville portuaire de Tarente. » Pouvez-vous nous parler de cette nouvelle identité et de l’importance de créer des liens artistiques et affectifs avec le port ?

Président, Sergio Prete – Cet appel a été lancé dans le cadre des Journées portuaires 2020 dans l’objectif d’ouvrir le débat actuel autour des relations Ville Port sur de nouvelles perspectives et valeurs en vue de refaçonner l’image de Tarente selon la perception que les « autres » (les marins, les amoureux de la mer et tous les habitants de Tarente) ont d’elle. Nous avons estimé que la perméabilité entre arts visuels et figuratifs, entre la créativité et les mots, était idéale pour favoriser la création de liens affectifs entre le port et les citoyens. Comme pendant les manifestations qui se sont déroulées dans la zone portuaire (où pendant trois jours le port de Tarente a pris une toute autre allure !), cet appel a révélé l’étoffe culturelle des habitants de notre ville qui ont affiché un incroyable talent. Quatre jeunes artistes ont notamment fait preuve d’une sensibilité remarquable. Ce qu’ils ont exprimé à travers des dessins et des contes (écrits et oraux) a su atteindre le public, satisfaisant toutes nos attentes. À travers leurs mots, et grâce à leur talent artistique, notre ville portuaire nous est apparue sous un nouveau jour. C’était la première fois que notre port faisait appel à des artistes, mais nous prévoyons de recommencer très bientôt ! Les œuvres des quatre lauréats seront bientôt publiées sur notre site Web www.port.taranto.it dans la rubrique « Journées portuaires de Tarente 2020 ». La visite va valoir le détour !

 

AIVP – Nous avons lu que Tarente disposait d’un riche patrimoine archéologique datant de la Grande-Grèce, et que certains de ces sites étaient même situés sur le territoire portuaire. De quelles façon l’autorité portuaire de Tarente contribue-t-elle à la préservation de ce patrimoine ? Avez-vous mis en place des partenariats avec d’autres organismes ?

Président, Sergio Prete – Tarente et les territoires environnants sont dotés d’une histoire et de paysages naturels incroyables. Comme vous l’avez dit, Tarente, première cité de la Grande-Grèce, a une histoire millénaire, une histoire maritime, portuaire, qui depuis les temps anciens, favorise les échanges commerciaux et culturels dans toute la Méditerranée. Depuis quatre ans, notre ville connaît une véritable explosion du tourisme. Notre région, Les Pouilles, attire de plus en plus de monde. Et même cette année, si particulière, les touristes à avoir eu le coup de foudre pour cette Italie du Sud préservée ont été très nombreux. Nous avons donc initié un dialogue avec les autorités locales dans l’intention de promouvoir conjointement notre territoire et son patrimoine culturel au niveau mondial, avec pour objectif sa croissance durable et la préservation de son patrimoine. Dans cette optique, nous avons beaucoup échangé avec les opérateurs de croisière afin de créer des itinéraires sur mesure susceptibles de répondre aux besoins d’une cible spécifique qui souhaiterait découvrir et mieux connaître notre patrimoine culturel. Notre port n’est qu’à quelques encablures du cœur de la vieille ville et nous travaillons dès lors à la régénération du waterfront, « espace de réconciliation » entre la ville et le port.

 

 

AIVP – Parmi les thèmes abordés lors des débats organisés pendant les journées portuaires figure le projet de waterfront « Waterfront Mar Grande » qui accorde également une place importante à la conservation et la rénovation du patrimoine. Ce projet prévoit des aménagements associant zones portuaires et sites historiques. Pouvez-vous nous expliquer brièvement en quoi ce projet améliorera les relations Ville Port ?

Président, Sergio Prete – Nous avons décidé, avec la Ville, de mettre en place une gouvernance collaborative pour la programmation et la redéfinition des opérations de régénération des zones de contact entre la ville et le port, en commençant par définir une nouvelle politique de coopération concertée. Le projet « Waterfront Mar Grande » peut être considéré comme un masterplan pour la régénération et le réaménagement de l’espace public littoral. L’aménagement du waterfront, que l’on nomme également « zone d’interface terre-mer », peut être la clé pour relancer le tourisme et la croisière dans notre ville, tant à l’échelle locale que mondiale. Le projet prévoit la création d’une « promenade culturelle » unique qui permettra de relier à pied deux secteurs unissant la ville et le port, en partant du château et de la vieille ville pour rejoindre le port et la jetée de San Cataldo, où se tiendra la plateforme multifonctionnelle, un bâtiment en cours de construction que le port baptisera « Falanto » afin de rappeler les liens historiques qui unissent la ville de Tarente à l’ancienne cité grecque de Sparte. Ces projets visent avant tout à ouvrir la voie à la « ville portuaire de demain », où les investissements destinés à donner un nouvel éclat au waterfront seront aussi l’occasion de renforcer encore davantage la relation Ville Port. En collaboration avec l’AIVP, notre objectif est faire du waterfront un lieu où convergeront idées nouvelles, innovations, histoire et culture portuaires, créant ainsi une continuité entre les espaces publics et les voies piétonnes pour donner à la ville de Tarente une nouvelle dimension culturelle qui soit placée sous le signe de l’ouverture.

 

PARTAGER

Laisser un commentaire