Agenda AIVP 2030

Publié par  11 janvier, 2019 3:53

Les membres du réseau de l’AIVP ont adopté cet Agenda lors de la Conférence Mondiale des Villes et Ports de Québec (Canada), en juin 2018. L’Agenda liste une série de 10 engagements à concrétiser d’ici à 2030. Il va être déposé à l’ONU courant 2019 en tant que contribution des villes portuaires aux 17 objectifs de développement durable.

1 - Anticiper les conséquences du changement climatique sur les villes portuaires maritimes et fluviales en :
  1. Prévenant de manière conjointe Ville / Port les phénomènes de submersion et d’inondation dans l’élaboration des documents de planification stratégique, et par une politique foncière adaptée.
  2. Favorisant le rétablissement de l’environnement naturel des berges et du littoral afin de ralentir l’érosion et l’impact des tempêtes.
  3. Mettant en place un système d’alerte précoce afin de réduire les conséquences humaines et économiques des phénomènes climatiques exceptionnels.
  4. Prenant en compte les autres changements climatiques tels que les conséquences des sécheresses et des températures élevées sur les systèmes portuaires, les supply chains et la main d’œuvre.
  5. Faisant en sorte que la résilience et la neutralité carbone deviennent une priorité dans la conception et l’exploitation des installations Ville Port grâce à l’utilisation des technologies les plus récentes en matière de réduction des émissions et de capture/stockage du CO2.
2 - Mettre nos territoires Ville Port au cœur de la transition énergétique et de l’économie circulaire, en réelle symbiose avec les différentes parties prenantes locales en:
  1. Favorisant la rencontre et la coopération entre les acteurs socio-économiques pour lier plus étroitement leurs activités, identifier des pistes de synergies possibles et contribuer à une meilleure gestion des ressources naturelles.
  2. Donnant la priorité aux projets d’économie circulaire dans le cadre de nouveaux partenariats Ville Port Entreprises Société civile et en supportant le développement des activités portuaires visant à optimiser l'échange et/ou le recyclage de matières et d’énergie.
  3. Engageant pleinement le territoire Ville Port dans une trajectoire affirmée vers une société bas-carbone sobre en ressources, à travers la mutation du système productif industriel, la production et la gestion des énergies décarbonées et renouvelables.
  4. Incitant la communauté portuaire, notamment lors des renouvellements de concession, à devenir partenaires dans la production d’énergies propres.
3 - Améliorer la mobilité dans la ville portuaire et lutter contre la congestion urbaine en :
  1. Encourageant le développement d’une mobilité des personnes douce, multimodale et collaborative, notamment pour les trajets domicile-travail.
  2. Développant des solutions douces pour une logistique urbaine de proximité, en favorisant la voie d’eau.
  3. Favorisant au sein du territoire Ville Port le transport des marchandises par la voie d'eau, le rail, ou tout autre mode de transport utilisant une énergie non fossile.
  4. Réduisant sur le territoire Ville Port par tous moyens les conséquences négatives des pics d'activité portuaire.
4 - Favoriser le dialogue Ville Port au sein d’une gouvernance renouvelée visant à associer la recherche de la performance économique et environnementale au bien-être et aspirations des habitants en :
  1. Garantissant une meilleure représentativité de tous les acteurs, en incluant la société civile, dans les instances décisionnelles Ville Port.
  2. Conduisant une concertation continue et pérenne à l'échelle du territoire Ville Port.
  3. Garantissant une gestion transparente des territoires Ville Port et en mettant en place des systèmes ouverts de données.
  4. Développant des démarches collaboratives, en se saisissant de la connaissance scientifique et technologique et du savoir de la société civile en appui aux prises de décisions.
  5. Veillant à une politique foncière équilibrée entre usages urbains et port actif en particulier sur le waterfront.
5 - Investir dans le capital humain et permettre aux habitants, aux jeunes talents, aux professionnels et aux entrepreneurs, de trouver dans le développement des villes portuaires les emplois nécessaires à leur épanouissement personnel autant qu’à la compétitivité de la place portuaire en :
  1. Mobilisant les acteurs publics et privés des filières portuaires pour favoriser la formation professionnelle et le développement personnel du citoyen tout au long de la vie.
  2. Amplifiant la mixité des profils et en favorisant les transferts de compétences, afin de permettre plus de flexibilité et de sortir d’une logique sectorielle.
  3. Mettant en place les formations visant au déploiement des technologies smarts et vertes dans les domaines urbains et portuaires.
  4. Favorisant les interactions et les projets entre écoles, instituts de formations et monde professionnel.
  5. Créant des espaces d’expérimentation collaboratifs : les halles technologiques, les espaces de co-working, les Learning Centers, les Port Centers etc., qui favorisent les interactions et l'émergence de nouveaux projets.
6 - Valoriser la culture et l’identité propres aux villes portuaires et rendre aux habitants la fierté d’appartenir à une communauté d’intérêt Ville Port en :
  1. Aménageant sur les interfaces Ville Port tous types de promenades et autres parcours ouverts à tous favorisant la compréhension des activités portuaires et logisitiques.
  2. Intégrant aux équipements portuaires des espaces et des fonctions ouvertes aux habitants et aux visiteurs leur donnant à voir le port et ses activités.
  3. Favorisant l'installation de Port Centers.
  4. Informant au quotidien et par tous moyens les habitants, en particulier les jeunes et les scolaires, sur la vie du port et de la ville.
  5. Programmant sur le port des manifestations culturelles temporaires ou pérennes.
7 - Faire des villes portuaires des acteurs majeurs dans le défi d’une alimentation suffisante et de qualité pour tous en :
  1. Développant les systèmes intelligents de suivi et de contrôle des ressources alimentaires tout au long de la chaîne logistique.
  2. Luttant contre le gaspillage alimentaire par l’amélioration des moyens de stockage tant à l’export qu’à l’import des marchandises périssables.
  3. Favorisant le commerce équitable, et celui des productions biologiques et des productions locales par une politique commerciale adaptée.
8 - Offrir aux habitants vivant à proximité des activités portuaires des conditions de logement et d’activités récréatives et culturelles sur les interfaces Ville Port en :
  1. Intégrant dans la conception des espaces urbains et des bâtiments les mesures propres à réduire les nuisances portuaires.
  2. Requalifiant les éléments patrimoniaux portuaires et urbano-portuaires permettant de valoriser la mémoire des lieux.
  3. Développant des espaces publics et des équipements récréatifs ou culturels sur les interfaces Ville Port afin d’en faire un nouveau pôle d'attractivité.
  4. En favorisant l’intégration architecturale et paysagère des équipements portuaires.
9 - Améliorer le cadre de vie des populations dans les villes portuaires et préserver leur santé en :
  1. Permettant une mesure indépendante et transparente de la qualité de l'air, de la qualité de l'eau des bassins, des niveaux sonores, de la pollution lumineuse, sur le territoire Ville Port.
  2. Optimisant la consommation et la gestion d’eau douce et d’eau de mer dans les ports.
  3. Favorisant et accompagnant le développement d'équipements portuaires moins polluants.
  4. Instaurant une politique commerciale récompensant les navires les moins polluants et ceux naviguant à basse vitesse à l’approche des villes portuaires.
  5. Régulant l’activité de croisière en fonction des capacités d’accueil de la ville portuaire sans compromettre l’équilibre et l’attractivité du territoire.
10 - Restaurer et protéger la biodiversité terrestre ou aquatique dans les villes et régions portuaires en :
  1. Améliorant et maintenant la qualité de l’eau des bassins portuaires.
  2. Effectuant et publiant des recensements réguliers de la biodiversité sur le territoire Ville Port.
  3. Evitant toute destruction d'habitat naturel sensible dans l'aménagement des emprises portuaires terrestres ou aquatiques et par la régulation du batillage.
  4. Soutenant la société civile dans ses actions en faveur de la protection de la faune et de la flore sur le territoire Ville Port.
  5. Encourageant les programmes visant à la préservation, la restauration, la compensation et au développement de la biodiversité sur le territoire Ville Port
PARTAGER