En direct

Port Urbain

4 juin 2013

Débats entre industriels de la croisière et villes portuaires

L’AIVP a suivi avec beaucoup d’intérêt les travaux de la conférence organisée par l’association Cruise Europe qui a réuni ses adhérents au Havre les 23, 24 et 25 avril dernier. Plus d’une centaine de délégués, acteurs du développement des croisières dans les villes portuaires, venus d’une vingtaine de pays d’Europe du Nord et de l’Ouest ont participé aux travaux.
La ville portuaire variable d’ajustement économique?
Parmi les intervenants, les opérateurs de croisière représentés (Holland America Line, Celebrity, Carnival, AIDA…) ont témoigné de la bonne santé du marché de la croisière en Europe du Nord et de l’Ouest tout en soulignant la difficulté d’assurer la rentabilité économique de l’activité. Le coût du carburant et les coûts portuaires ont été mis en avant pour expliquer cette situation apparemment paradoxale. Les coûts directs et indirects liés aux escales dans les ports européens ont été une nouvelle fois vigoureusement dénoncés par les représentants des compagnies. La question de l’équilibre à trouver entre d’une part, les attentes des passagers pour un programme d’escales attractif dans des conditions optimales de confort et d’autre part, la demande de la meilleure rentabilité économique pour les compagnies, est nécessairement délicate. Dans la recherche de cet équilibre financier pour les compagnies, le choix de la ville portuaire d’escale fait aussi office de variable d’ajustement. Celles-ci sont donc fortement incitées à proposer des conditions d’accueil répondant aux demandes stratégiques des compagnies. Dès lors, à chaque ville portuaire de savoir négocier pour que ce partenariat soit gagnant-gagnant, tout en sachant que les rentes de situations géographiques sont de plus en plus difficiles à faire valoir dans un contexte de forte concurrence entre des ports de mieux en mieux équipés pour la croisière.
A la recherche de l’authenticité
La structure de chaque croisière et naturellement la question des escales et des excursions ont été d’emblée centrales dans les débats. Pour réduire les coûts variables d’exploitation, les compagnies s’orientent vers de nouveaux circuits non plus « en boucle » mais linéaires ; les ports d’embarquement et de débarquement étant dès lors distincts. Par ailleurs, la pratique du « slow steaming », déjà largement pratiquée par les navires de commerce, est une pratique de plus en plus répandue chez les opérateurs de croisière. Pour économiser le carburant, la vitesse des navires en mer ne cesse de diminuer depuis plusieurs années. Par voie de conséquence, les ports d’escale ne doivent pas être trop éloignés les uns des autres pour optimiser le temps passé en mer, le moins coûteux pour l’opérateur et celui susceptible de gérer le plus de profits pour les compagnies par la consommation des services proposés à bord. Dans le port d’escale, les compagnies sont soucieuses de la proximité immédiate du centre ville et d’une bonne desserte routière pour les excursions à la journée. A défaut, la mise à disposition de navettes (évidemment gratuites !) par les acteurs locaux est naturellement appréciée.
La qualité des excursions proposées, celle de l’accueil reçu à terre, l’intérêt propre de chaque ville d’escale contribuent à la notoriété et au succès de la croisière et donc à la compagnie. Pour l’opérateur de croisière, la nouveauté, l’authenticité, l’exclusivité sont des valeurs sûres qui seront de nature à assurer un taux de retour satisfaisant des passagers, sollicités par ailleurs pour raconter leur « expérience » sur le web et les réseaux sociaux. En ce qui concerne les croisières en Europe, cette stratégie de marketing indirect s’avère particulièrement payante.
Conclusions
Dans ce jeu où les villes portuaires et les compagnies de croisières se « tiennent par la barbichette », il est bien difficile de dire qui est le gagnant. La dynamique forte du marché permet actuellement de contenter tout le monde : les compagnies qui affinent leur modèle économique en permanence, les villes portuaires qui revalorisent leur image et peuvent espérer des retombées économiques non négligeables, les passagers enfin, qui se voient offrir toujours plus de choix à des tarifs compétitifs. L’équilibre est toutefois fragile et il faut souligner à cet égard l’importance du rôle joué par les professionnels du secteur dans chaque ville portuaire d’escale. En quelques années, ils sont devenus des interlocuteurs incontournables des compagnies et les premiers animateurs de « club croisière » locaux. C’est aussi tout le mérite de journées comme celles-ci de les rassembler pour leur permettre d’affiner des stratégies propres à chacune de leur ville portuaire.

Voir aussi :
http://www.cruise-europe.org/
http://www.cruiseeurope.com/

4 juin 2013

Kengo Kuma : l’architecte japonais installe la culture sur l’ancien port fluvial de Besançon (France)

Récemment inauguré, la « Cité des arts » de Besançon rassemble le FRAC (Fonds Régional d’art contemporain) implanté dans un ancien entrepôt en briques, et un nouveau bâtiment accueillant le Conservatoire de musique. L’esplanade publique vient s’y intercaler pour créer la liaison entre ville, art, et fleuve.
Source : Kengo Kuma And Associates ; Le Moniteur

 

4 juin 2013

Shanghai : un 3e terminal passagers pour faire face à la croissance du trafic croisière

Source : Sino Ship News

4 juin 2013

Malaga : « El Palmeral », aménagement renforçant l’integration du port à la ville, reçoit un prix d’architecture

Source : La Opinión de Málaga

4 juin 2013

Virtualisation des systèmes d’information du terminal de croisière de Venise

Grâce à ces investissements, la société « Venezia Terminal Passageri » espère réduire considérablement les risques liés à une panne des systèmes d’informatique pouvant causer l’interruption des services et une perte de données avec des conséquences désastreuses pour la compagnie.
Source: La Repubblica

31 mai 2013

Alotau en Papouasie-Nouvelle-Guinée se prépare à accueillir des bateaux de croisière

Le Port d’Alotau sera restructuré par PNG Ports Corporation Limited (PNGPCL) pour accueillir à partir du mois d’Octobre les premiers navires de croisières de Carnival Australia, un des plus grands opérateurs d’Australie. Il deviendra ainsi le plus grand pôle de tourisme de croisière du pays.
Source: PNG Ports Corporation

31 mai 2013

Los Angeles : le port adopte un plan d’actions pour son patrimoine

Le port de Los Angeles va faire l’inventaire de ses ressources historiques, culturelles et architecturales. Leur évaluation lui permettra de définir un plan d’actions et d’établir les priorités pour la préservation et, lorsque cela est possible, la réutilisation de ce patrimoine.
Source : Port of Los Angeles

31 mai 2013

Bayonne : un nouveau cinéma dans les anciens Docks

La ville de Bayonne a choisi l’Atelier architecture Randja pour la création d’une « maison du cinéma » au bord de l’Adour. Les deux salles existantes dans ces anciens entrepôts dédiés au négoce du vin seront restructurées et une nouvelle salle sera ajoutée.
Source : Ville de Bayonne

 

30 mai 2013

Nouveau terminal passagers pour Klaipéda

Klaipéda devrait disposer d’un nouveau terminal ro-ro et passagers fin 2013. Aménagé sur 18 ha contre 7 actuellement, il permettra à la fois de doubler le trafic ro-ro et d’accueillir 500 000 passagers par an dans un bâtiment sur 8 étages comprenant également des bureaux et un centre commercial.
Source : Port of Klaipeda ; Baltic Transport Journal

Port Citoyen

21 août 2019

Tous les ports des Baléares disposeront d’un système de surveillance de la qualité de l’air et de la pollution acoustique. Le système fonctionnait déjà à Palma et sera étendu à d’autres îles au cours des deux prochaines années

Full article: Ports de Balears, Esmartcity

21 août 2019

Le port de Seattle met en œuvre le projet innovant Blue Carbon visant à capturer le carbone contenu dans les plantes aquatiques et les sédiments. Le projet contribuera également à réduire l’acidification des océans, à améliorer la qualité de l’eau et à améliorer l’habitat maritime

Full article: Port of Seattle, Crosscut, CEDAR

21 août 2019

Le port de Buenos Aires a lancé un site Web sur les secteurs en construction du port, constamment mis à jour, comprenant de brèves descriptions et des photos

Full article: Portal Portuario, Puerto de Buenos Aires

19 août 2019

Le port de San Diego installera 72 bassins de marée Econcrete pour assurer la protection écologique et stabiliser le littoral, tout en contribuant à la régénération de l’écosystème local. Le projet pilote de trois ans est la huitième initiative de l’incubateur d’économie bleue du port

Full article: Port of San Diego

19 août 2019

Hafencity, à Hambourg, commencera à tester un bus autonome. Jusqu’à mi-2020, les tests se dérouleront sans passager dans une zone limitée. La deuxième phase, inluant les passagers, se poursuivra jusqu’en 2021, pour enfin commencer la dernière phase avec l’itinéraire complet, escales comprises

Full article: Hochbahn, Abendblatt

19 août 2019

Le ministre italien des Transports suggère un plan qui permettrait de rediriger un tiers de tous les navires de croisière hors du canal de la Giudecca à Venise.

Full article: The Guardian, World Maritime News, Il Messaggero

12 août 2019

Le port de Barcelone traite de la pollution de l’air avec l’électrification de quai et rejoint le programme Lean and Green

Le président du port, Mercè Conesa, a expliqué que le port allait demander une nouvelle connexion au réseau électrique, qui devrait être approuvée dans moins de 18 mois. Cette initiative complète l’investissement réalisé dans l’infrastructure de GNL et la participation au programme Lean & Green. L’association des producteurs régionaux a pour objectif de réduire les émissions de CO2 de 20% au cours des cinq prochaines années. L’autorité portuaire, ainsi que la municipalité et les organisations environnementales, proposent également de créer une zone exempte de SO2 en Méditerranée afin de réduire les émissions de ce polluant nocif.

Full article: Port de Barcelona, La Vanguardia

12 août 2019

Le port de San Diego testera une solution innovante, utilisant la technologie de la NASA, pour éliminer les polluants toxiques des sédiments, du sol et des eaux souterraines. Cette initiative fait partie de leur incubateur de l’économie bleue en activité depuis 2016

Full article: Port of San Diego, Ecospears, Portal Portuario

12 août 2019

Antofagasta Terminal Internacional, au Chili, met en œuvre de nouveaux systèmes d’éclairage pour améliorer les conditions de travail et réduire la pollution lumineuse

Full article: Portal Portuario

12 août 2019

Le port d’Helsinki a célébré le 11 août son événement portes ouvertes, avec concerts et spectacles de cirque

Full article: Port of Helsinki

12345168169

Port Entrepreneur

21 août 2019

Le Port de Lisbonne présente son étude sur la navigabilité dans l’estuaire du Tage, étape indispensable pour la compétitivité du territoire Ville Port.

Full article: Cargo Revista / Porto de Lisboa

21 août 2019

Helsinki : pour le confort des 7 millions de passagers transitant par le West Terminal 2, la 5G sera déployée à l’automne 2019.

Full article: Port of Helsinki

21 août 2019

Madagascar : pour le développement du Sud du pays, le gouvernement prévoit des corridors de transport aux sorties des ports de Tuléar et d’Ehoala.

Full article: Ecofin

21 août 2019

Filière hydrogène : développement d’une unité de liquéfaction à Port Hasting (Australie) et rendu d’une étude prospective à Rotterdam.

Full article: HESC / Le MarinPort of Rotterdam

21 août 2019

Vers un shipping plus vert : 9 compagnies maritimes françaises s’engagent au-delà de leurs obligations réglementaires.

Full article: Le Marin

19 août 2019

Kribi (Cameroun) : accord Ville Port pour un développement équilibré du territoire du point de vue économique, environnemental et social.

Avec cet accord-cadre de coopération, c’est l’harmonie Ville Port qui est recherchée alors que le nouveau port de Kribi monte en puissance. La conciliation des stratégies portuaires et urbaines doit ainsi favoriser le positionnement du territoire comme métropole portuaire. Un Programme d’Accompagnement Socio-économique de la localité de Kribi (PASEK) verra à cet effet rapidement le jour.

Full article: Afrik Info

19 août 2019

Le Port de Gdynia devient le centre névralgique du développement de l’éolien offshore en Pologne. Objectif 6 GW en 2030.

Full article: World Energy Trade

19 août 2019

Port de Lyon : modernisation des installations conteneurs, ouverture du Quai des énergies renouvelables, et nouveaux hôtels logistiques

Full article: L’Antenne / Les Echos

19 août 2019

Odessa : enjeux fonciers Ville Port autour de la desserte routière des terminaux du principal port ukrainien.

Full article: usionline

12345219220