En direct

Port Urbain

Floatting poultry Rotterdam
29 juillet 2020

Un nouveau poulailler flottant sur un bassin de Rotterdam

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Goldsmith architecture va créer un poulailler flottant à Rotterdam. Il appliquera les règles de l’économie circulaire : au sommet, 7000 poules vivront sous un toit transparent qui leur apportera la lumière du jour en permanence ; à l’étage intermédiaire, on s’occupera de l’emballage des œufs et de la gestion des déchets ; à l’étage inférieur (immergé) se trouvera une plantation de cresson alimentée par des LED, et qui utilisera les déjections des poulets comme engrais. De plus, des panneaux solaires subviendront à 100 % des besoins énergétiques de l’exploitation.
Le manque d’espace étant un obstacle majeur au développement de la production alimentaire en circuit court, les structures flottantes peuvent constituer une partie de la solution.

DesignBoom

 

29 juillet 2020

Le port du Havre va expérimenter la création d’une voie cyclable dans le cadre du projet européen VéloMaritime avec plus de 1 500 km de pistes cyclables reliant la Belgique à la Bretagne.

HAROPA – Port of Le Havre, VéloMaritime

28 juillet 2020

Le Port de Séville (Espagne) pourrait relocaliser son terminal croisière

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Ce transfert de la croisière permettrait de créer à la place une marina pour les yachts et les méga-yachts près du centre-ville. Dès l’origine le Port avait pris le parti de la flexibilité avec un terminal croisière constitué de conteneurs recyclés : une solution pour ne pas figer les espaces que nous avions soulignée dans notre Guide de bonnes pratiques. C’est donc une nouvelle étape qui va s’ouvrir pour le secteur de Las Delicias et renforcer encore l’attractivité de cette ville portuaire.

Diario de Sevilla

28 juillet 2020

Inaugurée en juin à Oslo (Norvège), la nouvelle bibliothèque sera un atout supplémentaire pour le secteur portuaire reconverti de Bjorvika

Go nomad ; Un bâtiment durable, Uponor

28 juillet 2020

Arona (Tenerife, Iles Canaries) : le Comité Ville Port se réunit pour définir une meilleure mobilité et décongestionner les accès routiers au port

El Dia

27 juillet 2020

Un projet s’inspirant du passé industriel et maritime pour la péninsule de Greenwich (RU)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

« Morden Wharf » a été conçu par OMA architects. Il comprendra 12 tours de logements, des commerces, et espaces publics. Les entrepôts, silos, ou encore les gazomètres autrefois présents sur cette péninsule de Greenwich ont largement inspirés le design de ces aménagements. Un parc offrira également des perspectives sur le célèbre Canary Wharf situé de l’autre côté de la Tamise.

Design boom (+ images)

27 juillet 2020

Freeport (Bahamas) : accord entre le gouvernement et Royal Carribean Cruises. Hôtel et parc à thème également au programme du nouveau terminal croisière

Full article : The Nassau Guardian

22 juillet 2020

Partenariat entre la Ville et le Port de Saint John (Canada) pour augmenter la capacité d’accueil des quais en centre-ville. La réalisation de travaux de dragage et l’installation de nouveaux quais vont permettre d’accueillir davantage de bateaux de plaisance à Market Slip.

Saint John

20 juillet 2020

Quel avenir pour le waterfront de Hong Kong ?

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

C’est finalement un appel d’offres en deux temps qui sera lancé pour un secteur central du waterfront de Hong Kong situé entre le quartier d’affaires et les « Star ferry Piers ». Il répond en cela aux critiques et suggestions faites antérieurement qui soulignaient la nécessité d’une approche globale insistant notamment sur le développement des espaces publics et de connexions entre ces différents secteurs de la ville.

Urban Land (2018) ; Urban Land (2020)

12345251252

Port Citoyen

8 juillet 2020

Partenariat entre villes portuaires et universités

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le développement du capital humain, l’objectif 5 de l’Agenda AIVP 2030, est une priorité pour de nombreux adhérents. Le port de Venise va verser 600.000 euros à l’Université Ca’ Foscari pour la création d’un centre d’études sur les activités maritimes et logistiques. Une partie des fonds sera consacrée à la nouvelle Science Gallery de Venise. À Bahía Blanca, Argentine, le port a signé de nouveaux accords de partenariat avec l’Université nationale technologique (faculté régionale de Bahía Blanca) en vue de développer davantage de programmes éducatifs. À Algésiras en Espagne, la Ville, le Port et l’université collaborent à la création de l’Université européenne de la mer, dans le cadre du projet Lago Marítimo.

Nuova Venezia, Facebook (Bahía Blanca), El Estrecho Digital

1 juillet 2020

Le Port d’Auckland (Nouvelle-Zélande) aménage un jardin vertical

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

L’objectif est de mieux intégrer le bâtiment de son terminal automobiles. Il constituera un nouveau repère Ville Port et son toit deviendra un parc public dans quelques années. Il permettra également de développer la biodiversité. Tout ce qui est utilisé dans le jardin peut être réutilisé et recyclé, et il répond ainsi aux critères de durabilité.

Hanging Gardens ; Vidéo

1 juillet 2020

Nouveau projet européen pour réduire la pollution atmosphérique et acoustique dans les villes. Un projet pilote va être lancé dans le port de Valence.

Esmarcity

1 juillet 2020

Les Archives du port de Lisbonne se joignent à la fête de la Cité des archives de Barreiro. Visites guidées et expositions sont organisées pour l’occasion.

Barreiro municipality

1 juillet 2020

L’hydrogène est-elle la meilleure solution pour la transition énergétique des villes portuaires ?

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

La réduction des émissions et de l’empreinte environnementale est l’un des principaux enjeux des villes portuaires. Même si, dans certains cas, comme le montre une étude récente réalisée par le Port de Valence (Espagne), c’est le trafic urbain qui peut constituer la principale source de pollution, le rôle des ports reste déterminant. Bien qu’il n’existe pas de recette magique, l’utilisation de nouveaux carburants comme l’hydrogène associée à des solutions existantes montrent des résultats prometteurs. Par exemple, à Lisbonne (Portugal), la Ville a annoncé un projet pilote de production d’hydrogène vert pour les véhicules, tandis que le port installera le courant de quai à compter de 2022 afin de réduire la pollution des navires de croisière. Dans la cadre du projet européen H2PORTS, le port de Valence disposera d’une station à hydrogène dès 2021. D’autres importants projets d’énergie verte sont prévus en Espagne, dont un investissement de €80 millions par le pétrolier Repsol dans le port de Bilbao. Un premier projet concernera la construction de l’une des plus grandes unités de production de carburant synthétique zéro émission nette à partir de l’hydrogène vert, et un second la production de gaz à partir des déchets urbains. L’importance de l’hydrogène se reflète dans les stratégies nationales de certains pays, comme en Allemagne.

Port of Valencia, Eco Sapo (Lisbon), Europa Press, H2-view, El Mercantil, NPI Magazine

1 juillet 2020

Les efforts des membres de l’AIVP récompensés lors des WPSP Awards

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les 6 gagnants du concours international du WPSP (Programme portuaire international pour le développement durable) ont été désignés le 24 juin. Ce programme, dont l’AIVP est l’un des membres fondateurs, reconnaît les efforts consentis par les ports du monde entier pour contribuer à la réalisation du programme mondial pour le développement durable. Lors de la présente édition, divisée en 6 catégories, les membres de l’AIVP ont remporté des prix bien mérités. Le projet collaboratif « Green and Connected (Green C) Ports » des ports de Valence et Venise a été primé dans la catégorie « infrastructures résilientes ». Les ports de Rotterdam, Amsterdam et North Sea Port ont remporté, via l’Association néerlandaise des ports maritimes, le prix « gouvernance et éthique ». D’autres membres figurent parmi les finalistes dans différentes catégories, tels les ports de Marseille, Rotterdam (deuxième catégorie), Helsinki et Montréal.

WPSP – Sustainable World Ports

1 juillet 2020

Covid-19 : la solidarité se poursuit dans les villes portuaires

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Alors que dans certaines régions du monde, la pandémie semble sous contrôle, ailleurs, les chiffres continuent d’aller crescendo. Les acteurs Ville Port réagissent donc différemment selon le contexte. Tandis que l’Europe se concentre sur la relance économique et l’évaluation des incidences du Covid-19 sur nos vies, comme à travers cette exposition qui se tient à Valence, certains territoires sont encore en proie au virus. C’est le cas de la région des Caraïbes où le Grand Port Maritime de la Guadeloupe a fait un don 12.000 masques au CHU qui va accueillir des patients des territoires voisins. L’AIVP publiera sous peu un article sur l’impact du Covid-19 dans les villes portuaires et les actions menées par les acteurs locaux à son encontre.

Spanish ports, Grand Port Maritime de la Guadeloupe

1 juillet 2020

Voies multiples, but unique : réduire les émissions polluantes

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

En attendant que l’hydrogène soit universellement répandu, il existe de nombreuses façons de réduire les émissions. Ainsi, Les ports français d’HAROPA (Le Havre, Rouen et Paris) font de la transition énergétique l’un des principaux axe de leur fusion. Outre l’alimentation à quai des navires, HAROPA cherche à développer le GNL sur différents types de bateaux et favorise l’utilisation des véhicules électriques. Le port de Brême (Allemagne) disposera d’ici 2023 de 8 stations d’approvisionnement destinées à alimenter en énergie verte les navires et les véhicules. Dans le port de Riga (Lettonie), l’utilisation des nouvelles technologies numériques aura des effets bénéfiques sur l’environnement et permettra de désengorger le trafic routier en ville tout en facilitant la circulation des marchandises. Les efforts consentis en faveur de la réduction de l’impact environnemental ont déjà porté leurs fruits à Montréal (Canada) où le port a réduit de 45,3 % ses émissions de gaz à effet de serre depuis 2007. Ce chiffre résulte d’une combinaison de mesures : courant de quai, stations de rechargement de GNL, gestion du trafic de camions. Le projet Fastwater développé à Anvers pour étudier l’application commerciale du méthanol comme carburant alternatif est un autre exemple d’innovation.

NPI Magazine, Portal Portuario, Port of Riga, Port of Montreal, Port of Antwerp

24 juin 2020

La ville portuaire de Trieste (Italie) protège les abeilles

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les abeilles assurent l’essentiel de la pollinisation des cultures alimentaires mondiales. Elles jouent un rôle crucial dans notre système alimentaire et l’équilibre écologique de nos écosystèmes. Mais il leur arrive toutefois de créer des colonies dans les endroits les plus inattendus, comme dans un collecteur d’eau pluviale du Port de Trieste (video). Pour résoudre le problème, le port a chargé un apiculteur d’aider l’essaim à s’installer ailleurs. Mission accomplie, les abeilles ont élu domicile dans les collines environnant le port. Cette opération est un bon exemple de mise en œuvre de l’Objectif 10 de l’Agenda 2030 de l’AIVP, protéger la biodiversité.

Port of Trieste (video)sustain web

24 juin 2020

Covid-19 : le Port autonome de Papeete lance un plan de soutien aux entreprises

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Plus de 4 millions d’euros sont débloqués par le port pour éviter des faillites et sauvegarder les emplois. 200 entreprises implantées sur le domaine portuaire sont concernées. Les mesures proposées vont ainsi permettre de soutenir les activités économiques, les activités touristiques, et la desserte maritime et intra-insulaire.

➜  Port autonome de Papeete

Port Entrepreneur

27 juillet 2020

Le Port de Huelva (Espagne) et le gouvernement d’Andalousie coopèrent pour développer un hub de l’innovation en matière portuaire et logistique

Huelva Informacion

15 juillet 2020

Le Port de Rotterdam lance un nouveau projet pour favoriser le développement des camions à hydrogène d’ici 2025 en Europe centrale. Le projet pourrait permettre de réduire les émissions de CO2 de 100.000 tonnes par an. L’initiative s’inscrit dans la ligne du livre blanc Port of the Future – 7 building blocks récemment publié par le Port de Rotterdam.

Port of Rotterdam 1, Port of Rotterdam 2

29 juin 2020

A Marseille (France) l’ancienne base sous-marine va accueillir un data center et devenir une pièce maîtresse du Smart Port

20 minutes ; Vidéo

6 mai 2020

Investissement public et aide financière dans les villes portuaires

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Après une première vague d’initiatives culturelles et sociales, les villes portuaires du monde entier dévoilent leur plan de relance post-covid. L’Autorité Maritime et Portuaire de Singapour a annoncé une enveloppe de $27 millions pour soutenir les entreprises et leur apporter une aide à la formation professionnelle et à l’emploi. Aux États-Unis, les ports de Los Angeles et Seattle vont investir pour renouveler leur infrastructure. À Los Angeles, le port va investir $367 millions en faveur de l’économie et l’emploi au niveau local, alors que Seattle va financer 20 projets, dont des infrastructures aéroportuaires, à hauteur de $1,5 milliard. En Espagne, les ports de Valence et Bilbao se sont engagés dans la même voie : le Port de Valence a présenté un programme de €57,2 millions à destination des entreprises portuaires locales, tandis que le port de Bilbao a annoncé un plan d’investissement à hauteur de €67 millions pour 2020 destiné à soutenir l’économie et la création d’emploi.

➜  Safety4sea – Singapore, Safety4sea – Los Angeles, Port Technology – Seattle, Valencia Port, Bilbao Port

12 février 2020

Le port durable, alliance d’intelligence et de collectif

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

De retour du Forum Economique Mondial pour l’un, exprimant dans une interview les perspectives du port du futur pour l’autre, les CEO des ports d’Anvers et de Rotterdam tracent des visions convergentes. Pour tous les deux, il n’y a plus aucun doute que la lutte contre le changement climatique et la recherche d’une économie portuaire neutre en carbone sont des nécessités absolues. L’innovation technologique côté terre comme côté mer et l’optimisation de la chaîne logistique seront bien entendu une partie de la réponse. Mais au-delà, le succès de ces transformations reposera sur la capacité des ports à multiplier les partenariats, à relever les défis de façon collective en associant leur communauté, à soutenir ensemble un même processus de transformation.
Port of Rotterdam / Flows

12 février 2020

Pour décongestionner les routes, le Port de Melbourne (Australie) entérine son plan de développement du ferroviaire (16 M€ d’investissement)

Port of Melbourne

12 février 2020

Kribi (Cameroun) : 31 premières entreprises sont en phase d’installation sur la zone portuaire. Plus de 150 autres devraient suivre.

EcoMatin

12 février 2020

Flessingue – North Sea Port (Pays Bas) : premiers aménagements pour le parc éolien offshore Borsele 1+2 qui alimentera à terme 1 millions de foyers

North Sea Port

29 janvier 2020

Grandes tendances et scénarios d’évolution de la logistique

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Dans la plupart des villes portuaires, l’activité logistique structure de plus en plus le territoire. Baliser l’avenir de ce secteur devient nécessaire. A cet effet, l’Agence d’Urbanisme de Marseille (France) nous rappelle quelques points clés. La massification des flux commerciaux mondiaux va se poursuivre entraînant concentration des armateurs, adaptation des ports, extension et robotisation des entrepôts, émergence de mono-opérateurs. A l’ère du e-commerce, l’optimisation du dernier kilomètre est devenue également cruciale. Pour autant, le transport terrestre reste le maillon faible de cet écosystème avec des difficultés à massifier les flux et proportionnellement un impact CO2 plus lourd. La mutualisation pourrait être une partie de la réponse mais tous les secteurs n’y croient pas. Au cœur de ces évolutions, la question de l’emploi apparaît comme un défi supplémentaire pour les territoires.

Agam (pdf)

17 janvier 2020

Rwanda : 4 ports sur le lac Kivu comme alternative au transport routier

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le lac Kivu, à l’ouest du Rwanda marque la frontière avec la RDC voisine. Les 4 ports seront construits avec l’aide des Pays Bas et répartis du Nord au Sud du lac. Ils favoriseront la mobilité des personnes et des marchandises entre les différents districts le long de la rive. D’ici 20 ans, ils devraient concentrer la majorité des échanges commerciaux transfrontaliers et un trafic de 3M de passagers. Le gouvernement souhaite également en faire le moteur d’un plan plus ambitieux de relance du transport par voie d’eau sur d’autres lacs et rivières du pays. L’objectif est d’alléger le transport terrestre pour lequel le coût d’entretien des infrastructures pèse dans le budget national. Enfin, ce projet permettra de renforcer la compétitivité de l’industrie agro-alimentaire (bières, thé, café), celle des cimentiers et de relancer le tourisme.

The New times

12345228229