En direct

Port Urbain

18 septembre 2017

Japon : 3 projets en concurrence pour des aménagements touristiques autour de casinos

Le projet de Yumeshima, une île artificielle dans la baie d’Osaka, est pour le moment en tête de la shortlist. Situé à proximité d’un terminal conteneur, il comporte notamment plusieurs hôtels, des espaces verts, etc.

Full article : Casinopedia 28/08 ; Casinopedia 05/09

18 septembre 2017

Nantes : l’Ecole supérieure des Beaux-Arts fait sa rentrée en septembre dans les halles Alstom 4 et 5 reconverties par Franklin Azzi

Full article : Beauxarts Nantes ; vidéo

18 septembre 2017

Chicago : un musée flottant s’installe sur une barge pour célébrer la passé industriel du fleuve

Full article : Gmw (+ images)

18 septembre 2017

Vilanova i la Geltru (Espagne) : l’aménagement de la Place du Port est lancé après une large consultation des citoyens

Full article : Ports de la Generalitat

13 septembre 2017

Irlande : le redéveloppement des Docklands de Cork et de Galway devrait s’accélérer

A Cork un stade ou un immeuble de bureaux sur Albert quay sont les aménagements les plus récents. Mais le principal projet est celui du Port à Ringaskiddy. Terminal conteneurs, activités logistiques, bureaux, hôtel sont programmés, mais aussi 4000 logements, commerces et bureaux sur le site libéré de Tivoli Docklands. A Galway l’ensemble de bureaux proposé sur Bonham Quay pourrait redynamiser toute la ville et y attirer notamment des entreprises internationales.

Full article : Property Week

13 septembre 2017

Auckland : la Présidente du port confirme qu’il ne sera pas agrandi près du centre-ville. Mais sa relocalisation ne se fera qu’à long terme

Full article : NZ Herald

13 septembre 2017

Shenzhen : Design Society, le complexe culturel conçu par Fumihiko Maki sur le waterfront, devrait finalement ouvrir en décembre

Full article : Dezeen (+ images)

13 septembre 2017

Le Port de Valence et la Ville de Sagunto vont lancer le projet de transformation d’un quai en espace de promenade

Full article : LaVanguardia

11 septembre 2017

Plymouth : Oceansgate, 35 hectares du Devonport Dockyard vont être réaménagés en hub de l’innovation maritime

La première phase a été lancée en 2017. Elle va permettre l’aménagement d’un campus dédié à la recherche et l’innovation en matière de technologie maritime. Elle sera suivie en 2018 par deux autres phases consacrées à la construction de bureaux et d’espaces industriels pour les entreprises maritimes.

Full article : Plymouth Herald (+ vidéo) ; Oceansgate

11 septembre 2017

Santander : accord entre le Port et la Ville pour aménager en zone piétonne les espaces près de la gare maritime

Full article : El Diario montanes

12345159160

Port Citoyen

18 septembre 2017

Avec la Charte des Port Centers, les marseillais se retrouvent au cœur de la relation Ville Port !

Les acteurs du territoire marseillais se sont mobilisés en nombre pour signer la Charte des missions d’un Port Center de l’AIVP. Marseille, première ville portuaire française, rejoint ainsi les treize places maritimes internationales déjà signataires. Cette charte ratifiée le jeudi 14 septembre, en marge du Forum Smartcity, rassemble autour de l’objectif de l’ouverture du port aux citoyens: le Port de Marseille Fos, la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence, le Département des Bouches du Rhône, la Métropole et les communes de Marseille, Port-Saint-Louis-du-Rhône, Fos-sur-Mer et Port-de-Bouc.

Full article: AIVP

18 septembre 2017

La Catalogne applique une loi sur le changement climatique afin de réduire les émissions de 100% d’ici 2050

Full article: The Climate Group

18 septembre 2017

Concept d’affaire : les hôtels Ritz Carlton et ABB lancent le bateau « anti-croisière » avec une capacité de seulement 298 passagers

Full article: https://www.marinelink.com

13 septembre 2017

Le gouvernement régional soutiendra la création d’un centre d’innovation dans le Port de Séville

Ce centre de formation et d’innovation doit permettre de rendre les entreprises plus compétitives. Il proposera une formation adaptée et davantage en adéquation avec les besoins des entreprises de la place portuaire. L’objectif est d’améliorer la qualification des travailleurs portuaires et apporter une plus-value sociale et économique au territoire.

Full article: http://elvigia.com

11 septembre 2017

Le Port de Rotterdam lance sa campagne « Construire un port plus durable »

Selon le CEO Mr. Castelein, construire un port durable signifie créer de la valeur sociale et économique. A travers les trois thèmes piliers : un environnement sûr et sain, le climat et l’énergie et les personnes et l’emploi, le Port assoit sa capacité à pouvoir continuer à investir sur le moyen et long terme.

Full article: Port of Rotterdam + Greenport

11 septembre 2017

Les Classes d’études portuaires à Lorient (France) : nouvelle année, nouveaux ateliers

Full article: Maison de la Mer Lorient

11 septembre 2017

Le Port de la Nouvelle-Orléans souhaite décontaminer ses friches industrielles

Full article: www.louisianaweekly.com

11 septembre 2017

Paris : l’approvisionnement du pain frais par une boulangerie sur la Seine

Full article:Le Parisien

12345114115

Port Entrepreneur

28 mai 2013

Absence de ports commerciaux intermédiaires et concurrence du canal de Panama limiteraient l’intérêt des routes maritimes arctiques

Source: Le Marin, L’Antenne

28 mai 2013

Le port de Brest se positionne comme hub logistique et industriel pour l’éolien offshore posé ou flottant

Source : Journal de la Marine Marchande, 17 mai 2013

28 mai 2013

L’écologie industrielle appliquée aux territoires portuaires: une stratégie d’avenir, une réalité à l’échelle internationale

L’écologie industrielle et territoriale, facteur stratégique de différenciation pour les territoires portuaires

L’écologie industrielle et territoriale vise à optimiser les cycles de matières et d’énergie en créant des synergies entre industries, les déchets de l’une devenant par exemple la matière première de l’autre. Elle nécessite et initie ainsi de nouveaux schémas de gouvernance et de partenariat entre acteurs au sein des territoires. Des exemples de mise en pratique d’échanges de sous-produits ou de mutualisation d’utilités se multiplient à l’échelle internationale.
Les territoires portuaires intègrent de plus en plus cette approche innovante de gestion de leurs ressources et déchets, y voyant un facteur de différenciation non négligeable, dans un contexte mondial très compétitif.

L’écologie industrielle et territoriale interpelle les autorités portuaires et les collectivités d’ancrage de ces zones industrialo-portuaires sur de multiples enjeux propres à leur stratégie de développement : socle d’une réflexion sur le développement de services et d’utilités pour le secteur industriel, elle est un vecteur d’attractivité et parfois même de maintien pour les entreprises. Source d’innovation et d’intégration environnementale, elle est un vecteur d’acceptation auprès des acteurs locaux. Interface entre de multiples intérêts et diverses compétences, elle est un vecteur du renouvellement des collaborations entre acteurs des ports et acteurs des villes.
On peut citer à titre d’exemple la démarche d’écologie industrielle initiée dans le territoire portuaire de Terneuzen. Au sein du Biopark Terneuzen, les entreprises développent spontanément des échanges de flux : WarmCO2 est ainsi l’exemple d’une opération collaborative entre l’autorité portuaire, Yara et Visser&Smit Hanab pour fournir en eau chaude et en CO2 un complexe de serres horticoles afin d’en améliorer la productivité. Zeeland Seaports appuie, facilite et étend cette dynamique à l’ensemble du territoire portuaire en créant leur « Multi-Utility provider », un vaste réseau de pipelines sous-terrain permettant de créer une véritable symbiose industrielle systématisant les échanges de flux entre les entreprises locales.

Vers une diffusion de bonnes pratiques et une mise en réseau des acteurs portuaires à l’échelle internationale

La diversité des contextes territoriaux rencontrés à l’échelle internationale permet aux autorités portuaires et aux parties prenantes de ces territoires d’explorer de multiples opportunités de mise en œuvre de l’écologie industrielle et territoriale. Si la compétition entre ports à l’échelle internationale est une réalité, les enjeux de développement durable ouvrent également la voie pour de nouvelles collaborations. Ils invitent à s’interroger sur la production et le partage de connaissances dans un contexte de mondialisation ainsi que sur la création d’une dynamique de mise en réseau et de capitalisation sur les marges d’innovation réelles et communes en matière de gestion des ressources.
Pour mieux appréhender ces enjeux, une équipe-projet constituée d’acteurs universitaires (Ecole des Mines d’Alès) et opérationnels (M-Atome) de l’écologie industrielle et territoriale en France, cofinancée par l’Agence française pour l’environnement (ADEME), réalise jusqu’en mai 2012 un premier recensement d’initiatives à l’échelle internationale et une analyse croisée de ces démarches de coopération innovantes en matière de gestion des ressources dans des territoires portuaires en Amérique du Nord, en Afrique, en Europe et en Asie-Pacifique. Alimentant les travaux de réflexion menés au sein des réseaux existants tels que l’AIVP, partenaire de ce projet, cela permettra de mettre en évidence les leviers et les freins propres à la mise en œuvre de telles coopérations dans les territoires portuaires : quels acteurs-clés pour la mise en œuvre de ces initiatives ? Quels positionnements efficaces de l’autorité portuaire dans ces démarches ? Quelles opportunités de synergies propres aux territoires portuaires ? Quels modes de financement pour leurs mises en œuvre ? Quels éléments de contexte favorables à la mise en œuvre de synergies entre acteurs ? Quels impacts réels en termes d’optimisation de la gestion des ressources ? Etc.

Nicolas Mat, Coordinateur de projet d’écologie industrielle et territoriale, M-Atome
(nicolas.mat.conseil@gmail.com)
Guillaume Junqua, maître assistant, LGEI, Ecole des mines d’Alès
Juliette Cerceau, doctorante, LGEI, École des mines d’Alès

For more information follow this link

23 mai 2013

Le port de Hambourg est le poumon économique de la région métropolitaine et un partenaire essentiel de l’industrie

Véritable porte sur le monde, le port d’Hambourg est un facteur essentiel de la création d’entreprise. 155000 emplois directs et indirects dépendent de l’activité portuaire. On estime que pour chaque euro investi dans le port, 0.71 Euros supplémentaires sont investis dans d’autres secteurs. Source: Hamburger Abendblatt

23 mai 2013

Election municipale à LA: les deux candidats soulignent l’énorme impact du port sur le dynamisme économique

Les candidats s’engagent à soutenir les investissements du port et à favoriser la création d’emplois directs mais aussi dans la recherche pour les transports ou les technologies vertes. Une collaboration avec la communauté locale, à la fois plus poussée et transparente, est également attendue.
Source: www.neontommy.com

22 mai 2013

Maasvlakte 2, €150 millions moins cher que prévu. Le port gagne 20% de surface et sa capacité pour le conteneur double

Source : Port of Rotterdam

22 mai 2013

Sénégal : devant les difficultés de Dakar, pourquoi pas de nouveaux ports à Saint-Louis, Ziguinchor et Kaolack ?

Source: Le Soleil

21 mai 2013

Réforme portuaire au Brésil: de nouveaux ports pourraient voir le jour dans le Nord Est en s’appuyant sur l’agro industrie.

Source: Port Finance International

20 mai 2013

Les porte-conteneurs géant sont-ils un problème pour les ports ? La ville doit aussi savoir adapter sa capacité multimodale.

Source: www.portarea.com

17 mai 2013

Ports français : des progrès visibles depuis la réforme de 2011

Si la fiabilité semble retrouvée, trois enjeux se dégagent pour l’avenir : la connexion à l’hinterland, la multimodalité et la productivité. Des dynamiques régionales autour des ports, telle celle engagée sur l’axe Seine, émergent également : axe rhodanien, pôle breton ou axe Dunkerque Lille. Source : Supply Chain Magazine