En direct

Port Urbain

17 janvier 2018

Shanghai : un masterplan pour devenir une Excellent global city d’ici 2035

Elle va notamment mettre en oeuvre des mesures pour protéger l’environnement et pour limiter la croissance démographique et les terrains constructibles. Les espaces verts devraient eux largement progresser. 45 km le long de la Huangpu proposant promenades, espaces verts, patrimoine industrialo-portuaire reconverti, sont déjà disponibles. Elle souhaite devenir également une métropole de l’innovation de rang mondial en s’appuyant sur le secteur portuaire.

Full article : Shine ; Xinhuanet ; Shanghai Daily

17 janvier 2018

Vancouver (Canada) : une double certification Leed Platinium pour le Centre de congrès sur le waterfront

Full article : Inhabitat (+ images)

17 janvier 2018

Lorient (France) : réaménagement à l’étude pour faire cohabiter pêche, nautisme, réparation navale et tourisme sur la presqu’île de Kéroman

Full article : Lorien Keroman

17 janvier 2018

Faro (Portugal) : un groupe de travail pour définir d’ici fin mars les futurs usages d’espaces portuaires inutilisés

Full article : Algarve Daily News

15 janvier 2018

Brisbane : réaménagement en cours pour les Howard Smith Wharves

La transformation de ce site de 3,43 hectares classé au patrimoine a été longtemps différée et avait suscité des controverses. 80% du site seront consacrés aux espaces publics, dont une promenade le long du fleuve qui devrait ouvrir en février prochain. Cette ouverture sera suivie par celles de commerces et restaurants en septembre, et d’un hôtel en janvier 2019. Les références à l’activité passée du site ont été introduites et deux bâtiments classés seront également réutilisés.

Full article : Architecture Australia (+ images)

15 janvier 2018

Los Angeles : une nouvelle étape pour AltaSea avec l’inauguration du La Kretz Blue Economy Incubator, aménagé dans l’entrepôt 58

Full article : Maritime executive (+ vidéo)

15 janvier 2018

Marseille, écoquartier : 2,7 hectares, 400 logements, un hôtel, des commerces, … alimentés en énergie grâce à la mer

Full article : We Demain (+vidéo)

15 janvier 2018

Las Palmas : inauguration du Poema del Mar, un aquarium innovant aménagé sur le Muelle de Sanapú

Full article : Poema del Mar ; Canarias 7 ; Vidéo

10 janvier 2018

Colombo (Sri Lanka) : la Chine va investir 1 milliard de dollars pour la Cité financière internationale

La Cité a été conçue par le cabinet d’architectes américain SOM. Elle est programmée dans le cadre du projet Colombo Port City et sera construite à proximité du port conteneur. Les travaux devraient démarrer à la mi-2018. L’objectif du gouvernement est de créer pour l’Océan Indien une place financière susceptible d’attirer les investissements étrangers et de créer des milliers d’emplois.

Full article : Colombo Page ; South China Morning Post

10 janvier 2018

Séville : le Port redéfinit les usages de ses espaces. 10 hectares vont être consacrés à l’intégration ville-port

Full article : El Correo web

12345172173

Port Citoyen

17 janvier 2018

Un nouveau musée pour le Port et la Ville d’Aviles avec plus de 220 m2 dédiés à l’histoire portuaire

Full article: Elcomercio

17 janvier 2018

L’Environmental Protection Administration (EPA) de Taïwan demande aux ports de réduire leurs émissions suite à d’importantes pollutions de l’air

Full article: Green 4 Sea

17 janvier 2018

Lancement du RP-PSA Experiential Laboratory, un simulateur de haute technologie où les étudiants singapouriens peuvent développer leurs compétences

Full article: Port Technology

15 janvier 2018

La mise en place d’une stratégie en faveur d’une meilleure qualité de l’air devient une priorité pour le Port de Londres

Full article: Tidal Thames

15 janvier 2018

Avec un investissement de 1,4MEuros le port d’Anvers espère enrayer la congestion liée au trafic des poids lourds. Objectif : 250 000 transports routiers en moins.

Full article: Constructions Cayola

15 janvier 2018

Le Port d’Auckland s’appuie sur une étude récente pour adopter l’alimentation d’électricité à quai pour les navires de croisières et diminuer de 31% les gaz à effet de serre.

Full article: Cruise Industry

10 janvier 2018

MTCC- Network : un réseau mondial de centres d’excellence en technologie marine a été officiellement lancé au siège de l’OMI

Les directeurs des cinq centres de coopération ont signé un mémorandum d’accord pour établir ce réseau avec des centres en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes, en Amérique latine et dans le Pacifique. Ils ont comme mission la promotion des nouvelles technologies pour l’amélioration de l’efficacité énergétique et la réduction des émissions nocives des navires.

Full article: Maritime Executive + Port Calls

10 janvier 2018

Tout public, animation et explications : mieux s’orienter au port autonome de Strasbourg !

Full article: Video

10 janvier 2018

Les redevances portuaires d’Helsinki favorisent les opérateurs réduisant leur impact écologique

Full article: Greenport + Port of Helsinki

8 janvier 2018

Les navires de croisière deviennent de plus en plus high-tech : voici 5 tendances technologiques

Full article: Marinelink

12345125126

Port Entrepreneur

4 juin 2013

Shanghai : un 3e terminal passagers pour faire face à la croissance du trafic croisière

Source : Sino Ship News

4 juin 2013

Virtualisation des systèmes d’information du terminal de croisière de Venise

Grâce à ces investissements, la société « Venezia Terminal Passageri » espère réduire considérablement les risques liés à une panne des systèmes d’informatique pouvant causer l’interruption des services et une perte de données avec des conséquences désastreuses pour la compagnie.
Source: La Repubblica

31 mai 2013

Alotau en Papouasie-Nouvelle-Guinée se prépare à accueillir des bateaux de croisière

Le Port d’Alotau sera restructuré par PNG Ports Corporation Limited (PNGPCL) pour accueillir à partir du mois d’Octobre les premiers navires de croisières de Carnival Australia, un des plus grands opérateurs d’Australie. Il deviendra ainsi le plus grand pôle de tourisme de croisière du pays.
Source: PNG Ports Corporation

31 mai 2013

En développant conjointement leurs réseaux de pipelines, les ports d’Anvers et de Rotterdam espèrent attirer de nouveaux industriels

Source: Ports & Harbors

30 mai 2013

Guerre des ports conteneurs en Europe, l’économie locale sera-t-elle une victime collatérale ?

L’économie européenne piétine, et la rentabilité des investissements colossaux dans des terminaux conteneurs dernier cri s’éloigne. Qui survivra à la guerre des opérateurs ? Nul ne le sait. Reste à espérer que les économies locales ne pâtissent pas de ces stratégies fort optimistes.
Source : Journal of Commerce

30 mai 2013

La croisière est-elle rentable pour le contribuable américain ?

Coûts de sauvetage liés à la multiplication des incidents sur les paquebots, aides financières apportées aux compagnies et délocalisation fiscale, la facture est lourde pour les USA. L’adoption d’une charte pour les « Droits des passagers » pourrait être une première réponse du secteur.
Source: Journal de la marine Marchande
Source: Huffingtonpost
Source: Cruise Lines International Association

 

28 mai 2013

Absence de ports commerciaux intermédiaires et concurrence du canal de Panama limiteraient l’intérêt des routes maritimes arctiques

Source: Le Marin, L’Antenne

28 mai 2013

Le port de Brest se positionne comme hub logistique et industriel pour l’éolien offshore posé ou flottant

Source : Journal de la Marine Marchande, 17 mai 2013

28 mai 2013

L’écologie industrielle appliquée aux territoires portuaires: une stratégie d’avenir, une réalité à l’échelle internationale

L’écologie industrielle et territoriale, facteur stratégique de différenciation pour les territoires portuaires

L’écologie industrielle et territoriale vise à optimiser les cycles de matières et d’énergie en créant des synergies entre industries, les déchets de l’une devenant par exemple la matière première de l’autre. Elle nécessite et initie ainsi de nouveaux schémas de gouvernance et de partenariat entre acteurs au sein des territoires. Des exemples de mise en pratique d’échanges de sous-produits ou de mutualisation d’utilités se multiplient à l’échelle internationale.
Les territoires portuaires intègrent de plus en plus cette approche innovante de gestion de leurs ressources et déchets, y voyant un facteur de différenciation non négligeable, dans un contexte mondial très compétitif.

L’écologie industrielle et territoriale interpelle les autorités portuaires et les collectivités d’ancrage de ces zones industrialo-portuaires sur de multiples enjeux propres à leur stratégie de développement : socle d’une réflexion sur le développement de services et d’utilités pour le secteur industriel, elle est un vecteur d’attractivité et parfois même de maintien pour les entreprises. Source d’innovation et d’intégration environnementale, elle est un vecteur d’acceptation auprès des acteurs locaux. Interface entre de multiples intérêts et diverses compétences, elle est un vecteur du renouvellement des collaborations entre acteurs des ports et acteurs des villes.
On peut citer à titre d’exemple la démarche d’écologie industrielle initiée dans le territoire portuaire de Terneuzen. Au sein du Biopark Terneuzen, les entreprises développent spontanément des échanges de flux : WarmCO2 est ainsi l’exemple d’une opération collaborative entre l’autorité portuaire, Yara et Visser&Smit Hanab pour fournir en eau chaude et en CO2 un complexe de serres horticoles afin d’en améliorer la productivité. Zeeland Seaports appuie, facilite et étend cette dynamique à l’ensemble du territoire portuaire en créant leur « Multi-Utility provider », un vaste réseau de pipelines sous-terrain permettant de créer une véritable symbiose industrielle systématisant les échanges de flux entre les entreprises locales.

Vers une diffusion de bonnes pratiques et une mise en réseau des acteurs portuaires à l’échelle internationale

La diversité des contextes territoriaux rencontrés à l’échelle internationale permet aux autorités portuaires et aux parties prenantes de ces territoires d’explorer de multiples opportunités de mise en œuvre de l’écologie industrielle et territoriale. Si la compétition entre ports à l’échelle internationale est une réalité, les enjeux de développement durable ouvrent également la voie pour de nouvelles collaborations. Ils invitent à s’interroger sur la production et le partage de connaissances dans un contexte de mondialisation ainsi que sur la création d’une dynamique de mise en réseau et de capitalisation sur les marges d’innovation réelles et communes en matière de gestion des ressources.
Pour mieux appréhender ces enjeux, une équipe-projet constituée d’acteurs universitaires (Ecole des Mines d’Alès) et opérationnels (M-Atome) de l’écologie industrielle et territoriale en France, cofinancée par l’Agence française pour l’environnement (ADEME), réalise jusqu’en mai 2012 un premier recensement d’initiatives à l’échelle internationale et une analyse croisée de ces démarches de coopération innovantes en matière de gestion des ressources dans des territoires portuaires en Amérique du Nord, en Afrique, en Europe et en Asie-Pacifique. Alimentant les travaux de réflexion menés au sein des réseaux existants tels que l’AIVP, partenaire de ce projet, cela permettra de mettre en évidence les leviers et les freins propres à la mise en œuvre de telles coopérations dans les territoires portuaires : quels acteurs-clés pour la mise en œuvre de ces initiatives ? Quels positionnements efficaces de l’autorité portuaire dans ces démarches ? Quelles opportunités de synergies propres aux territoires portuaires ? Quels modes de financement pour leurs mises en œuvre ? Quels éléments de contexte favorables à la mise en œuvre de synergies entre acteurs ? Quels impacts réels en termes d’optimisation de la gestion des ressources ? Etc.

Nicolas Mat, Coordinateur de projet d’écologie industrielle et territoriale, M-Atome
(nicolas.mat.conseil@gmail.com)
Guillaume Junqua, maître assistant, LGEI, Ecole des mines d’Alès
Juliette Cerceau, doctorante, LGEI, École des mines d’Alès

For more information follow this link

23 mai 2013

Le port de Hambourg est le poumon économique de la région métropolitaine et un partenaire essentiel de l’industrie

Véritable porte sur le monde, le port d’Hambourg est un facteur essentiel de la création d’entreprise. 155000 emplois directs et indirects dépendent de l’activité portuaire. On estime que pour chaque euro investi dans le port, 0.71 Euros supplémentaires sont investis dans d’autres secteurs. Source: Hamburger Abendblatt