En direct

Port Urbain

16 février 2018

Hong Kong : des logements au-dessus du terminal conteneur ?

C’est l’une des solutions qui est étudiée par le gouvernement pour répondre à la forte pression immobilière. L’autre option serait de relocaliser le terminal concerné, le Kwai Tsing container Terminal, qui traite actuellement 80% du trafic du pays. Pour son Managing Director, la première option est envisageable et techniquement faisable. Des dizaines de milliers de personnes pourraient y vivre. En cas de relocalisation il serait par contre difficile de trouver un autre site pour un terminal qui occupe actuellement 380 hectares. Une solution de mixité ville-port donc pour le moins inédite ! qui sera présentée au public en mars prochain.

Full article : South China Morning Post

16 février 2018

Santander : l’aménagement des espaces publics autour de la gare maritime démarrera au printemps

Full article : El Diario

16 février 2018

Melbourne Docklands : réflexions et exposition des étudiants du RMIT sur un futur zero carbone pour Victoria Harbour

Full article : Docklands news

16 février 2018

Marseille : les cinq grues historiques de la digue du large seront finalement conservées

Full article : La Marseillaise

14 février 2018

Oulu (Finlande) : retour en images sur la transformation en logements des silos à grains réalisé par PAVE architects en 2014

Full article : ArchDaily (+ images, plans)

14 février 2018

Sète : le port poursuivra la consultation autour du projet d’accueil de grands yachts, un projet qui suscite beaucoup de discussions

Full article : La Dépêche

12 février 2018

Le Rotterdam Makers District est officiellement lancé

Cette initiative commune de la Ville et du Port réunit de chaque côté du fleuve RDM Rotterdam et M4H Rotterdam. Les participants de la dernière conférence mondiale de l’AIVP avaient pu découvrir sur place le RDM Rotterdam qui associe le Port, l’Université de Rotterdam, et des entreprises pour favoriser l’innovation autour de l’économie maritime. Sur l’autre berge autrefois occupée par des activités liées à l’exportation du fruit, des entreprises innovantes, des bureaux liés à l’industrie de la création, ou encore Port XL, se sont progressivement installés.

Full article :  Port of Rotterdam ; Rotterdam Makers District

12 février 2018

Dundee waterfront : une première visite par drone du VetA Museum en attendant son ouverture en septembre 2018

Full article : Borehamwood Times ; Drone visit

12 février 2018

Arica (Chili) : le nouveau terminal croisière pourra être utilisé pour des activités culturelles et éducatives en dehors de la saison

Full article : Portal portuario ; Puerto Arica

12 février 2018

Dubai : première phase des aménagements programmés pour le canal avec des logements flottants

Full article : Design Mena

12345175176

Port Citoyen

19 février 2018

Tauranga (Nouvelle Zélande) : comment mettre en œuvre une politique de tourisme de croisière durable ?

L’agence de développement touristique se questionne actuellement sur le nombre croissant de croisiéristes arrivant sur leur territoire. Comment assurer un équilibre tout en répondant aux attentes des croisiéristes ainsi qu’à celles des habitants ? Pour cela, la directrice de l’agence, estime qu’il est nécessaire d’avoir une connaissance beaucoup plus fine des données liées aux visiteurs et aux flux financiers y afférents.

Full article: Sunlive

19 février 2018

Le Port de Bordeaux lance sa PowerPort BOX : un module mobile d’alimentation électrique pour les navires fluviaux

Full article: Mer et Marine

19 février 2018

Des investissements dans les technologies smart pour les terminaux du Port de San Diego afin de lutter contre la pollution

Full article: Greenport

14 février 2018

Hong Kong : être une métropole maritime haut de gamme signifie encore la nécessité de la présence d’un port prospère

Full article: China Daily

14 février 2018

Le whaoo effet joue aussi un rôle chez les employés du monde portuaire. Ici l’exemple de Kalmar

Full article: Kalmar Global

14 février 2018

Lorient : les circuits portuaires d’hiver pour découvrir l’identité économique maritime du territoire

Full article: CCSTI

12 février 2018

France : quel avenir pour la mer et le littoral ?

Via une plateforme participative, les citoyens sont invités par l’État à s’informer et à s’exprimer sur la vision d’avenir proposée pour chaque façade maritime afin de garantir le bon état écologique et d’assurer la valorisation économique et sociale de la mer et du littoral.

Full article: Mer Littoral + Magazine Environnement

12 février 2018

Valparaiso : le port lance la 4e édition de « Vive Muelle Prat » avec des activités festives pour toute la famille

Full article: Portal Portuario

12 février 2018

Le Port de la Rochelle lance un plan de concertation autour de son projet d’aménagement « Port Horizon 2025 »

Full article: Port of La Rochelle

7 février 2018

Grâce à une politique d’intégration sociétale sur le long terme, les Néerlandais aiment le port de Rotterdam !

Full article: Port of Rotterdam

12345127128

Port Entrepreneur

4 juin 2013

Shanghai : un 3e terminal passagers pour faire face à la croissance du trafic croisière

Source : Sino Ship News

4 juin 2013

Virtualisation des systèmes d’information du terminal de croisière de Venise

Grâce à ces investissements, la société « Venezia Terminal Passageri » espère réduire considérablement les risques liés à une panne des systèmes d’informatique pouvant causer l’interruption des services et une perte de données avec des conséquences désastreuses pour la compagnie.
Source: La Repubblica

31 mai 2013

Alotau en Papouasie-Nouvelle-Guinée se prépare à accueillir des bateaux de croisière

Le Port d’Alotau sera restructuré par PNG Ports Corporation Limited (PNGPCL) pour accueillir à partir du mois d’Octobre les premiers navires de croisières de Carnival Australia, un des plus grands opérateurs d’Australie. Il deviendra ainsi le plus grand pôle de tourisme de croisière du pays.
Source: PNG Ports Corporation

31 mai 2013

En développant conjointement leurs réseaux de pipelines, les ports d’Anvers et de Rotterdam espèrent attirer de nouveaux industriels

Source: Ports & Harbors

30 mai 2013

Guerre des ports conteneurs en Europe, l’économie locale sera-t-elle une victime collatérale ?

L’économie européenne piétine, et la rentabilité des investissements colossaux dans des terminaux conteneurs dernier cri s’éloigne. Qui survivra à la guerre des opérateurs ? Nul ne le sait. Reste à espérer que les économies locales ne pâtissent pas de ces stratégies fort optimistes.
Source : Journal of Commerce

30 mai 2013

La croisière est-elle rentable pour le contribuable américain ?

Coûts de sauvetage liés à la multiplication des incidents sur les paquebots, aides financières apportées aux compagnies et délocalisation fiscale, la facture est lourde pour les USA. L’adoption d’une charte pour les « Droits des passagers » pourrait être une première réponse du secteur.
Source: Journal de la marine Marchande
Source: Huffingtonpost
Source: Cruise Lines International Association

 

28 mai 2013

Absence de ports commerciaux intermédiaires et concurrence du canal de Panama limiteraient l’intérêt des routes maritimes arctiques

Source: Le Marin, L’Antenne

28 mai 2013

Le port de Brest se positionne comme hub logistique et industriel pour l’éolien offshore posé ou flottant

Source : Journal de la Marine Marchande, 17 mai 2013

28 mai 2013

L’écologie industrielle appliquée aux territoires portuaires: une stratégie d’avenir, une réalité à l’échelle internationale

L’écologie industrielle et territoriale, facteur stratégique de différenciation pour les territoires portuaires

L’écologie industrielle et territoriale vise à optimiser les cycles de matières et d’énergie en créant des synergies entre industries, les déchets de l’une devenant par exemple la matière première de l’autre. Elle nécessite et initie ainsi de nouveaux schémas de gouvernance et de partenariat entre acteurs au sein des territoires. Des exemples de mise en pratique d’échanges de sous-produits ou de mutualisation d’utilités se multiplient à l’échelle internationale.
Les territoires portuaires intègrent de plus en plus cette approche innovante de gestion de leurs ressources et déchets, y voyant un facteur de différenciation non négligeable, dans un contexte mondial très compétitif.

L’écologie industrielle et territoriale interpelle les autorités portuaires et les collectivités d’ancrage de ces zones industrialo-portuaires sur de multiples enjeux propres à leur stratégie de développement : socle d’une réflexion sur le développement de services et d’utilités pour le secteur industriel, elle est un vecteur d’attractivité et parfois même de maintien pour les entreprises. Source d’innovation et d’intégration environnementale, elle est un vecteur d’acceptation auprès des acteurs locaux. Interface entre de multiples intérêts et diverses compétences, elle est un vecteur du renouvellement des collaborations entre acteurs des ports et acteurs des villes.
On peut citer à titre d’exemple la démarche d’écologie industrielle initiée dans le territoire portuaire de Terneuzen. Au sein du Biopark Terneuzen, les entreprises développent spontanément des échanges de flux : WarmCO2 est ainsi l’exemple d’une opération collaborative entre l’autorité portuaire, Yara et Visser&Smit Hanab pour fournir en eau chaude et en CO2 un complexe de serres horticoles afin d’en améliorer la productivité. Zeeland Seaports appuie, facilite et étend cette dynamique à l’ensemble du territoire portuaire en créant leur « Multi-Utility provider », un vaste réseau de pipelines sous-terrain permettant de créer une véritable symbiose industrielle systématisant les échanges de flux entre les entreprises locales.

Vers une diffusion de bonnes pratiques et une mise en réseau des acteurs portuaires à l’échelle internationale

La diversité des contextes territoriaux rencontrés à l’échelle internationale permet aux autorités portuaires et aux parties prenantes de ces territoires d’explorer de multiples opportunités de mise en œuvre de l’écologie industrielle et territoriale. Si la compétition entre ports à l’échelle internationale est une réalité, les enjeux de développement durable ouvrent également la voie pour de nouvelles collaborations. Ils invitent à s’interroger sur la production et le partage de connaissances dans un contexte de mondialisation ainsi que sur la création d’une dynamique de mise en réseau et de capitalisation sur les marges d’innovation réelles et communes en matière de gestion des ressources.
Pour mieux appréhender ces enjeux, une équipe-projet constituée d’acteurs universitaires (Ecole des Mines d’Alès) et opérationnels (M-Atome) de l’écologie industrielle et territoriale en France, cofinancée par l’Agence française pour l’environnement (ADEME), réalise jusqu’en mai 2012 un premier recensement d’initiatives à l’échelle internationale et une analyse croisée de ces démarches de coopération innovantes en matière de gestion des ressources dans des territoires portuaires en Amérique du Nord, en Afrique, en Europe et en Asie-Pacifique. Alimentant les travaux de réflexion menés au sein des réseaux existants tels que l’AIVP, partenaire de ce projet, cela permettra de mettre en évidence les leviers et les freins propres à la mise en œuvre de telles coopérations dans les territoires portuaires : quels acteurs-clés pour la mise en œuvre de ces initiatives ? Quels positionnements efficaces de l’autorité portuaire dans ces démarches ? Quelles opportunités de synergies propres aux territoires portuaires ? Quels modes de financement pour leurs mises en œuvre ? Quels éléments de contexte favorables à la mise en œuvre de synergies entre acteurs ? Quels impacts réels en termes d’optimisation de la gestion des ressources ? Etc.

Nicolas Mat, Coordinateur de projet d’écologie industrielle et territoriale, M-Atome
(nicolas.mat.conseil@gmail.com)
Guillaume Junqua, maître assistant, LGEI, Ecole des mines d’Alès
Juliette Cerceau, doctorante, LGEI, École des mines d’Alès

For more information follow this link

23 mai 2013

Le port de Hambourg est le poumon économique de la région métropolitaine et un partenaire essentiel de l’industrie

Véritable porte sur le monde, le port d’Hambourg est un facteur essentiel de la création d’entreprise. 155000 emplois directs et indirects dépendent de l’activité portuaire. On estime que pour chaque euro investi dans le port, 0.71 Euros supplémentaires sont investis dans d’autres secteurs. Source: Hamburger Abendblatt