En direct

Port Urbain

10 décembre 2018

Hobart (Tasmanie) : quel avenir pour le waterfront ?

Ce retour sur l’histoire de l’aménagement du waterfront de Hobart rappelle combien la transformation de l’ancien port a suscité de multiples projets et débats. C’est également le cas pour un projet proposé cette année par Cumulus Studio qui prévoit notamment une piscine extérieure, un marché, et un musée maritime. Le dernier projet en date, celui de l’urbaniste Michael Haynes, veut redonner la priorité aux piétons et aux espaces publics.

Full article : ABC ; ArchitectureAU – Cumulus project

10 décembre 2018

Rotterdam : conçu par MAD architects, un belvédère en spirale au-dessus d’un entrepôt historique

Full article : Design boom

10 décembre 2018

Kolkata : le port va missionner un consultant pour aménager sur plus de 120 hectares un hub logistique et un complexe touristique

Full article : Realty Economic Times

10 décembre 2018

Santander reçoit un prix de la Fondation Caminos pour la régénération urbaine du waterfront et de sa baie

Full article : El Mundo

5 décembre 2018

La Corogne : des milliers de visiteurs pour une exposition sur 10 villes en Europe ayant reconverti une partie de leur zone portuaire

Ces 10 modèles permettent de tracer les pistes pour ce qui pourrait être fait à La Corogne. Toutes ces villes portuaires ont choisi d’organiser des concours internationaux pour donner une cohérence à leurs projets à travers un plan global. Les solutions adoptées varient ensuite que ce soit sur le plan de la diversité des nouveaux usages qui ont été implantés, le mode de gestion adopté, le choix -fréquent – de construire des bâtiments emblématiques, les utilisations qui ont été faites de l’eau et des bassins, ou encore la primauté donnée aux promenades piétonnes. Un vote était proposé aux visiteurs : Amsterdam est arrivé en tête.

Full article : La Voz de Galicia (+ images) + les 10 exemples

5 décembre 2018

Strasbourg : réaménagement de la rue du port du Rhin pour une meilleure transition entre la ville et le port

Full article : Strasbourg Port

5 décembre 2018

Adelaïde : un entrepôt historique sera finalement démoli compte tenu de son état de délabrement. D’autres sur le même site seront réutilisés

Full article : InDaily

5 décembre 2018

Melbourne : consultation publique pour un nouveau parc sur le North Wharf dans les Docklands

Full article : Participate Melbourne

3 décembre 2018

Marseille, Euroméditerranée : stratégie d’occupation temporaire de sites

Euroméditerranée a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour neuf sites en attente d’affectation sur la zone arrière portuaire. L’objectif est d’y implanter des activités économiques ou culturelles pendant 1 à 5 ans. Une stratégie qui vise aussi la réappropriation de ce site en redéveloppement par les habitants et usagers actuels et futurs.

Full article : Euroméditerranée ; Move

3 décembre 2018

Copenhague, projet Urban Rigger : des conteneurs transformés en 12 logements étudiants flottants seront complétés par 60 autres en 2019

Full article : IAU ; vidéo

12345201202

Port Citoyen

10 décembre 2018

Valence : approbation du plan spécial pour la zone logistique portuaire visant à la création d’une ceinture verte et d’une politique paysagère

Full article: Presse Europa / Diario del Puerto

10 décembre 2018

Politique RSE : le port de Huelva soutient à hauteur de 61.000 Euros 29 associations des secteurs culturel, sportif, éducatif et social.

Full article: Diario Huelva

5 décembre 2018

Port de Buenos Aires : des fresques murales pour redonner une nouvelle vie au port à sable

La faune et la flore d’Argentine ont inspiré les artistes de ce programme de reconquête de bâtiments et de silos à sable qui étaient largement abandonnés. Il s’intègre plus largement dans le projet en cours pour la Darsena F qui va devenir un lieu de promenade le long du fleuve. Mais comme le souligne le responsable du projet au Port, l’idée est également que les équipements du Port à sable soient utilisés car ils peuvent jouer un rôle essentiel dans les ouvrages en construction dans la ville.
Full article : La Nacion (+ images)

5 décembre 2018

Kiel : une campagne de mesure des émissions polluantes tend à montrer que la croisière n’est pas la cause principale.

Full article: Greenport

5 décembre 2018

Grâce au photovoltaïque, le port intérieur de Goole parviendra à l’autonomie énergétique. Une expérience suivie de près par d’autres ports d’ABP.

Full article: Hull Live

5 décembre 2018

Seattle : le plan quinquennal du port (US$348 M) fait la part belle aux questions énergétiques et environnementales, et aux relations avec la communauté

Full article: Port Strategy

3 décembre 2018

La « New York Harbour School » se fixe comme objectif de réintroduire les huîtres dans le port pour améliorer la qualité des eaux.

Full article: Market Screener

3 décembre 2018

L’Alaska se dote d’un programme de formation pour engager les citoyens de tous horizons à réfléchir au potentiel de l’économie bleue.

Full article : Alaska Journal

3 décembre 2018

Riga : à l’initiative de la ville, le port participe à une grande conférence publique sur le thème « Le port de Riga et les citoyens »

Full article: Port of Riga

28 novembre 2018

Chine, croisière : un plan stratégique 2018-2030 est annoncé pour répondre aux 20 millions de passagers attendus en 2030

Full article : Cruise Industry News

12345147148

Port Entrepreneur

31 mai 2013

Alotau en Papouasie-Nouvelle-Guinée se prépare à accueillir des bateaux de croisière

Le Port d’Alotau sera restructuré par PNG Ports Corporation Limited (PNGPCL) pour accueillir à partir du mois d’Octobre les premiers navires de croisières de Carnival Australia, un des plus grands opérateurs d’Australie. Il deviendra ainsi le plus grand pôle de tourisme de croisière du pays.
Source: PNG Ports Corporation

31 mai 2013

En développant conjointement leurs réseaux de pipelines, les ports d’Anvers et de Rotterdam espèrent attirer de nouveaux industriels

Source: Ports & Harbors

30 mai 2013

Guerre des ports conteneurs en Europe, l’économie locale sera-t-elle une victime collatérale ?

L’économie européenne piétine, et la rentabilité des investissements colossaux dans des terminaux conteneurs dernier cri s’éloigne. Qui survivra à la guerre des opérateurs ? Nul ne le sait. Reste à espérer que les économies locales ne pâtissent pas de ces stratégies fort optimistes.
Source : Journal of Commerce

30 mai 2013

La croisière est-elle rentable pour le contribuable américain ?

Coûts de sauvetage liés à la multiplication des incidents sur les paquebots, aides financières apportées aux compagnies et délocalisation fiscale, la facture est lourde pour les USA. L’adoption d’une charte pour les « Droits des passagers » pourrait être une première réponse du secteur.
Source: Journal de la marine Marchande
Source: Huffingtonpost
Source: Cruise Lines International Association

 

28 mai 2013

Absence de ports commerciaux intermédiaires et concurrence du canal de Panama limiteraient l’intérêt des routes maritimes arctiques

Source: Le Marin, L’Antenne

28 mai 2013

Le port de Brest se positionne comme hub logistique et industriel pour l’éolien offshore posé ou flottant

Source : Journal de la Marine Marchande, 17 mai 2013

28 mai 2013

L’écologie industrielle appliquée aux territoires portuaires: une stratégie d’avenir, une réalité à l’échelle internationale

L’écologie industrielle et territoriale, facteur stratégique de différenciation pour les territoires portuaires

L’écologie industrielle et territoriale vise à optimiser les cycles de matières et d’énergie en créant des synergies entre industries, les déchets de l’une devenant par exemple la matière première de l’autre. Elle nécessite et initie ainsi de nouveaux schémas de gouvernance et de partenariat entre acteurs au sein des territoires. Des exemples de mise en pratique d’échanges de sous-produits ou de mutualisation d’utilités se multiplient à l’échelle internationale.
Les territoires portuaires intègrent de plus en plus cette approche innovante de gestion de leurs ressources et déchets, y voyant un facteur de différenciation non négligeable, dans un contexte mondial très compétitif.

L’écologie industrielle et territoriale interpelle les autorités portuaires et les collectivités d’ancrage de ces zones industrialo-portuaires sur de multiples enjeux propres à leur stratégie de développement : socle d’une réflexion sur le développement de services et d’utilités pour le secteur industriel, elle est un vecteur d’attractivité et parfois même de maintien pour les entreprises. Source d’innovation et d’intégration environnementale, elle est un vecteur d’acceptation auprès des acteurs locaux. Interface entre de multiples intérêts et diverses compétences, elle est un vecteur du renouvellement des collaborations entre acteurs des ports et acteurs des villes.
On peut citer à titre d’exemple la démarche d’écologie industrielle initiée dans le territoire portuaire de Terneuzen. Au sein du Biopark Terneuzen, les entreprises développent spontanément des échanges de flux : WarmCO2 est ainsi l’exemple d’une opération collaborative entre l’autorité portuaire, Yara et Visser&Smit Hanab pour fournir en eau chaude et en CO2 un complexe de serres horticoles afin d’en améliorer la productivité. Zeeland Seaports appuie, facilite et étend cette dynamique à l’ensemble du territoire portuaire en créant leur « Multi-Utility provider », un vaste réseau de pipelines sous-terrain permettant de créer une véritable symbiose industrielle systématisant les échanges de flux entre les entreprises locales.

Vers une diffusion de bonnes pratiques et une mise en réseau des acteurs portuaires à l’échelle internationale

La diversité des contextes territoriaux rencontrés à l’échelle internationale permet aux autorités portuaires et aux parties prenantes de ces territoires d’explorer de multiples opportunités de mise en œuvre de l’écologie industrielle et territoriale. Si la compétition entre ports à l’échelle internationale est une réalité, les enjeux de développement durable ouvrent également la voie pour de nouvelles collaborations. Ils invitent à s’interroger sur la production et le partage de connaissances dans un contexte de mondialisation ainsi que sur la création d’une dynamique de mise en réseau et de capitalisation sur les marges d’innovation réelles et communes en matière de gestion des ressources.
Pour mieux appréhender ces enjeux, une équipe-projet constituée d’acteurs universitaires (Ecole des Mines d’Alès) et opérationnels (M-Atome) de l’écologie industrielle et territoriale en France, cofinancée par l’Agence française pour l’environnement (ADEME), réalise jusqu’en mai 2012 un premier recensement d’initiatives à l’échelle internationale et une analyse croisée de ces démarches de coopération innovantes en matière de gestion des ressources dans des territoires portuaires en Amérique du Nord, en Afrique, en Europe et en Asie-Pacifique. Alimentant les travaux de réflexion menés au sein des réseaux existants tels que l’AIVP, partenaire de ce projet, cela permettra de mettre en évidence les leviers et les freins propres à la mise en œuvre de telles coopérations dans les territoires portuaires : quels acteurs-clés pour la mise en œuvre de ces initiatives ? Quels positionnements efficaces de l’autorité portuaire dans ces démarches ? Quelles opportunités de synergies propres aux territoires portuaires ? Quels modes de financement pour leurs mises en œuvre ? Quels éléments de contexte favorables à la mise en œuvre de synergies entre acteurs ? Quels impacts réels en termes d’optimisation de la gestion des ressources ? Etc.

Nicolas Mat, Coordinateur de projet d’écologie industrielle et territoriale, M-Atome
(nicolas.mat.conseil@gmail.com)
Guillaume Junqua, maître assistant, LGEI, Ecole des mines d’Alès
Juliette Cerceau, doctorante, LGEI, École des mines d’Alès

For more information follow this link

23 mai 2013

Le port de Hambourg est le poumon économique de la région métropolitaine et un partenaire essentiel de l’industrie

Véritable porte sur le monde, le port d’Hambourg est un facteur essentiel de la création d’entreprise. 155000 emplois directs et indirects dépendent de l’activité portuaire. On estime que pour chaque euro investi dans le port, 0.71 Euros supplémentaires sont investis dans d’autres secteurs. Source: Hamburger Abendblatt

23 mai 2013

Election municipale à LA: les deux candidats soulignent l’énorme impact du port sur le dynamisme économique

Les candidats s’engagent à soutenir les investissements du port et à favoriser la création d’emplois directs mais aussi dans la recherche pour les transports ou les technologies vertes. Une collaboration avec la communauté locale, à la fois plus poussée et transparente, est également attendue.
Source: www.neontommy.com

22 mai 2013

Maasvlakte 2, €150 millions moins cher que prévu. Le port gagne 20% de surface et sa capacité pour le conteneur double

Source : Port of Rotterdam