En direct

Port Urbain

6 juillet 2020

La Ville de Rotterdam se veut plus verte

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

233 millions € ont été annoncés pour sept projets dans différents quartiers de la ville. L’objectif est en particulier de rendre la ville plus verte, mais aussi plus résiliente face à des pandémies comme celle du Covid. Cela concerne notamment les anciens secteurs portuaires de Rijnhaven et Masshaven.

Dutch review

6 juillet 2020

Le port de Carthagène (Espagne) a lancé un appel d’offres pour de nouveaux usages et une meilleure intégration de sa façade maritime

Diario el Canal ; La verdad

6 juillet 2020

Echange de terrains entre le Port et la Ville de Los Angeles (USA) et démolition d’une cuve à pétrole : vers une nouvelle promenade d’ici 2022

Sea News ; Daily Breeze

1 juillet 2020

Le Port d’Auckland (Nouvelle-Zélande) aménage un jardin vertical

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

L’objectif est de mieux intégrer le bâtiment de son terminal automobiles. Il constituera un nouveau repère Ville Port et son toit deviendra un parc public dans quelques années. Il permettra également de développer la biodiversité. Tout ce qui est utilisé dans le jardin peut être réutilisé et recyclé, et il répond ainsi aux critères de durabilité.

Hanging Gardens ; Vidéo

29 juin 2020

A Marseille (France) l’ancienne base sous-marine va accueillir un data center et devenir une pièce maîtresse du Smart Port

20 minutes ; Vidéo

29 juin 2020

Le Port de Malaga (Espagne) va s’appuyer sur les méga-yachts et une future marina de 600 à 650 places pour se repositionner sur le marché de la plaisance

Malaga Hoy

22 juin 2020

5,4 millions d’euros pour le projet Le Havre Smart Port City

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Cette subvention de l’Etat français va permettre d’engager le projet en phase opérationnelle. Le projet réunit les collectivités, le port, des acteurs privés, des établissements d’éducation et de recherche. Il ambitionne de transformer le territoire à horizon de dix ans via des solutions innovantes dans les domaines de la mobilité, de l’énergie, de la smart data, de la transition écologique, de la relation avec le citoyen, de la formation, et de l’attractivité.

Le Havre Smart Port City (+ vidéo) ; Actualités

22 juin 2020

Le Port de San Diego (USA) lance un appel d’offres pour de l’art urbain sur deux parcs de son waterfront. Date limite : 11 juillet

sdnews ; Port of San Diego

22 juin 2020

Accord entre la Ville et le Port de Palma (Espagne) pour une promenade qui supprimera la coupure entre Ville et Port

El Vigia

22 juin 2020

A Helsinki (Finlande) le Musée de l’Architecture et du Design qui va être construit dans le South Harbour fait partie de la stratégie de reprise post-Covid

Dezeen (+ images)

12345250251

Port Citoyen

1 juillet 2020

Le Port d’Auckland (Nouvelle-Zélande) aménage un jardin vertical

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

L’objectif est de mieux intégrer le bâtiment de son terminal automobiles. Il constituera un nouveau repère Ville Port et son toit deviendra un parc public dans quelques années. Il permettra également de développer la biodiversité. Tout ce qui est utilisé dans le jardin peut être réutilisé et recyclé, et il répond ainsi aux critères de durabilité.

Hanging Gardens ; Vidéo

1 juillet 2020

Nouveau projet européen pour réduire la pollution atmosphérique et acoustique dans les villes. Un projet pilote va être lancé dans le port de Valence.

Esmarcity

1 juillet 2020

Les Archives du port de Lisbonne se joignent à la fête de la Cité des archives de Barreiro. Visites guidées et expositions sont organisées pour l’occasion.

Barreiro municipality

1 juillet 2020

L’hydrogène est-elle la meilleure solution pour la transition énergétique des villes portuaires ?

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

La réduction des émissions et de l’empreinte environnementale est l’un des principaux enjeux des villes portuaires. Même si, dans certains cas, comme le montre une étude récente réalisée par le Port de Valence (Espagne), c’est le trafic urbain qui peut constituer la principale source de pollution, le rôle des ports reste déterminant. Bien qu’il n’existe pas de recette magique, l’utilisation de nouveaux carburants comme l’hydrogène associée à des solutions existantes montrent des résultats prometteurs. Par exemple, à Lisbonne (Portugal), la Ville a annoncé un projet pilote de production d’hydrogène vert pour les véhicules, tandis que le port installera le courant de quai à compter de 2022 afin de réduire la pollution des navires de croisière. Dans la cadre du projet européen H2PORTS, le port de Valence disposera d’une station à hydrogène dès 2021. D’autres importants projets d’énergie verte sont prévus en Espagne, dont un investissement de €80 millions par le pétrolier Repsol dans le port de Bilbao. Un premier projet concernera la construction de l’une des plus grandes unités de production de carburant synthétique zéro émission nette à partir de l’hydrogène vert, et un second la production de gaz à partir des déchets urbains. L’importance de l’hydrogène se reflète dans les stratégies nationales de certains pays, comme en Allemagne.

Port of Valencia, Eco Sapo (Lisbon), Europa Press, H2-view, El Mercantil, NPI Magazine

1 juillet 2020

Les efforts des membres de l’AIVP récompensés lors des WPSP Awards

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les 6 gagnants du concours international du WPSP (Programme portuaire international pour le développement durable) ont été désignés le 24 juin. Ce programme, dont l’AIVP est l’un des membres fondateurs, reconnaît les efforts consentis par les ports du monde entier pour contribuer à la réalisation du programme mondial pour le développement durable. Lors de la présente édition, divisée en 6 catégories, les membres de l’AIVP ont remporté des prix bien mérités. Le projet collaboratif « Green and Connected (Green C) Ports » des ports de Valence et Venise a été primé dans la catégorie « infrastructures résilientes ». Les ports de Rotterdam, Amsterdam et North Sea Port ont remporté, via l’Association néerlandaise des ports maritimes, le prix « gouvernance et éthique ». D’autres membres figurent parmi les finalistes dans différentes catégories, tels les ports de Marseille, Rotterdam (deuxième catégorie), Helsinki et Montréal.

WPSP – Sustainable World Ports

1 juillet 2020

Covid-19 : la solidarité se poursuit dans les villes portuaires

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Alors que dans certaines régions du monde, la pandémie semble sous contrôle, ailleurs, les chiffres continuent d’aller crescendo. Les acteurs Ville Port réagissent donc différemment selon le contexte. Tandis que l’Europe se concentre sur la relance économique et l’évaluation des incidences du Covid-19 sur nos vies, comme à travers cette exposition qui se tient à Valence, certains territoires sont encore en proie au virus. C’est le cas de la région des Caraïbes où le Grand Port Maritime de la Guadeloupe a fait un don 12.000 masques au CHU qui va accueillir des patients des territoires voisins. L’AIVP publiera sous peu un article sur l’impact du Covid-19 dans les villes portuaires et les actions menées par les acteurs locaux à son encontre.

Spanish ports, Grand Port Maritime de la Guadeloupe

1 juillet 2020

Voies multiples, but unique : réduire les émissions polluantes

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

En attendant que l’hydrogène soit universellement répandu, il existe de nombreuses façons de réduire les émissions. Ainsi, Les ports français d’HAROPA (Le Havre, Rouen et Paris) font de la transition énergétique l’un des principaux axe de leur fusion. Outre l’alimentation à quai des navires, HAROPA cherche à développer le GNL sur différents types de bateaux et favorise l’utilisation des véhicules électriques. Le port de Brême (Allemagne) disposera d’ici 2023 de 8 stations d’approvisionnement destinées à alimenter en énergie verte les navires et les véhicules. Dans le port de Riga (Lettonie), l’utilisation des nouvelles technologies numériques aura des effets bénéfiques sur l’environnement et permettra de désengorger le trafic routier en ville tout en facilitant la circulation des marchandises. Les efforts consentis en faveur de la réduction de l’impact environnemental ont déjà porté leurs fruits à Montréal (Canada) où le port a réduit de 45,3 % ses émissions de gaz à effet de serre depuis 2007. Ce chiffre résulte d’une combinaison de mesures : courant de quai, stations de rechargement de GNL, gestion du trafic de camions. Le projet Fastwater développé à Anvers pour étudier l’application commerciale du méthanol comme carburant alternatif est un autre exemple d’innovation.

NPI Magazine, Portal Portuario, Port of Riga, Port of Montreal, Port of Antwerp

24 juin 2020

La ville portuaire de Trieste (Italie) protège les abeilles

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les abeilles assurent l’essentiel de la pollinisation des cultures alimentaires mondiales. Elles jouent un rôle crucial dans notre système alimentaire et l’équilibre écologique de nos écosystèmes. Mais il leur arrive toutefois de créer des colonies dans les endroits les plus inattendus, comme dans un collecteur d’eau pluviale du Port de Trieste (video). Pour résoudre le problème, le port a chargé un apiculteur d’aider l’essaim à s’installer ailleurs. Mission accomplie, les abeilles ont élu domicile dans les collines environnant le port. Cette opération est un bon exemple de mise en œuvre de l’Objectif 10 de l’Agenda 2030 de l’AIVP, protéger la biodiversité.

Port of Trieste (video)sustain web

24 juin 2020

Covid-19 : le Port autonome de Papeete lance un plan de soutien aux entreprises

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Plus de 4 millions d’euros sont débloqués par le port pour éviter des faillites et sauvegarder les emplois. 200 entreprises implantées sur le domaine portuaire sont concernées. Les mesures proposées vont ainsi permettre de soutenir les activités économiques, les activités touristiques, et la desserte maritime et intra-insulaire.

➜  Port autonome de Papeete

24 juin 2020

Des récifs artificiels imprimés en 3D pour protéger la côte atlantique européenne et sa biodiversité.

3DPARE

12345189190

Port Entrepreneur

15 novembre 2013

Long Beach : la tension politique entre le port et la ville pourrait ternir l’attractivité commerciale de la place

Source : Journal of Commerce

15 novembre 2013

Grâce à sa capacité industrielle, le Mexique a augmenté de 50% ses exportations par conteneur via ses ports

Source : Comunidad Portuaria

15 novembre 2013

Montréal: des câbles à haute tension plus hauts pour des paquebots plus grands. En 2012, la croisière a rapporté Can$14M

Source : La Presse

15 novembre 2013

Difficultés sur les corridors de transport d’hinterland et répercussions sur la performance portuaire : le cas de Mombassa

Source : Maritime Policy & Management, Vol 40, pp 558-573, Nov. 2013

14 novembre 2013

La croisière en Italie, une filière d’avenir à organiser d’urgence

Livourne140La ville portuaire de Livourne, membre actif de l’AIVP, a accueilli la troisième édition de « l’Italian Cruise Day » le 25 octobre. L’étude « Italian Cruise Watch 2013 » réalisée par le consultant « Risposte Turismo » a été présentée et débattue lors de cette rencontre. On constate que l’activité croisière mondiale est, malgré la crise, en constante augmentation, et constitue un enjeu majeur pour les villes portuaires italiennes qui se situent parmi les destinations les plus convoitées au niveau mondial.

Quarante quatre ports italiens sont aujourd’hui concernés par le trafic croisière. En 2012 toutefois, 50% de ce trafic de plus de 10 millions passagers, est capté par seulement trois ports : Civitavecchia, Venise et Naples. Si on élargit ce groupe aux 10 premiers ports, ils affichent 90% du trafic total. Tout comme au niveau international, le marché italien dispose d’un potentiel de croissance significatif dans ce secteur d’activité, mais faute d’un investissement coordonné, d’une législation adaptée et de mesures environnementales efficaces, le nombre de croisiéristes pourrait baisser dès 2014. Depuis l’affaire du Costa Concordia, le développement durable et la sécurité demeurent des facteurs essentiels pour l’industrie de croisière qui continue à investir lourdement (4 milliards d’euros) dans le secteur de la performance environnementale, notamment des navires.

Toutefois, selon le vice-président d’Assoporti, Franco Mariani et le président du Port de Livourne, Giuliano Gallanti, le secteur de la croisière ne pourra pas compter indéfiniment sur une croissance exponentielle. L’activité, malgré son développement, rentre dans une ère plus incertaine, où il faudra trouver de nouveaux outils méthodologiques pour l’observer et l’analyser. Livourne rencontre des difficultés pour retenir certaines lignes de croisière qui sont « détournées » vers des ports voisins comme La Spezia. D’autres ports méditerranéens doivent mettre en œuvre des solutions adaptées au gigantisme croissant qui ne touche pas seulement le secteur de la marchandise et des conteneurs. Le Terminal de Venise en fait actuellement les frais, la jauge maximale des navires autorisés à passer le canal Giudecca vient d’être fixée à 96 000 tonneaux pour fin 2014. « Il n’est plus possible de répondre indéfiniment au gigantisme des bateaux ou de subir la pression des operateurs mondialisés : il faut jouer la carte de la solidarité », souligne Giuliano Gallanti. Les acteurs de la filière s’accordent à dénoncer une concurrence irresponsable entre les ports qui ne bénéficie ni au développement des territoires ni aux ports eux-mêmes. Un travail de réflexion sur l’avenir et l’organisation de la filière est à engager d’urgence avec l’ensemble des acteurs concernés y compris les collectivités locales sur : l’équilibre des investissements engagés, les services offerts, les stratégies environnementales, les démarches de marketing territorial et les nouvelles excursions et parcours à imaginer.
Cette manifestation à Livourne a rencontré un vif succès avec plus de 300 inscrits et plusieurs intervenants du monde de la croisière tel que le secrétaire général de CLIA Europe (Cruise Line International Association), Robert Ashdwon.

Le prochain Italian Cruise Day se déroulera à Naples en 2014.

Communiqué de presse Italian Cruise Day 2013

13 novembre 2013

Paris (membre AIVP) : transport fluvial et triporteur électrique pour une logistique urbaine plus durable

Source : Actu Environnement (+ video 3:45)

13 novembre 2013

Livourne (membre AIVP) : le nouveau terminal de croisière prêt pour accueillir les navires des plus de 300m

Source: Informazioni Marittime

13 novembre 2013

La Ville et le Port de Barcelone (membres AIVP) lancent officiellement un cluster nautique regroupant plus de 35 organismes

Source: Port de Barcelone

12 novembre 2013

La France veut faire de la ville et du port de Marseille la porte méditerranéenne de l’Europe

marseille_bd_8november2013L’Etat investira 3.5 Mrd€ selon un double axe ville port. Conforter la rénovation urbaine engagée et pérenniser un événement international bi-annuel. Renforcer la compétitivité du port par une amélioration des dessertes et l’essor de l’industrie. 20.000 emplois sont escomptés d’ici 2020.
Source : Econostrum

12 novembre 2013

Triple enjeu énergétique pour le port durable: sécurité des approvisionnements, baisse de la consommation, production verte.

Source : Seaports Magazine, pp 26-27