En direct

Port Urbain

22 mai 2019

Dubai : Emaar properties dévoile « The Dubai Mall by the Sea »

Chiffré à $6,8 milliards le projet comportera notamment des logements, une marina de 430 places capable d’accueillir les plus grands yachts mondiaux, commerces, restaurants et équipements récréatifs. Il sera réalisé près de Mina Rashid, là où est amarré le Queen Elisabeth II désormais transformé en hôtel. Il viendra également renforcer l’offre proposée aux croisiéristes arrivant au terminal croisière Hamdan bin Mohammed qui avait été inauguré en 2014.

Full article : Transport & Logistic (+ vidéo)

22 mai 2019

Le Port d’Almeria (Espagne) lance l’appel d’offres pour la 2e phase de transformation en promenade du Cable Ingles

Full article : Noticias de Almeria

22 mai 2019

« Memory of Water » : un projet pour évaluer l’impact des artistes dans la réutilisation du patrimoine sur le waterfront dans six villes

Full article : Intercult ; Memory of water

22 mai 2019

Waterfront de Miami : la Royal Carribean aura bientôt son nouveau siège dans un bâtiment de dix étages évoquant un navire de croisière

Full article : Cerodosbe

20 mai 2019

Barcelone : une nouvelle étape pour Port Vell

Trente après l’approbation du Plan spécial pour Port Vell, la Gerencia Urbanística Port Vell lance de nouveaux projets pour anticiper sur les besoins futurs. De nouveaux espaces pour les loisirs, la culture, la recherche et l’innovation seront proposés aux citoyens. Ce sera par exemple l’aménagement du musée de l’hermitage que nous vous avons signalé récemment, ou encore la création d’un Port center dans l’ancien siège du Port.

Full article : El Diario ; El Periodico

20 mai 2019

Londres : le UK-India Tech hub a été dans lancé dans le quartier des affaires des Royal Albert Docks

Full article : The Hindu businessline ; eventbrite

20 mai 2019

Le waterfront de Bellingham pourrait accueillir un “campus de l’alimentation” pour les industries alimentaires locales

Full article : Bellingham Herald

15 mai 2019

Melbourne : parcs et espaces publics pour le Southbank

Le projet concerne le quartier des arts de Southbank et les 18000 m2 d’espaces publics qui y ont été rénovés. L’équipe sélectionnée à l’issue de l’appel à projets réunit notamment deux professeurs de l’Université d’architecture paysagère de Sheffield et le cabinet Hassell. Le projet prévoit des parcs surélevés, des jardins et des espaces piétons.

Full article : Architecture.au

15 mai 2019

Le Port de Hualien (Taïwan) redéfinit ses limites pour mieux répondre à ses clients et rationaliser l’interface avec la Ville. Les surfaces directement gérées par le port diminueront

Full article : Taïwan International Ports Corporation, Ltd

12345219220

Port Citoyen

20 mai 2019

L’association des ports italiens lance les Italian Port Days qui visent à sensibiliser les populations à la vie et la culture portuaires.

Ces journées se tiendront simultanément dans tous les ports du pays dans la semaine du 15 au 21 mai. Rencontres, visites, ateliers ludiques, etc., les activités proposées seront très variées mais partageront un double objectif commun : favoriser l’intégration sociétale des ports et renforcer les liens Ville Port. Une conférence de presse de clôture sera organisée au siège du Port Center de Livourne, membre du Port Center Network de l’AIVP.

Full article: Assoporti / Program (pdf)

20 mai 2019

Equité, diversité et inclusion sociale : le Port de Seattle nomme un directeur pour mener cette politique d’intégration sociétale.

Full article: Port of Seattle

15 mai 2019

Puertos del Estado (Espagne) développe une stratégie générale en faveur de la durabilité afin d’anticiper les conséquences de la croissance du trafic

Full article: El Vigía

15 mai 2019

Des portiques hybrides dans le terminal MCT de Gioia Tauro pour réduire les émissions de CO2

Full article: Portal portuario

13 mai 2019

Des espaces similaires aux Port Centers font leur apparition partout dans le monde

Parmi les nouvelles interprétations du concept, signalons celle proposée à Southampton par 1851 Trust et l’équipe britannique de voile INEOS. Cet espace, appelé STEM Crew HQ, propose un riche contenu pédagogique qui connecte la salle de classe au monde maritime, notamment dans les domaines des sciences, de la technologie, des maths et de l’ingénierie. En Floride, le nouveau Sea the World Storefront de Marine Industry sera inauguré en mai prochain avec une exposition et des activités destinées à sensibiliser les élèves aux formations et carrières maritimes. À Hambourg, l’initiative privée Discovery Dock lancée en avril dernier utilise la réalité virtuelle pour rendre le port attractif. Les nouvelles approches du concept de Port Center confirment le rôle joué par ce type de structure dans la promotion de la participation citoyenne et l’éducation à la culture portuaire.

Full article: 1851 Trust, Maritime Executive, Discovery Dock, Abendblatt

13 mai 2019

Transnet et le port de Durban lancent une opération nettoyage pour le ramassage des déchets générés par la forte tempête du 23 avril.

Full article: Greenport

13 mai 2019

Le Port de Seattle renforce son engagement pour la protection de l’environnement en privilégiant l’énergie électrique afin de réduire les émissions de CO2

Full article: Greenport

13 mai 2019

Les maires des villes portuaires chiliennes rencontrent la ministre des Transports afin de réclamer une nouvelle loi portuaire qui soit favorable aux habitants

Full article: Portal portuario

8 mai 2019

Le Port de Los Angeles va utiliser des camions roulant à l’hydrogène pour desservir les terminaux de Long Beach

Full article: Revista Cargo

8 mai 2019

Le projet européen « Durable » propose l’utilisation de drones et de robots pour faciliter le développement et l’entretien d’infrastructures utilisant de l’énergie verte

Full article: All about shipping

12345160161

Port Entrepreneur

22 mai 2013

Sénégal : devant les difficultés de Dakar, pourquoi pas de nouveaux ports à Saint-Louis, Ziguinchor et Kaolack ?

Source: Le Soleil

21 mai 2013

Réforme portuaire au Brésil: de nouveaux ports pourraient voir le jour dans le Nord Est en s’appuyant sur l’agro industrie.

Source: Port Finance International

20 mai 2013

Les porte-conteneurs géant sont-ils un problème pour les ports ? La ville doit aussi savoir adapter sa capacité multimodale.

Source: www.portarea.com

17 mai 2013

Ports français : des progrès visibles depuis la réforme de 2011

Si la fiabilité semble retrouvée, trois enjeux se dégagent pour l’avenir : la connexion à l’hinterland, la multimodalité et la productivité. Des dynamiques régionales autour des ports, telle celle engagée sur l’axe Seine, émergent également : axe rhodanien, pôle breton ou axe Dunkerque Lille. Source : Supply Chain Magazine

17 mai 2013

Programme Marco Polo : 434 M€ de bénéfices environnementaux et 21900 Mtkm de fret en moins sur les routes européennes

Source : Union Européenne

17 mai 2013

Trieste: A la recherche de nouveaux projets pour Porto Vecchio

Alors qu’un contentieux est toujours en cours avec la société PortoCittà, la Présidente du Port Marina Monassi lance un nouvel appel à projet  pour rassembler d’avantage de manifestations d’intérêt pour la requalification de la plus ancienne partie du port de Trieste.- Source: Il Piccolo

16 mai 2013

Partout dans le monde la conscience du consommateur se développe et la chaîne logistique durable devient un atout commercial

Source : The Guardian

15 mai 2013

Mexique : le défi est que les ports ne deviennent pas des goulots d’étranglement pour l’économie

Source : Comunidad Portuaria

 

22 février 2013

La Banque Mondiale, partenaire des projets Ville-Port : interview de Marc Juhel, Responsable du Secteur des Transports

La Banque Mondiale est l’une des institutions spécialisées développées sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies (ONU). La Banque Mondiale est un partenaire essentiel des villes portuaires dans le cadre de la mise en œuvre de leurs projets. Sa stratégie et ses actions en faveur du développement des projets ville-port sont encore parfois largement méconnues. Pour en savoir plus, l’AIVP questionne Marc Juhel au siège de la Banque à Washington.AIVP : La Banque Mondiale a manifesté à plusieurs reprises son intérêt pour les travaux de l’AIVP sur l’évolution des dynamiques ville-port. En quoi l’action de l’AIVP rejoint-elle les préoccupations actuelles de la Banque Mondiale, et vos objectifs de développement stratégique pour le transport et le développement urbain ?

M.J. : La population mondiale est déjà plus qu’à moitié urbaine, et la grande majorité de l’accroissement attendu au cours du 21e siècle se fera dans les villes des pays pauvres et encore en voie de développement. C’est dire qu’aujourd’hui l’agenda urbain s’affirme comme un des axes critiques de toute politique de développement durable. Simultanément, aider ces pays à sortir de la pauvreté chronique demande à faciliter l’émergence d’une croissance forte, seule à même de générer les bénéfices économiques nécessaires. Or cette croissance viendra pour une large part de l’augmentation des échanges commerciaux internationaux, le commerce extérieur et l’accès aux marchés globaux devenant les vecteurs privilégiés des politiques de développement économique. Et ces échanges se faisant encore par voie maritime à 90% en volume, c’est là que les agendas urbain et transport se rencontrent. Les villes portuaires sont désormais des plates-formes d’échange non seulement nationales, mais souvent aussi régionales et internationales, et la dynamique ville-port doit donc concilier les exigences d’un développement urbain équilibré avec celles d’une industrie logistique toujours à la recherche d’une optimisation des flux de transport en termes de temps et de coût. D’où parfois des logiques antagonistes quant à l’utilisation de l’espace, et la nécessité d’arbitrer ces conflits au mieux des objectifs de la cité comme de la nation. La Banque Mondiale, quand elle en a l’occasion, aide ses pays clients et leurs métropoles portuaires à réaliser au mieux cet arbitrage.

AIVP : La nécessité d’une bonne intégration urbaine, tant spatiale que fonctionnelle, des ports est-elle devenue un critère important pour l’attribution des prêts de la Banque Mondiale ?

M.J. : Dans cet esprit, la Banque s’attache à souligner l’importance de cette intégration spatiale et fonctionnelle, qui demande parfois la séparation physique des flux entre trafic urbain et trafic portuaire, mais aussi offre souvent l’occasion de mettre en évidence la complémentarité des politiques portuaires et urbaines, en particulier lors des opérations d’extension portuaire et de reconversion d’infrastructures économiquement obsolètes. En conséquence, lorsque la Banque est approchée dans le cadre d’une opération de développement urbain ou portuaire dans une ville-port, nos équipes prennent soin d’ajouter au menu des discussions la prise en compte de cette interface et les actions que cette problématique pourrait suggérer.

AIVP : Quelles opérations ville-port ayant bénéficié de financements de la Banque Mondiale vous semblent-elles particulièrement emblématiques à cet égard ? En quoi vous semblent-elles exemplaires ?

M.J. : Le projet de Rijeka* en Croatie a été un récent exemple d’opération portuaire intégrant des opportunités de redéveloppement urbain et de valorisation du patrimoine maritime des agglomérations côtières. Plus ambitieux peut-être, le Programme de Développement des Villes Portuaires du Yemen vise à améliorer le climat des investissements tout en encourageant la croissance et la création d’emplois dans les trois villes portuaires d’Aden, Hodeidah et Mukalla. Ce programme, étendu sur douze ans, commença avec des investissements en infrastructure à petite échelle, puis se poursuivit par la conception de stratégies de développement urbain pour chacune des trois cités portuaires. Puis des projets spécifiques, tels les Premier et Deuxième Projets de Développement des Villes Portuaires du Yemen, ont aidé à mettre en œuvre les actions identifiées dans ces stratégies de développement.

AIVP : La question de la ville « durable » et « vivable » est à l’agenda de la Banque Mondiale. Dans ce domaine quelles sont, selon vous, les initiatives à encourager en matière de coopération ville / port ?

M.J. : Rendre les villes plus efficaces économiquement et plus inclusives socialement, voilà un objectif capital en termes de développement et de lutte contre la pauvreté. Mais cette action s’insère dans un cadre plus large, que la Banque Mondiale définit sous le terme de Croissance Verte et Inclusive. Or les villes en général, et les villes portuaires en particulier, sont d’importants vecteurs de croissance économique. Les ports sont bien sûr des instruments privilégiés du commerce international, et les villes qui les abritent se trouvent donc au premier plan de la compétition globale pour l’accès à de nouveaux marchés. Assurer une synthèse efficace entre les besoins des outils portuaires dans la chaîne logistique internationale et les nécessités pour les villes où ils opèrent de mettre en œuvre un développement socialement équilibré, voilà ce qui doit guider les institutions financières internationales dans leur assistance aux villes portuaires de leurs pays clients. C’est ainsi l’approche suivie par la Banque Mondiale.

* Le port et la ville de Rijeka sont des membres actifs de l’AIVP

15 janvier 2013

Ecologie industrielle, le modèle ville-port

Kate RoystonLes présentations et les débats sur l’écologie industrielle auront été l’un des temps forts de la 13e Conférence mondiale de l’AIVP en juin 2012. Europe, Chine, Corée…, les multiples projets mis en oeuvre à travers le monde démontrent l’intérêt de nouvelle approche du développement fondée sur une économie circulaire optimisant la réutilisation des ressources et favorisant un environnement décarboné. Au coeur de ces nouvelles stratégies, la coopération et la mutualisation sont aussi les mots-clés du message porté par l’AIVP depuis sa création.

Lire l’article de Kate Royston (MBA AIEMA, Robbee Smole – Sustainable Business Solutions)