En direct

Port Urbain

24 juin 2019

Singapour : proposition pour des parcs flottants

Ils permettraient de créer de nouveaux espaces verts et d’augmenter le potentiel récréatif et touristique du waterfront. Ils contribueraient également à une amélioration du climat, de la biodiversité et de la santé. Ils seraient aménagés sur de grandes structures flottantes réalisées en matériaux composites dont le coût est inférieur de 25 à 30% aux solutions en acier habituelles.

Full article : Businesstimes

24 juin 2019

Bordeaux : aménagée au bord du fleuve, la Maison de l’Économie Créative et de la Culture en Aquitaine ouvre ses portes

Full article : ArchDaily (+ images, plans)

24 juin 2019

Le Port de Cochin lance un appel d’offres pour aménager sur 22 ha hôtels, centre de congrès, commerces, etc. Le site sera loué pour 30 ans

Full article : New Indian Express ; Tender

24 juin 2019

Londres : Thames Bath, la piscine dans la Tamise conçu par Studio Octopi, serait finalement implantée dans le secteur des Royal Docks

Full article : ArchDaily

19 juin 2019

Boston : recommandations pour le port actif

Comment préserver et dynamiser le port actif de Boston alors que la pression pour réutiliser les terrains sur le waterfront est toujours plus forte ? Réalisés sur la base de discussions avec des experts et des acteurs directement concernés, deux documents produits par Boston Harbour Now permettent de définir des recommandations pour répondre à quatre enjeux : croissance, synergie, flexibilité et évolution. Des recommandations qui ont également évolué suite à la participation de Jill Valdes Horwood (Boston Harbour Now) à la Conférence mondiale de l’AIVP de Québec.

Full article : Boston’s Working Port: A Foundation for Innovation ; Boston’s Working Port: Recommendations for the Future

19 juin 2019

Paris (France) : Point P travaille à l’intégration de ses points de vente au bord la Seine pour les rendre compatibles avec les activités de loisirs

Full article : Batiweb (+ images)

19 juin 2019

Rio Grande (Brésil) : approbation par l’Etat du Plan de développement et de zonage du port. Il permettra de rendre compatibles développements portuaires et urbains

Full article : Secretaria de Logistica e Transportes

17 juin 2019

La Ville de Long Beach consulte sur son Plan climat

Depuis juin 2018, une vingtaine de workshops et de forums ont été organisés pour présenter ce plan aux habitants et aux chefs d’entreprises. L’objectif est à la fois de les préparer à la lutte contre le changement climatique et la montée du niveau des mers sur le waterfront, et de recueillir réactions et suggestions. Réduction des gaz à effet de serre, adaptation des bâtiments sur le waterfront, etc., Long Beach rejoint là plus d’une douzaine de villes américaines qui ont adopté un Plan de ce type. La démarche fait bien sûr écho aux objectifs 1 et 2 de l’Agenda AIVP 2030.

Full article : Bisnow

12345222223

Port Citoyen

24 juin 2019

Le Port d’Oakland dévoile son « Seaport Air Quality 2020 and Beyond Plan », un document ambitieux destiné à le guider dans sa transition vers la neutralité carbone. Le plan prévoit des restructurations opérationnelles, de nouveaux équipements et l’utilisation de carburants moins polluants

Full article: Port of Oakland 1, Port of Oakland 2

 

24 juin 2019

Ports Australia lance une plateforme en ligne dédiée aux projets de développement durable des ports australiens dans les domaines environnemental et social

Full article: Ports Australia

24 juin 2019

Le Port de Valence (Espagne) et la compagnie maritime Balearia présentent leurs actions dans le cadre du projet européen LNGHIVE2 Green & Smart Links et ambitionnent de devenir une référence de la transition énergétique

Full article: Portal Portuario

24 juin 2019

Le Port d’Oslo présente dans une interview son ambitieux projet zéro émission

Full article: World Maritime News

24 juin 2019

Le Port de Fremantle et l’Université Notre Dame signent un accord destiné à offrir aux étudiants de nouvelles opportunités de recherche et de formation

Full article: Fremantle Ports

24 juin 2019

Aportem, la plate-forme de solidarité du port de Valence (Espagne), offre des livres et des instruments de musique à une école de la ville

Full article: Aportem

24 juin 2019

W-Foundation, organisation coréenne d’aide humanitaire internationale impliquée dans la préservation de la nature et partenaire de l’ONU dans le cadre de l’initiative Climate Neutral Now lance une application de jeux pour inciter les citoyens à réduire leurs émissions de CO2.

Full article: W- Foundation, Coin Telegraph

24 juin 2019

Le musée des enfants de Port Discovery réouvre ses portes à Baltimore après rénovation

Full article: Baltimore Business Journal

19 juin 2019

11 établissements bancaires adoptent les principes de Poséidon en faveur d’un transport maritime plus propre pour accorder leurs prêts à l’expédition.

Full article: Wall Street Journal, Poseidon Principles

19 juin 2019

Le programme EcoAction du Port de Vancouver réduit les droits portuaires des navires qui adoptent volontairement les meilleures pratiques environnementales

Full article: Port of Vancouver

12345163164

Port Entrepreneur

4 juin 2013

Virtualisation des systèmes d’information du terminal de croisière de Venise

Grâce à ces investissements, la société « Venezia Terminal Passageri » espère réduire considérablement les risques liés à une panne des systèmes d’informatique pouvant causer l’interruption des services et une perte de données avec des conséquences désastreuses pour la compagnie.
Source: La Repubblica

31 mai 2013

Alotau en Papouasie-Nouvelle-Guinée se prépare à accueillir des bateaux de croisière

Le Port d’Alotau sera restructuré par PNG Ports Corporation Limited (PNGPCL) pour accueillir à partir du mois d’Octobre les premiers navires de croisières de Carnival Australia, un des plus grands opérateurs d’Australie. Il deviendra ainsi le plus grand pôle de tourisme de croisière du pays.
Source: PNG Ports Corporation

31 mai 2013

En développant conjointement leurs réseaux de pipelines, les ports d’Anvers et de Rotterdam espèrent attirer de nouveaux industriels

Source: Ports & Harbors

30 mai 2013

Guerre des ports conteneurs en Europe, l’économie locale sera-t-elle une victime collatérale ?

L’économie européenne piétine, et la rentabilité des investissements colossaux dans des terminaux conteneurs dernier cri s’éloigne. Qui survivra à la guerre des opérateurs ? Nul ne le sait. Reste à espérer que les économies locales ne pâtissent pas de ces stratégies fort optimistes.
Source : Journal of Commerce

30 mai 2013

La croisière est-elle rentable pour le contribuable américain ?

Coûts de sauvetage liés à la multiplication des incidents sur les paquebots, aides financières apportées aux compagnies et délocalisation fiscale, la facture est lourde pour les USA. L’adoption d’une charte pour les « Droits des passagers » pourrait être une première réponse du secteur.
Source: Journal de la marine Marchande
Source: Huffingtonpost
Source: Cruise Lines International Association

 

28 mai 2013

Absence de ports commerciaux intermédiaires et concurrence du canal de Panama limiteraient l’intérêt des routes maritimes arctiques

Source: Le Marin, L’Antenne

28 mai 2013

Le port de Brest se positionne comme hub logistique et industriel pour l’éolien offshore posé ou flottant

Source : Journal de la Marine Marchande, 17 mai 2013

28 mai 2013

L’écologie industrielle appliquée aux territoires portuaires: une stratégie d’avenir, une réalité à l’échelle internationale

L’écologie industrielle et territoriale, facteur stratégique de différenciation pour les territoires portuaires

L’écologie industrielle et territoriale vise à optimiser les cycles de matières et d’énergie en créant des synergies entre industries, les déchets de l’une devenant par exemple la matière première de l’autre. Elle nécessite et initie ainsi de nouveaux schémas de gouvernance et de partenariat entre acteurs au sein des territoires. Des exemples de mise en pratique d’échanges de sous-produits ou de mutualisation d’utilités se multiplient à l’échelle internationale.
Les territoires portuaires intègrent de plus en plus cette approche innovante de gestion de leurs ressources et déchets, y voyant un facteur de différenciation non négligeable, dans un contexte mondial très compétitif.

L’écologie industrielle et territoriale interpelle les autorités portuaires et les collectivités d’ancrage de ces zones industrialo-portuaires sur de multiples enjeux propres à leur stratégie de développement : socle d’une réflexion sur le développement de services et d’utilités pour le secteur industriel, elle est un vecteur d’attractivité et parfois même de maintien pour les entreprises. Source d’innovation et d’intégration environnementale, elle est un vecteur d’acceptation auprès des acteurs locaux. Interface entre de multiples intérêts et diverses compétences, elle est un vecteur du renouvellement des collaborations entre acteurs des ports et acteurs des villes.
On peut citer à titre d’exemple la démarche d’écologie industrielle initiée dans le territoire portuaire de Terneuzen. Au sein du Biopark Terneuzen, les entreprises développent spontanément des échanges de flux : WarmCO2 est ainsi l’exemple d’une opération collaborative entre l’autorité portuaire, Yara et Visser&Smit Hanab pour fournir en eau chaude et en CO2 un complexe de serres horticoles afin d’en améliorer la productivité. Zeeland Seaports appuie, facilite et étend cette dynamique à l’ensemble du territoire portuaire en créant leur « Multi-Utility provider », un vaste réseau de pipelines sous-terrain permettant de créer une véritable symbiose industrielle systématisant les échanges de flux entre les entreprises locales.

Vers une diffusion de bonnes pratiques et une mise en réseau des acteurs portuaires à l’échelle internationale

La diversité des contextes territoriaux rencontrés à l’échelle internationale permet aux autorités portuaires et aux parties prenantes de ces territoires d’explorer de multiples opportunités de mise en œuvre de l’écologie industrielle et territoriale. Si la compétition entre ports à l’échelle internationale est une réalité, les enjeux de développement durable ouvrent également la voie pour de nouvelles collaborations. Ils invitent à s’interroger sur la production et le partage de connaissances dans un contexte de mondialisation ainsi que sur la création d’une dynamique de mise en réseau et de capitalisation sur les marges d’innovation réelles et communes en matière de gestion des ressources.
Pour mieux appréhender ces enjeux, une équipe-projet constituée d’acteurs universitaires (Ecole des Mines d’Alès) et opérationnels (M-Atome) de l’écologie industrielle et territoriale en France, cofinancée par l’Agence française pour l’environnement (ADEME), réalise jusqu’en mai 2012 un premier recensement d’initiatives à l’échelle internationale et une analyse croisée de ces démarches de coopération innovantes en matière de gestion des ressources dans des territoires portuaires en Amérique du Nord, en Afrique, en Europe et en Asie-Pacifique. Alimentant les travaux de réflexion menés au sein des réseaux existants tels que l’AIVP, partenaire de ce projet, cela permettra de mettre en évidence les leviers et les freins propres à la mise en œuvre de telles coopérations dans les territoires portuaires : quels acteurs-clés pour la mise en œuvre de ces initiatives ? Quels positionnements efficaces de l’autorité portuaire dans ces démarches ? Quelles opportunités de synergies propres aux territoires portuaires ? Quels modes de financement pour leurs mises en œuvre ? Quels éléments de contexte favorables à la mise en œuvre de synergies entre acteurs ? Quels impacts réels en termes d’optimisation de la gestion des ressources ? Etc.

Nicolas Mat, Coordinateur de projet d’écologie industrielle et territoriale, M-Atome
(nicolas.mat.conseil@gmail.com)
Guillaume Junqua, maître assistant, LGEI, Ecole des mines d’Alès
Juliette Cerceau, doctorante, LGEI, École des mines d’Alès

For more information follow this link

23 mai 2013

Le port de Hambourg est le poumon économique de la région métropolitaine et un partenaire essentiel de l’industrie

Véritable porte sur le monde, le port d’Hambourg est un facteur essentiel de la création d’entreprise. 155000 emplois directs et indirects dépendent de l’activité portuaire. On estime que pour chaque euro investi dans le port, 0.71 Euros supplémentaires sont investis dans d’autres secteurs. Source: Hamburger Abendblatt

23 mai 2013

Election municipale à LA: les deux candidats soulignent l’énorme impact du port sur le dynamisme économique

Les candidats s’engagent à soutenir les investissements du port et à favoriser la création d’emplois directs mais aussi dans la recherche pour les transports ou les technologies vertes. Une collaboration avec la communauté locale, à la fois plus poussée et transparente, est également attendue.
Source: www.neontommy.com