En direct

Port Urbain

21 août 2019

Amsterdam : quelle stratégie pour Haven-Stad ?

La Ville d’Amsterdam souhaite transformer les 650 hectares de ces Docklands en un quartier durable mixte, pouvant accueillir 70000 logements et générer 58000 emplois. Elle avait fait appel en février dernier à des experts de l’Urban Land Institute (ULI) pour évaluer les opportunités mais aussi les risques de ce vaste projet. Dans son rapport, l’ULI recommande d’accélérer ce projet, de solliciter les investisseurs, mais aussi de partager les risques en créant une Société d’aménagement public/privé réunissant tous les acteurs concernés.

Full article : UrbanLand ; ULI full report

21 août 2019

Barcelone : la Generalitat de Catalogne donne le feu vert pour le Musée de l’Hermitage dans le port

Full article : Catalunyapress

21 août 2019

Rostock : un appel d’offres pour une barrière ISPS mobile combinant sécurité, esthétique, et usage flexible des espaces

Full article : Ted Europa ; Tender

21 août 2019

Durban : démolition de quatre immeubles abandonnés pour faire place à de nouveaux aménagements sur le site du projet Point Waterfront

Full article : Moneyweb

19 août 2019

Le Port de Séville lance un APPEL d’OFFRES pour un bureau technique en charge d’un nouveau quartier urbano-portuaire

Il devra établir un plan directeur permettant une intégration urbaine des activités portuaires. Les principaux objectifs sont le développement de la croisière, d’activités culturelles, récréatives, commerciales, et l’accueil d’entreprises innovantes sur le quai de Tablada et le secteur adjacent. Le patrimoine industriel et portuaire devra être valorisé. Le bureau technique devra également proposer une approche participative.

Full article : Puerto de Sevilla

 

19 août 2019

La Ville de Liverpool approuve un incubateur d’entreprises sur le secteur de Wirral Waters

Full article : Wirral Globe

12 août 2019

Baltimore : West 8 sélectionné pour le Middle Branch Waterfront

Leur projet va permettre de créer sur plus de 11 miles un vaste parc et un réseau de promenades pour la communauté. Un pont permettra également la connexion vers Port Covington, un secteur au Sud de Baltimore où des projets de redéveloppement sont également en cours.

Full article : SouthBaltimore (+ images, vidéos) ; ArchDaily (+images) ; Vidéo : West8 presentation

12 août 2019

La gare maritime de Santa Cruz de Tenerife aura des espaces accessibles aux visiteurs et aux habitants de la ville

Full article : El Dia

12345227228

Port Citoyen

21 août 2019

Tous les ports des Baléares disposeront d’un système de surveillance de la qualité de l’air et de la pollution acoustique. Le système fonctionnait déjà à Palma et sera étendu à d’autres îles au cours des deux prochaines années

Full article: Ports de Balears, Esmartcity

21 août 2019

Le port de Seattle met en œuvre le projet innovant Blue Carbon visant à capturer le carbone contenu dans les plantes aquatiques et les sédiments. Le projet contribuera également à réduire l’acidification des océans, à améliorer la qualité de l’eau et à améliorer l’habitat maritime

Full article: Port of Seattle, Crosscut, CEDAR

21 août 2019

Le port de Buenos Aires a lancé un site Web sur les secteurs en construction du port, constamment mis à jour, comprenant de brèves descriptions et des photos

Full article: Portal Portuario, Puerto de Buenos Aires

19 août 2019

Le port de San Diego installera 72 bassins de marée Econcrete pour assurer la protection écologique et stabiliser le littoral, tout en contribuant à la régénération de l’écosystème local. Le projet pilote de trois ans est la huitième initiative de l’incubateur d’économie bleue du port

Full article: Port of San Diego

19 août 2019

Hafencity, à Hambourg, commencera à tester un bus autonome. Jusqu’à mi-2020, les tests se dérouleront sans passager dans une zone limitée. La deuxième phase, inluant les passagers, se poursuivra jusqu’en 2021, pour enfin commencer la dernière phase avec l’itinéraire complet, escales comprises

Full article: Hochbahn, Abendblatt

19 août 2019

Le ministre italien des Transports suggère un plan qui permettrait de rediriger un tiers de tous les navires de croisière hors du canal de la Giudecca à Venise.

Full article: The Guardian, World Maritime News, Il Messaggero

12 août 2019

Le port de Barcelone traite de la pollution de l’air avec l’électrification de quai et rejoint le programme Lean and Green

Le président du port, Mercè Conesa, a expliqué que le port allait demander une nouvelle connexion au réseau électrique, qui devrait être approuvée dans moins de 18 mois. Cette initiative complète l’investissement réalisé dans l’infrastructure de GNL et la participation au programme Lean & Green. L’association des producteurs régionaux a pour objectif de réduire les émissions de CO2 de 20% au cours des cinq prochaines années. L’autorité portuaire, ainsi que la municipalité et les organisations environnementales, proposent également de créer une zone exempte de SO2 en Méditerranée afin de réduire les émissions de ce polluant nocif.

Full article: Port de Barcelona, La Vanguardia

12 août 2019

Le port de San Diego testera une solution innovante, utilisant la technologie de la NASA, pour éliminer les polluants toxiques des sédiments, du sol et des eaux souterraines. Cette initiative fait partie de leur incubateur de l’économie bleue en activité depuis 2016

Full article: Port of San Diego, Ecospears, Portal Portuario

12 août 2019

Antofagasta Terminal Internacional, au Chili, met en œuvre de nouveaux systèmes d’éclairage pour améliorer les conditions de travail et réduire la pollution lumineuse

Full article: Portal Portuario

12 août 2019

Le port d’Helsinki a célébré le 11 août son événement portes ouvertes, avec concerts et spectacles de cirque

Full article: Port of Helsinki

12345168169

Port Entrepreneur

22 mai 2013

Sénégal : devant les difficultés de Dakar, pourquoi pas de nouveaux ports à Saint-Louis, Ziguinchor et Kaolack ?

Source: Le Soleil

21 mai 2013

Réforme portuaire au Brésil: de nouveaux ports pourraient voir le jour dans le Nord Est en s’appuyant sur l’agro industrie.

Source: Port Finance International

20 mai 2013

Les porte-conteneurs géant sont-ils un problème pour les ports ? La ville doit aussi savoir adapter sa capacité multimodale.

Source: www.portarea.com

17 mai 2013

Ports français : des progrès visibles depuis la réforme de 2011

Si la fiabilité semble retrouvée, trois enjeux se dégagent pour l’avenir : la connexion à l’hinterland, la multimodalité et la productivité. Des dynamiques régionales autour des ports, telle celle engagée sur l’axe Seine, émergent également : axe rhodanien, pôle breton ou axe Dunkerque Lille. Source : Supply Chain Magazine

17 mai 2013

Programme Marco Polo : 434 M€ de bénéfices environnementaux et 21900 Mtkm de fret en moins sur les routes européennes

Source : Union Européenne

17 mai 2013

Trieste: A la recherche de nouveaux projets pour Porto Vecchio

Alors qu’un contentieux est toujours en cours avec la société PortoCittà, la Présidente du Port Marina Monassi lance un nouvel appel à projet  pour rassembler d’avantage de manifestations d’intérêt pour la requalification de la plus ancienne partie du port de Trieste.- Source: Il Piccolo

16 mai 2013

Partout dans le monde la conscience du consommateur se développe et la chaîne logistique durable devient un atout commercial

Source : The Guardian

15 mai 2013

Mexique : le défi est que les ports ne deviennent pas des goulots d’étranglement pour l’économie

Source : Comunidad Portuaria

 

22 février 2013

La Banque Mondiale, partenaire des projets Ville-Port : interview de Marc Juhel, Responsable du Secteur des Transports

La Banque Mondiale est l’une des institutions spécialisées développées sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies (ONU). La Banque Mondiale est un partenaire essentiel des villes portuaires dans le cadre de la mise en œuvre de leurs projets. Sa stratégie et ses actions en faveur du développement des projets ville-port sont encore parfois largement méconnues. Pour en savoir plus, l’AIVP questionne Marc Juhel au siège de la Banque à Washington.AIVP : La Banque Mondiale a manifesté à plusieurs reprises son intérêt pour les travaux de l’AIVP sur l’évolution des dynamiques ville-port. En quoi l’action de l’AIVP rejoint-elle les préoccupations actuelles de la Banque Mondiale, et vos objectifs de développement stratégique pour le transport et le développement urbain ?

M.J. : La population mondiale est déjà plus qu’à moitié urbaine, et la grande majorité de l’accroissement attendu au cours du 21e siècle se fera dans les villes des pays pauvres et encore en voie de développement. C’est dire qu’aujourd’hui l’agenda urbain s’affirme comme un des axes critiques de toute politique de développement durable. Simultanément, aider ces pays à sortir de la pauvreté chronique demande à faciliter l’émergence d’une croissance forte, seule à même de générer les bénéfices économiques nécessaires. Or cette croissance viendra pour une large part de l’augmentation des échanges commerciaux internationaux, le commerce extérieur et l’accès aux marchés globaux devenant les vecteurs privilégiés des politiques de développement économique. Et ces échanges se faisant encore par voie maritime à 90% en volume, c’est là que les agendas urbain et transport se rencontrent. Les villes portuaires sont désormais des plates-formes d’échange non seulement nationales, mais souvent aussi régionales et internationales, et la dynamique ville-port doit donc concilier les exigences d’un développement urbain équilibré avec celles d’une industrie logistique toujours à la recherche d’une optimisation des flux de transport en termes de temps et de coût. D’où parfois des logiques antagonistes quant à l’utilisation de l’espace, et la nécessité d’arbitrer ces conflits au mieux des objectifs de la cité comme de la nation. La Banque Mondiale, quand elle en a l’occasion, aide ses pays clients et leurs métropoles portuaires à réaliser au mieux cet arbitrage.

AIVP : La nécessité d’une bonne intégration urbaine, tant spatiale que fonctionnelle, des ports est-elle devenue un critère important pour l’attribution des prêts de la Banque Mondiale ?

M.J. : Dans cet esprit, la Banque s’attache à souligner l’importance de cette intégration spatiale et fonctionnelle, qui demande parfois la séparation physique des flux entre trafic urbain et trafic portuaire, mais aussi offre souvent l’occasion de mettre en évidence la complémentarité des politiques portuaires et urbaines, en particulier lors des opérations d’extension portuaire et de reconversion d’infrastructures économiquement obsolètes. En conséquence, lorsque la Banque est approchée dans le cadre d’une opération de développement urbain ou portuaire dans une ville-port, nos équipes prennent soin d’ajouter au menu des discussions la prise en compte de cette interface et les actions que cette problématique pourrait suggérer.

AIVP : Quelles opérations ville-port ayant bénéficié de financements de la Banque Mondiale vous semblent-elles particulièrement emblématiques à cet égard ? En quoi vous semblent-elles exemplaires ?

M.J. : Le projet de Rijeka* en Croatie a été un récent exemple d’opération portuaire intégrant des opportunités de redéveloppement urbain et de valorisation du patrimoine maritime des agglomérations côtières. Plus ambitieux peut-être, le Programme de Développement des Villes Portuaires du Yemen vise à améliorer le climat des investissements tout en encourageant la croissance et la création d’emplois dans les trois villes portuaires d’Aden, Hodeidah et Mukalla. Ce programme, étendu sur douze ans, commença avec des investissements en infrastructure à petite échelle, puis se poursuivit par la conception de stratégies de développement urbain pour chacune des trois cités portuaires. Puis des projets spécifiques, tels les Premier et Deuxième Projets de Développement des Villes Portuaires du Yemen, ont aidé à mettre en œuvre les actions identifiées dans ces stratégies de développement.

AIVP : La question de la ville « durable » et « vivable » est à l’agenda de la Banque Mondiale. Dans ce domaine quelles sont, selon vous, les initiatives à encourager en matière de coopération ville / port ?

M.J. : Rendre les villes plus efficaces économiquement et plus inclusives socialement, voilà un objectif capital en termes de développement et de lutte contre la pauvreté. Mais cette action s’insère dans un cadre plus large, que la Banque Mondiale définit sous le terme de Croissance Verte et Inclusive. Or les villes en général, et les villes portuaires en particulier, sont d’importants vecteurs de croissance économique. Les ports sont bien sûr des instruments privilégiés du commerce international, et les villes qui les abritent se trouvent donc au premier plan de la compétition globale pour l’accès à de nouveaux marchés. Assurer une synthèse efficace entre les besoins des outils portuaires dans la chaîne logistique internationale et les nécessités pour les villes où ils opèrent de mettre en œuvre un développement socialement équilibré, voilà ce qui doit guider les institutions financières internationales dans leur assistance aux villes portuaires de leurs pays clients. C’est ainsi l’approche suivie par la Banque Mondiale.

* Le port et la ville de Rijeka sont des membres actifs de l’AIVP

15 janvier 2013

Ecologie industrielle, le modèle ville-port

Kate RoystonLes présentations et les débats sur l’écologie industrielle auront été l’un des temps forts de la 13e Conférence mondiale de l’AIVP en juin 2012. Europe, Chine, Corée…, les multiples projets mis en oeuvre à travers le monde démontrent l’intérêt de nouvelle approche du développement fondée sur une économie circulaire optimisant la réutilisation des ressources et favorisant un environnement décarboné. Au coeur de ces nouvelles stratégies, la coopération et la mutualisation sont aussi les mots-clés du message porté par l’AIVP depuis sa création.

Lire l’article de Kate Royston (MBA AIEMA, Robbee Smole – Sustainable Business Solutions)