En direct

Port Urbain

23 septembre 2020

Un accord entre le Port et la Ville de Maputo (Mozambique)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Ce MoU porte sur la réhabilitation de promenades et d’espaces à l’interface entre le port et la ville. Osorio Lucas, le CEO du port, a souligné que le port s’était engagé vers d’autres actions en faveur de l’intégration du port à la ville : terminal passagers, infrastructures culturelle et de loisirs, salle de conférence, ou encore actions de soutien aux personnes en situation d’exclusion sociale.

Porto de Maputo

23 septembre 2020

Le port de Huelva (Espagne) lance un appel d’offres pour un bureau qui sera en charge du projet Ville Port sur le Muelle de Levante

Huelva 24

23 septembre 2020

La CNR et le Port de Lyon lauréats d’un Open Innovation Challenge

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

La Compagnie Nationale du Rhône (membre de l’AIVP) et le port de Lyon ont été récompensés pour deux projets permettant de créer une interface plus durable entre le Port et la Ville à Lyon. Le premier projet, « Quai des énergies », permet de s’alimenter en énergies renouvelables (hydrogène, électricité, gaz naturel). Le second, « River’tri », est une déchetterie fluviale créée notamment avec le groupe Suez, un autre membre de l’AIVP.

CNRQuai des énergies ; Suez, River’tri

22 septembre 2020

Ningbo (Chine) multiplie les initiatives pour devenir une smart city et un smart port

Xinhua Silk Road

22 septembre 2020

De nouveaux espaces publics seront disponibles sur le waterfront d’Auckland au cours des six prochains mois, notamment à Silo Park

Heart of the City

16 septembre 2020

Oslo : consultation pour le redéveloppement de Grønlikaia

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Ancien port à conteneur, Grønlikaia est la dernière zone à réaménager de l’ancien secteur portuaire de Bjørvika. Les 208.000m2 disponibles sont divisés en cinq sous-zones. 1500 logements, une promenade sur 1 kilomètre de waterfront, ou encore un parc de 1,6 hectares sont notamment proposés par Rodeo Architects.

Grønlikaia ; Rodeo Architects, Grønlikaia project

16 septembre 2020

Un masterplan pour Bergen (Norvège)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Conçu par le cabinet danois Tredje Natur, le masterplan porte sur un site de 40 hectares autrefois occupé par un port logistique et un terminal ferry. Son objectif majeur est de créer un quartier zéro émission en ayant recours à des matériaux de construction renouvelables, à des stratégies d’adaptation au climat, et en s’appuyant sur une économie du partage.

➜  ArchDaily (+ images, plans) ; Inhabitat

16 septembre 2020

A Helsinki un concours pour de l’art urbain sur le site de Jätkäsaari, un secteur portuaire qui évolue vers des usages urbains

Port of Helsinki

12345254255

Port Citoyen

Long Beach waterfront
23 septembre 2020

En Europe et en Amérique, l’intégration ville-port maintient le cap malgré la crise

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les menaces de « seconde vague » qui planent sur le vieux continent et la dureté de l’épidémie aux Amériques n’ont pas entamé la dynamique d’intégration ville-port, qui est souvent une méthode efficace pour répondre à la crise.
C’est ainsi qu’à Valparaiso (Chili) les représentants du secteur tourisme, de la municipalité et du port se sont réunis en groupe de travail pour trouver des solutions conjointes ville-port-entreprises afin de relancer l’activité touristique. La crise n’affecte pas la volonté de faire travailler les associations et les organismes publics en coopération avec le port : à Long Beach (Etats-Unis) l’autorité portuaire a même débloqué de nouveaux financements pour stimuler de tels projets ville-port.
Côté européen, les projets d’intégration ville-port continuent tandis que les plans de relance économique s’affûtent. A Santa-Cruz de Tenerife (Espagne), le port étudie plus de 20 projets d’intégration sociétale en faveur des citoyens, et la ville va acquérir 2500m² de foncier portuaire pour installer un centre infantile.

Smart ship HMM
23 septembre 2020

L’innovation et la coopération intellectuelle, indispensables pour décarboner les villes portuaires

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Alors qu’incendies et inondations se multiplient à travers le monde, favorisés par le dérèglement climatique, l’innovation et la coopération multi-sectorielle permettent de verdir les activités portuaires et urbaines. En France, les acteurs portuaires de Paris ont commandé une grande étude sur la transition énergétique du trafic fluvial, afin de décarboner le transport sur la Seine. Le port d’Abu Dhabi (Emirats-Arabes Unis) mise lui sur le « smart », avec un plan d’optimisation qui vise à réduire de 50% les émissions de Co² de son trafic de conteneurs.
Dans cet effort global, les entreprises privées ont pleinement leur rôle à jouer. En Corée du Sud, les géants Hyunday Merchant Marine (HMM) et Samsung se sont associés afin de développer les technologies « smart » qui permettent de réduire la pollution atmosphérique rejetée par les navires.

23 septembre 2020

Entre les ports de Leixões et de Bobadela (Portugal), le fret de produits alimentaires se fera désormais par voie ferrée afin de réduire les émissions de carbone.

Portal portuario

22 septembre 2020

Porté en collaboration par l’Autorité portuaire de Séville (Espagne) et le Conseil supérieur de la recherche scientifique, le projet de préservation des oiseaux aquatiques à l’embouchure du Guadalquivir a été récompensé « Prix de l’Environnement 2020 ».

Communiqué 

22 septembre 2020

Un forum de la transition « sociale et écologique » s’est tenu dans la ville portuaire de Rouen (France), réunissant élus, entreprises et universitaires.

Site officiel de la métropole Rouen Normandie

Production maraichère à Kribi
16 septembre 2020

Sur l’approvisionnement alimentaire et en eau potable, les villes portuaires d’Afrique investissent pour prendre leurs responsabilités

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les villes portuaires africaines ont pris conscience du rôle qu’elles peuvent jouer dans l’approvisionnement en nourriture et en eau potable. Innovation d’avant-garde : le premier train d’exportation de fruits est parti d’Addis-Abeba (Ethiopie) vers le port de Djibouti, où des conteneurs réfrigérés pourront partir vers les marchés européens. Cela a été rendu possible grâce à une aide technique du port de Rotterdam (Pays-Bas). Un réseau intégré de chemins de fer et de hangars frigorifiques (NCLN) devrait permettre aux producteurs Ethiopiens d’importer et d’exporter des produits alimentaires via le port de Djibouti.
L’import-export est une possibilité, mais la production locale semble être un atout essentiel pour garantir la sécurité alimentaire. Les villes portuaires ont un rôle à jouer, comme à Kribi (Cameroun) où une « ceinture verte » va être développée autour du port pour produire du maraichage et de l’alimentation quotidienne.
Nées de l’eau salée, les villes portuaires ont aussi un rôle à jouer dans l’eau douce. A Douala (Cameroun), le port a créé une société dédiée à la production et à la distribution de l’eau potable. Le directeur général du port a assuré la ville de son soutien en cas de pénuries d’eau potable. Une coopération des plus « rafraichissantes » !

16 septembre 2020

L’autorité portuaire des Baléares (Espagne) va alimenter ses 5 terminaux entièrement avec de l’électricité propre, et améliorer l’efficacité énergétique de ses bâtiments

Actualidad Marítima y Portuaria

16 septembre 2020

A Carthagène (Colombie), le port aide la ville à assurer la sécurité alimentaire et l’approvisionnement en matériel médical, avec un plan d’1 million d’€

Caracol

14 septembre 2020

Un hub de l’hydrogène vert va être développé à Vlissingen (North Sea port authority, Pays-Bas)

Offshore energy

Port de Jurong (Singapour)
14 septembre 2020

Les ports d’Asie du Sud-Est renforcent leurs efforts dans les énergies vertes et les technologies smart

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le premier « Bio Hub Port » en Malaisie va être construit dans la province de Sarawak. Il est estimé à un montant total de 4 millions d’€ et les travaux devraient débuter début 2021. Ce hub dédié à la biomasse va être édifié grâce à la coopération entre les entreprises malaisiennes et le port de Rotterdam, qui est adhérent actif de l’AIVP. Le partenaire local, le port de Bintulu, a mis au point une stratégie « Smart digital green port » qui va intégrer pleinement le futur hub de biomasse, et contribuera à la création de 35 000 nouveaux emplois.
A Singapour, le port de Jurong a installé un ensemble de panneaux photovoltaïques de 9,65 megawatts, dont la production électrique sera utilisée à la fois pour les opérations portuaires et pour l’approvisionnement urbain. De plus, le port va tester un système d’intelligence artificielle qui doit aider à réduire l’empreinte carbone, et il a lancé l’électrification des grues et véhicules terrestres. L’autorité portuaire de Singapour et ses partenaires ont débloqué 40 millions S$ pour les énergies moins polluantes.

12345194195

Port Entrepreneur

18 juin 2013

Projet de canal au Nicaragua : l’économie maritime se fera-t-elle au détriment de l’environnement et de l’essor touristique ?

Source : New Republic
Source : Journal de la Marine Marchande

18 juin 2013

Port Louis se positionne comme port d’éclatement entre Afrique et Asie. Via un musée, le port souhaite aussi se présenter aux Mauriciens.

Source : Le Mauricien

17 juin 2013

Ports ouest-africains : quel hub demain et quelle collaboration interportuaire ?

Tirés par une croissance économique de plus de 5% les ports ouest africains voient leur trafic croitre. Les échanges s’organisent et les armateurs se positionnement sur toute la côte ouest africaine. De cette nouvelle concurrence portuaire devrait émerger un réseau portuaire régional avec ses leaders, mais aussi plus de collaborations.
Source : Journal de la Marine Marchande

17 juin 2013

Plateforme multimodale du Havre : fluidifier le trafic intra zone portuaire et massifier la desserte fluviale et ferroviaire du port

Source : Journal de la Marine Marchande

17 juin 2013

Le Port de Bordeaux doit-il être géré par la Région Aquitaine ? La communauté portuaire est divisée

Source : Journal de la Marine Marchande

17 juin 2013

Un tunnel immergé de plus de 500m pour desservir le Port de Santos et réduire les nuisances du transport routier sur la ville

Source : World Port Development

10 juin 2013

Cherbourg : une pompe à chaleur installée sur le bassin du port de commerce alimente 1300 foyers

Source : Le Monde

7 juin 2013

Productions locales, chaines logistiques plus courtes : quelle place pour les ports ?

Selon IDC Manufacturing Insights, l’industriel du futur devra produire rapidement des produits beaucoup plus personnalisés. On s’orienterait donc vers davantage de production de proximité. Les échanges internationaux mondiaux, et donc l’activité portuaire, pourraient en pâtir.
Source : www.scdigest.com

7 juin 2013

Le Nicaragua contracte avec une firme chinoise pour construire un canal alternatif à Panama : 286 km de long et 22 m de profondeur !

Source : The Guardian

7 juin 2013

Amérique latine : des avantages de compétitivité largement affaiblis par la déficience des infrastructures.

Les coûts logistiques élevés fragilisent en effet les entreprises qui s’en sortent toutefois grâce à la forte demande chinoise. Or celle-ci pourrait diminuer et fragiliser le continent. Pour sécuriser l’économie, 3.4 à 5.8% du PNB régional devrait être investi chaque année dans les infrastructures dont les ports.
Source :Journal of Commerce