L’intégration des nouveaux flux logistiques commerciaux, défi des Caraîbes

Télécharger l’intervention / fichier pdf – 4.1 Mo

GUA_alix_tailleokDe l’ouverture programmée des nouvelles écluses panaméennes aux ambitions nicaraguayennes, du futur économique de Cuba aux croissances sud-américaines. Des perturbations logistiques sur les ports ouest-américains aux réalités politiques d’un marché intégré pan-caribéen. Jamais autant de variables macro-stratégiques ne se sont entrelacées sur le devenir maritime, portuaire et logistique de l’espace caribéen. Néanmoins, des quais spécialisés des micro-Etats insulaires jusque sur les côtes des puissances sous-régionales, toutes les autorités portuaires argumentent sur leur aptitude à capter et fidéliser de futurs trafics synonymes de valeur ajoutée, d’emplois et de prospérité.
Quels trafics ? Quels services ? Quelles valeurs ajoutées et quels emplois ? Et surtout, quelles perspectives sociétales et quelles retombées économiques pour l’ensemble des territoires portuaires ? La magnitude de la croissance exige une analyse des flux existants pour esquisser les scénarios les plus réalistes de la dynamique du marché caribéen de demain. La présente contribution débute par un examen des flux réels avec une décomposition des matrices origine/destination des trafics entrants et sortants de l’espace caribéen. Comprendre la géographie économique des flux permet d’exposer un argumentaire critique et prospectif dans la deuxième partie. Plutôt que de prédire les volumes maritimes et portuaires de 2020 et au-delà, l’analyse interroge sur les gouvernances et les manières de procéder pour que ces croissances soient mieux appréhendées à une échelle sous-régionale, notamment de la part des pouvoirs publics. La conclusion préconise plusieurs pistes de réflexion qui bousculent les schémas en place et esquissent les contours de véritables synergies stratégiques pan-caribéennes.

Depuis novembre 2010, Yann ALIX occupe le poste de Délégué Général de la Fondation SEFACIL, laboratoire d’idées prospectives sur les stratégies maritime, portuaire et logistique. Il a initié et dirige la collection Les Océanides de la fondation SEFACIL. Les corridors de transport (2012) et La logistique et le transport des vracs (2013) sont disponibles gratuitement sur www.sefacil.com
Yann Alix enseigne dans plusieurs universités et écoles de commerce en France et à l’étranger. Titulaire d’un PhD de Concordia University (1999) et d’un doctorat en géographie des transports de l’Université de Caen en France, Yann Alix développe des analyses opérationnelles sur les stratégies managériales des opérateurs maritimes et portuaires internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *