Recommandation AIVP

L’activité portuaire et industrielle est l’une des sources principales de la pollution atmosphérique au sein des villes portuaires. Les architectes peuvent jouer sur l’innovation dans la conception des équipements industriels pour réduire cette source de pollution et faire des contraintes environnementales de véritables sources d’inspiration. Le recours aux technologies innovantes conjugué à la coopération avec les parties prenantes constituent une autre voie d’action efficace.

Tallinn (Estonie)

Le port de Tallinn a installé en 2016 e-Noses dans le Port de Muuga et la zone de Maardu. Ce réseau de 20 capteurs y analyse en continu la composition chimique de l’air ambiant…

Lire la suite...

Koper (Slovénie)

La croissance économique du port de Koper a mis la question environnementale au cœur des discussions ces dernières années. Différentes initiatives visant à réduire et gérer l’impact environnemental ont été mises en œuvre. Les mesures techniques concernant spécifiquement la pollution de l’air n’étaient pas jugées suffisantes.

Lire la suite...

Rotterdam (Netherlands)

Le réseau « We-nose » s’appuyait initialement sur près de 100 capteurs électroniques permettant d’identifier la nature et la localisation d’odeurs et d’intervenir par la même plus rapidement.

Lire la suite...