Le projet Grand Large à Dunkerque est la deuxième phase du projet Neptune lancé en 1991, un projet qui avait pour objectif principal de retourner la ville vers les bassins. Grand Large concerne un site de 42 hectares chargé d’histoire portuaire, celui des chantiers navals devenu friches à la suite de la crise des chantiers navals de 1987. Ces friches sont devenues pour la ville, limitée dans son extension, une opportunité pour développer un quartier durable sur la base d’un masterplan établi par Nicolas Michelin.

© Ville de Dunkerque
© Ville de Dunkerque

Le projet Grand Large fait un large recours aux principes de l’architecture bioclimatique et applique les dispositifs HQE (Haute qualité environnementale).
Parmi eux on peut citer : la gestion des eaux de pluie pour l’arrosage des espaces verts publics et collectifs ; le chauffage au gaz pour les logements individuels avec production d’eau chaude sanitaire par chauffe-eau solaires ; les toitures végétalisées sur les logements individuels ; l’implantation de panneaux solaires ; l’aménagement de loggias protégées sur les façades Sud-Ouest permettant de créer une zone tampon entre l’intérieur et l’extérieur ; la construction d’immeubles à gables, une forme qui permet une ventilation naturelle assistée et donne une forte identité à ces immeubles collectifs au bord du bassin,…

© Ville de Dunkerque

En savoir plus : Dunkerque « Grand large »