Aménagé dans un entrepôt du Pier 2, le Fort Mason Center combine préservation du patrimoine et bâtiment durable. L’entrepôt a été construit en 1912 dans le secteur Nord du waterfront de San Francisco. Il faisait partie du Fort Mason de l’US Army, un équipement qui a servi pendant près d’un demi-siècle comme port d’embarquement vers le Pacifique des militaires. Durant la seconde guerre mondiale il a également servi autant que tous les autres ports militaires américains réunis dans les premiers mois de l’entrée en guerre des Etats-Unis. L’US Army a fermé le Fort Mason dans les années 60 et sa propriété a été transférée en 1972 au National Park Service (NPS).

Fort Mason Center © Bruce Damonte

En 1977 un organisme sans but lucratif, le Fort Mason Center est créé afin de superviser la transformation des bâtiments en un centre artistique qui ouvrira en août 2014. La partie Sud de l’entrepôt est d’abord programmée pour devenir un hall d’exposition, le Herbst Pavilion. Ce sera ensuite le tour de la partie Nord pour accueillir un théâtre de 437 places, le Cowell Theater.

Fort Mason Center © Bruce Damonte

Le bâtiment était très abimé en 2003 : fissures, craquelures dans le béton, corrosions des cadres métalliques des fenêtres, portes, des colonnes en acier, etc. Il fallait aussi que le NPS renforce d’abord la protection contre le risque sismique des piles et des fondements du quai, ce qui fût achevé en 2006. L’entrepôt fait partie du National Historic Landmark District et relève également de la réglementation « Golden Gate National Recreation Area » du NPS. Pour obtenir des financements, il fallait que toutes réparations ou modifications répondent aux normes en matière de réhabilitation du Secrétariat de l’intérieur et n’altèrent pas le caractère historique du bâtiment.

Sur le plan environnemental, l’opération a été réalisée en conformité avec les lignes directrices pour la durabilité du NPS et avec les standards LEEDS. Différentes mesures environnementales ont ainsi été mises en œuvre, dont l’installation sur la toiture d’un ensemble de panneaux solaires photovoltaïques de 255 Kilowatt qui couvre 85 % des besoins en électricité du bâtiment. Ce qui n’a pas été sans négociations pour le choix du type de panneaux afin de préserver le caractère industriel de la structure et du lieu.

Fort Mason Center for Arts & Culture propose désormais de multiples événements culturels (théâtre, danse, expositions…) et des classes et formations culturelles. Il accueille plus de 1,2 millions de visiteurs par an.

Fort Mason Center © Bruce Damonte

En savoir plus :   Urban Land Institute ; Fort Mason Center for Arts & Culture

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *