Malaga : les projets culturels, clé de l’intégration port-ville

Télécharger l’intervention / fichier pdf

Les dernières initiatives en matière d’urbanisme pour le centre de Malaga conduisent à faire à la fois du centre historique une nouvelle partie active du centre-ville et du port une nouvelle partie du centre historique.
Ce travail d’urbanisme en réhabilitation s’est appuyé résolument ces dernières décennies sur la mise en place de nouveaux équipements culturels, dont le champ d’action inclue le Port de Malaga par le biais des programmations d’urbanisme définies dans le Plan Spécial et ses récentes modifications.
Les équipements culturels présents sur le quai N°1, ceux du « Palmeral de las Sorpresas » du quai N° 2, ou le futur Auditorium de la plate-forme de San Andrés sont les « clés » de l’intégration ville-port de Malaga.

Carlos Lanzat Díaz : Arquitecto, Especialidad en Urbanismo, 1990 por la Universidad de Sevilla.
– Colaborador en diversos proyectos de planificación territorial (Costa del Sol Occidental), planificación municipal (Málaga, Antequera, Granada, Torremolinos) y planificación local (Planes Especiales).
– Arquitecto en ejercicio libre de 1990 a 2002
– Arquitecto municipal adscrito al Servicio de Ordenación Urbanística de la Gerencia Municipal de Urbanismo de Málaga (desde 2002) desde el que supervisa la tramitación administrativa del Plan Especial del Puerto de Málaga.

Les « Tall Ship Races » : pourquoi et comment les ports d’accueil coopèrent ?

Télécharger l’intervention / fichier pdf

Organisées par Sail Training International, les Tall Ships Races sont l’événement sportif qui attirent le plus de public au monde, mettant en scène le charme, la magie et le spectacle des grands voiliers historiques tout en étant un moment unique dans la vie de jeunes du monde entier.
Les Tall Ships Races sont de plus en plus réputées pour leur impact positif sur l’image de la ville hôte, à la fois localement sur les plans de l’estime de soi et de la découverte d’un nouveau potentiel pour d’anciens secteurs de waterfronts souvent à l’abandon, et vis-à-vis de l’extérieur en termes de mise en valeur de qualités telles que la capacité à organiser des événements d’une telle ampleur, et de prise de conscience des nombreuses retombées bénéfiques pour de nombreux secteurs : le tourisme, la publicité et pour la communauté en général.
Depuis près de 60 ans, les autorités portuaires et urbaines ont compris l’intérêt d’associer leurs noms et leurs activités à celui des Tall Ship Races. De 2004 à 2009, le Port, la Ville et la Province d’Anvers en ont été sponsors, suivis par Szczecin pour les quatre années suivantes jusqu’à la fin 2013.
Les Tall Ships Races supposent un long travail de planification pour le port hôte, souvent de trois ou quatre ans. Une coopération étroite entre le port et la ville est un élément clé de leur succès. Les paramètres à prendre en compte sont ceux de l’utilisation des espaces disponibles, l’organisation, l’économie, la logistique, la sûreté et la sécurité. Gérer entre soixante et plus d’une centaine de navires et leurs milliers de membres d’équipages, notamment les plus jeunes, est l’un des défis. La présence d’un public, souvent de plus d’un million de visiteurs en est un autre. Les villes portuaires qui ont récemment accueilli la manifestation ont fait face à ces nombreux défis et sont autant de bonnes pratiques dont on peut apprendre.

Knut Western, former head of information in the city administration of Fredrikstad, Norway, has been involved with the Tall Ships Races since 1997. As a volunteer in the sail training movement, he became chairman of Norwegian Sail Training Association in 2005, in 2007 director and in 2010 leader of the board of Tall Ships Races Europe Ltd, a subsidiary company of Sail Training International. STI organizes races and other events for sail training Tall Ships all over the world, the most important and famous being the annual European series The Tall Ships Races. Knut Western is also one of the event chairmen to these Races.

Marseille, capitale européenne de la culture en 2013 : le volet culturel d’un projet global Ville-Port

Télécharger l’intervention / fichier pdf

Cet évènement important a été une occasion unique pour Marseille de développer les équipements qui lui manquait mais, surtout, de définir un projet culturel donnant sens à son histoire plurielle et à son avenir de ville portuaire et s’inscrivant dans le temps long ; l’organisation de ce projet à l’échelle de la métropole a contribué à fédérer le territoire fonctionnel du port de Marseille/Fos.
Les représentations passées et perspectives offertes par l’évènement participent de fait d’une stratégie géopolitique visant à donner à la place marseillaise un rôle central dans les relations entre Europe et Méditerranée ; le devenir du port de Marseille passe en effet par le développement des pays du pourtour de la Méditerranée, tant au niveau économique que social et démocratique, et de leurs échanges et coopérations entre eux.
Cette stratégie globale associe dans le même temps, croissance et valorisation des trafics inter méditerranéens, dialogue interculturel et métissage, co-développement Nord-Sud, … Son volet culturel s’inscrit principalement sur l’interface entre Ville et Port, dans des lieux organisés et conçus à la fois de façon symbolique et fonctionnelle, notamment en lien avec les sites emblématiques de la Ville-Port et en synergie avec l’activité portuaire. Les projets d’équipements et d’aménagement de l’interface Ville-Port sont ainsi conçus spécifiquement en fonction de l’identité et vocations des lieux et pour exprimer la stratégie de la ville portuaire ; cette conception urbanistique et architecturale génère des projets novateurs et originaux, ne se limitant pas à recopier les standards internationaux. La présentation tentera d’expliquer de façon brève comment certains équipements et événements majeurs de 2013 participent de cette stratégie Ville-Port.

Louis-Laurent DUPONT, 25 ans d’expérience au service des villes portuaires
Ingénieur et urbaniste de formation, Louis-Laurent Dupont a débuté sa carrière professionnelle par 10 années d’étude de projets économiques et portuaires (aménagements et tarification portuaire au Cameroun notamment). Responsable du développement économique de l’agence d’urbanisme de la région havraise, il a conduit durant 10 autres années plusieurs travaux et démarches sur l’aménagement des interfaces Ville-Port et l’inscription du port dans son environnement urbain, économique et naturel de l’estuaire de la Seine. Actuellement directeur adjoint de l’agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise, il coordonne ses 60 chargés d’étude sur l’ensemble des projets de développement et d’aménagement de la métropole portuaire, avec une attention particulière portée aux dynamiques Ville-Port. Comme animateur du club Maritime de la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme, il a coordonné la réalisation de 2 publications, sur l’emploi portuaire et les innovations Ville-Port.

Le besoin d’un changement culturel : créons une culture portuaire !

Télécharger l’intervention / fichier pdf

Le trafic maritime entre Helsinki et Tallinn a considérablement augmenté ces dernières années. La plus forte progression concerne le transport des passagers avec voiture dont le trafic a été multiplié par cinq ces 10 dernières années.
Avec une moyenne de 3100 voitures par jour, les infrastructures portuaires existantes ne suffisent plus pour faire face. Bien que la coopération entre les Compagnies Maritimes et le Port d’Helsinki se soit développée de manière positive, la Ville peine encore à prendre des décisions concrètes et à les mettre en œuvre. Jusqu’à maintenant, nous avons pu y faire face grâce à une croissance interne. Mais pour investir dans de nouveaux développements, le secteur privé doit pourvoir s’appuyer sur l’émergence d’une culture portuaire, et savoir que le Port comme la Ville ont la possibilité de s’adapter et de répondre aux tendances et évolutions futures du marché.

Håkan Fagerström is a professional and result driven executive in the field of transportation and maritime logistics. He holds an Executive MBA from Aalto University and a Masters Certificate (Maritime) from Aboa Mare.
His career has followed an organic path through various positions within the maritime industry. Currently he holds the position Director of Cargo Services at Tallink Silja Oy. Simultaneously with his current position, he is also the Managing Director of the Tallink Group owned stevedores company, HTG Stevedoring Oy.

Jätkäsaari: développer le logement en centre ville

Timo Laitinen has a Master of Science (Tech.), Helsinki University of Technology (1982). From 1978 to 1986, he was consultant for the Road Administration of South Finland, and for a private group: Paavo Ristola Engineering Co. In 1986 and for 3 years, he becomes Designer for the Jaakko Laapotti Architecture Company. In 1989, he inte-grates the City Engineer’s Office of Helsinki as technical consultant, and the same years he becomes project man-ager of Urban Projects at the Economy and Planning Center of the City of Helsinki. He manages the West Har-bour Development Project.

Le Port d’Helsinki : un océan d’opportunités commerciales

Télécharger l’intervention / fichier pdf

As a Master of Laws, Mrs. Marja-Leena Rinkineva has throughout her extensive career worked with economic development, industry and commerce in the Ministry of Employment and the Economy and in the Ministry of Justice. Mrs Rinkineva is also a trained judge. She also has strong knowledge in Corporate Governance working for various boards of companies. Currently she is a chairman of the Greater Helsinki Promotion (Invest in Company) and Culminatum Innovaton Ltd (Development Company).  In September last year, Mrs. Rinkineva took on the role of the Director of Economic Development in the City of Helsinki.
Helsinki is one of the newer success stories among European metropolitan areas. Finland’s capital is also officially one of the world’s best places to live.  Now, Mrs Rinkineva and her staff are committed to making Helsinki even more appealing, functional and fun environment for entrepreneurs and companies alike.
The Office of Economic Development is a part of the Economic and Planning Center of the City of Helsinki. The Economic and Planning Center is responsible for economic, revenue and budgeting affairs for the City Council. Within the Centre, Mrs Rinkineva’s Economic Development Unit is responsible for strategic planning and a number of projects aiming at promoting and enhancing the city as one of the most important business hubs in the world.
During her freetime, Mrs. Rinkineva enjoys spending time at the seaside. She loves to do all kinds of sports incl. tennis and downhill skiing and she is also a football mother to her three teenage children.

Introduction aux principaux projet de développement urbain d’Helsinki

Télécharger l’intervention / fichier pdf

Mikko Aho is Director of Planning at the City of Helsinki City Planning Department since 1 January 2013
Education
– Architect, Helsinki University of Technology, Otaniemi 1985
– Repair construction, University of Art and Design Helsinki 1995
– Specialist Qualification in Management, Kuopio Adult Education Centre 2004
Work experience
– Development Director at the municipality of Sipoo in 2009 – 2012(additional duties included 3 months as the Technical Director of the municipality and 7 months as the Municipal Manager between 2010 and 2011).
– Technical Director at the Municipality of Karkkila in 2004 – 2008.
– Planning Architect at the municipality of Mäntsälä in 1995 – 2004.
– Lead Designer at Arkkitehtitoimisto K. Järvinen ja T. Airas Oy in 1986 – 1994.
Other activities
– Served as a judge in several architecture and design competitions
– Given several lectures in the field of city planning

Développer le port d’Helsinki au coeur de la ville

Télécharger l’intervention / fichier pdf

Kimmo Mäki has a Master of Science in technology, Lappeenranta University of Technology, Faculty of Technology Management, 2000. From 2000 to 2006, he worked in different logistic and port societies as manager. In 2006, he becomes Vice President of Steveco Oy, member of management group, in charge of container operations in Helsinki and Kotka ports. He’s Managing Director of the Port of Helsinki since 2011.

Culture et compétitivité Ville Port

Titulaire d’un PhD en Ingénierie et Economie des Transports, Alberto Cappato est Professeur d’Economie et d’Organisation des entreprises à la Faculté d’Ingénierie de l’Université de Gènes, Vice-Président de l’IIC-Institut International des Communications, Executive Manager de SOS Logistique (Association Italienne pour une Logistique durable). Il a également été consultant de plusieurs organisations internationales (OCDE, Plan Bleu).
Il est un Expert en Aménagement du Territoire, économie régionale et économie des transports.
Membre du Conseil d’Administration du GIR MARALPIN, Retroporto di Alessandria SPA, Fondazione SLALA.
Il est actuellement Directeur Général de Porto Antico di Genova.

La Culture Maritime: un défi pour le développement durable du port de Veracruz

Télécharger l’intervention / fichier pdf

Veracruz comme la plupart des ports a évolué depuis sa création il y a 500 ans. La ville a toujours été au cœur de la construction du caractère et de la personnalité du pays, mais pas de la culture maritime, Veracruz est le seul endroit où l’on respire la vie maritime mexicaine, mais pas la culture de la mer. La ville portuaire a connu une identification et une ré-identification avec son port. Il y a 20 ans, afin d’améliorer son efficacité, le port a été dissocié de sa ville et d’autres éléments ont intégré l’identité urbaine. Les caractéristiques actuelles du port ont  plus d’un siècle. Cela veut dire aussi qu’elles sont aujourd’hui dépassées, coûteuses et limitent fortement les possibilités de développement. L’économie régionale et nationale dépend fortement de l’agrandissement du port. Les capitaux nationaux et internationaux pour les investissements sont là, de même que la volonté du gouvernement, mais rien ne s’est fait. Pour quelles raisons ? L’expansion du port est l’otage d’intérêts fondés sur la méfiance et la méconnaissance. Il est donc proposé de faire une large promotion de la culture maritime, initiée par le port, pour faire prendre conscience à la société :
1. Que le port n’est pas qu’une simple enclave de la mondialisation ;
2. Que le développement économique du Port est le substrat du développement social ;
3. Que la préservation de l’écologie de la planète, du capital naturel et du patrimoine historique sont les clés des ports du futur en gestation.

Dr. Virgilio Arenas est actuellement professeur à l’Universidad Veracruzana. Coordonnator du Programme Universitaire de Maritime Culture et promoteur du développement durable du port de Veracruz. Il fut un fondateur, directeur de l’Institut des Sciences de la Mer et des pêches de l’Université de Veracruz et secrétaire académique de l’Institut des Sciences de la Mer de l’Université nationale autonome du Mexique, chef de la Division de l’Appui Scientifique de l’Institut des pêches du Mexique.
a donné des cours en océanographie, écologie marine, gestion des pêches, de la pollution marine au posgraduate at Mexique et à l’étranger. Directeur de thèses plus d’une vingtaine d’étudiants de maîtrise et au doctorat.
Il a mené des études et des séjours de spécialisation et des études de posdoctorate au Mexique, Brésil, Hollande, Grande-Bretagne, Suède et France. Récemment dans le développement durable des Ports.
A été le représentant du Mexique à la FAO et la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO et le Comité Scientifique pour la Recherche Océanique.
A publié de nombreux articles dans des journaux et des livres spécialisés sur l’océanographie et la biodiversité marine, coordination de l’édition d’une encyclopédie sur la mer.