Les stratégies collaboratives entre ports et/ou terminaux pourraient être la bonne réponse face aux alliances maritimes

Ce point de vue est défendu par le CEO du Port de Los Angeles qui souhaite que ces questions soient débattues à l’échelle du Sud de la Californie pour que les ports puissent protéger leurs revenus et rentabiliser leurs investissements. Pour Olaf Merk, et moyennant sans doute des adaptations législatives, l’exploitation même des terminaux gagnerait aussi à être envisagée de façon plus collaborative.

Full article: Journal of Commerce / Shipping Today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *