Durban : un terminal croisière durable annoncé pour octobre 2019

Le terminal aura recours aux technologies vertes les plus récentes. Il doit aussi s’intégrer avec ce qui est programmé pour Durban Point Waterfront, et résoudre notamment les questions liées à la gestion du trafic et aux risques de congestion. Un accès public sécurisé et des points de vue seront aménagés dans le bâtiment. Il pourra aussi accueillir des conférences et un centre de formation de MSC. Il pourra évoluer si nécessaire par l’ajout d’un 2ème étage. Il répond ainsi aux besoins d’une activité en pleine croissance : +22% entre 2015 et 2016 et 1,3 million de passagers attendus pour 2040. Pour Transnet, Durban et Cape Town restent les deux ports majeurs pour cette activité, mais elle pourrait être développée dans d’autres ports du pays si nécessaire.

Full article : Greenport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *