Baku (Azerbaïdjan) : sur 5 km2, le nouveau port est un hub logistique prometteur entre Europe et Asie.

Passer d’un trafic d’environ 5Mt en 2016, à 15 Mt puis 25 Mt est l’ambition clairement affichée. L’UE soutient le projet et de nombreux ports européens sont également associés. Baku deviendra rapidement un maillon essentiel des nouvelles Routes de la Soie tissées progressivement par la Chine et ses partenaires, suivi par l’Inde, le Japon et la Russie. En ce début de XXIe siècle, le pouvoir international est avant tout économique.

Full article: Trend News Agency / Olaylar / Forbes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *