Rapprochements, fusions, partenariats… : et si la performance portuaire passait par davantage de collaborations inter-ports ?

L’observation internationale montre en tout cas sans détour la réalité de ces collaborations. Les objectifs peuvent être variés : optimisation de l’offre portuaire sur certaines façades, rapprochements entre ports maritimes et ports intérieurs, véritables stratégies commerciales ou industrielles, ou encore fluidité logistique. Incontestablement, ces collaborations sont vues comme un levier pour gagner une bataille portuaire qui se joue très souvent à terre. Dossier complet à découvrir dans NPI.Full article: NPI, avril 2018, pp 20-31

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *