OCDE : la puissance des alliances pourrait amener à reconsidérer les politiques portuaires, notamment en Europe.

La question des alliances maritimes est au centre du dernier rapport de l’ITF. Il en ressort que la concentration des armateurs du conteneur pèse aujourd’hui sur la qualité et l’offre de service. Elle exerce une pression réelle sur les opérateurs de terminaux et les ports dont les pouvoirs publics financent en partie le développement. L’ITF plaide dès lors pour appliquer au shipping toute la loi sur la concurrence, adopter des principes communs pour l’évaluation des projets portuaires et enfin repenser les politiques portuaires aux niveaux national et supra-régional.

Full article: ITF OCDE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *