La coopération portuaire, qu’elle soit verticale ou horizontale, reste un enjeu de premier ordre

Se rapprocher des acteurs de son hinterland, voire y développer ses propres terminaux, ou rechercher des coopérations avec des ports complémentaires ou voisins, ces stratégies sont d’actualité dans de nombreux ports. Joost Hintjens de l’université d’Anvers en propose une approche académique, tandis que sur le terrain, exemple parmi d’autres, Barcelone et Tarragone se concertent.

Full article: Port Technology / Diario del Puerto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *