La Rochelle (France), Promotion Saguenay (Québec, Canada) : deux nouveaux exemples de Villes Ports circulaires !

Sur le territoire Ville Port de La Rochelle, une société coopérative vise à favoriser les échanges de crédits carbones entre tous les acteurs économiques, faisant du CO2 un moteur pour l’innovation et la transition énergétique. La neutralité carbone du territoire est visée à moyen terme. De l’autre côté de l’Atlantique, la chaleur fatale de la future usine GNL Québec installée sur le port pourrait permettre l’émergence d’autres activités sur le territoire, dans le domaine agricole par exemple.

Full article: Radio Canada / La Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *