Réduction des émissions de CO2 : le ralentissement de la vitesse des navires ne fait pas l’unanimité. Mais ne pourrait-on pas sortir du juste à temps ?

Pour certains experts, trop ralentir signifierait devoir rajouter un navire en rotation, ce qui annihilerait les effets bénéfiques en termes d’émissions de CO2. Mais devant l’impératif climatique, Villes, Ports, logisticiens, industriels et consommateurs ne devraient-ils pas être mesure d’accepter une augmentation raisonnable des délais de livraison ? Ce fameux navire supplémentaire ne deviendrait-il pas tout simplement celui de trop ?

Full article: The Loadstar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *