Le Port de Québec s’associe avec Hutchinson Ports et CN Rail pour son futur terminal conteneurs

C’est une étape décisive pour ce projet que tous les membres de l’AIVP avaient pu découvrir il y a un an lors de la conférence mondiale AIVP. Le Port de Québec rejoint ainsi les 52 autres ports que compte cet opérateur dans 27 pays. Une garantie supplémentaire d’être au centre des échanges commerciaux et de faire du terminal Laurentia un puissant levier de développement économique pour le territoire Ville Port. Vice-Président de l’AIVP, Mario Girard, CEO du Port de Québec, ambitionne d’en faire par ailleurs l’un des terminaux ayant la plus faible empreinte écologique au monde.

Full article: Port of Quebec / Port Technology / Le Soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *