Entrée en vigueur d’amendements à la Convention BWM pour enrayer la propagation des espèces envahissantes. Un amendement porte sur le déploiement d’un nouveau calendrier pour les eaux de ballast (réglementation D2), avec l’application de critères plus stricts concernant la présence d’organismes et de pathogènes potentiellement nocifs. D’autres modifications portent sur le contrôle et la certification

Full article: Maritime Professional

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *