Un nouveau modèle financier pour le waterfront de Sydney (Australie) ?

 Gouvernance 

Une collaboration entre le Gouvernement de New South Wales et les citoyens de Sydney avait conduit à la création en 2001 du « Harbour Trust » pour préserver certains sites emblématiques du waterfront et les ouvrir au public. Le Harbour Trust fait actuellement l’objet d’une évaluation. Son Président s’inquiète d’une éventuelle remise en cause des financement accordés. Il plaide non seulement pour un engagement financier du gouvernement sur un horizon de 5 à 10 ans, mais aussi pour la possibilité de conclure des baux à long terme à 49 ans. Ils lui permettraient d’affecter des investissements à la restauration et la réutilisation du patrimoine, ce qu’il n’est pas en mesure de faire actuellement. Cette prise de position est aussi une réaction à la controverse actuelle sur les risques de privatisation de certains sites suite à la proposition faite par une fondation privée de transformer l’un des sites géré par le Harbour Trust, la Cockatoo Island, en lieu d’art permanent.

Brisbane Times1 ; Brisbane Times2; Brisbane Times3 ; Harbour Trust

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *