Les villes portuaires à l’avant-garde de la transition énergétique

 Transition énergétique et économie circulaire 

Rotterdam et Anvers ont dévoilé d’ambitieux projets visant à développer les carburants durables dans les prochaines années. Dans le port hollandais, Shell a annoncé l’ouverture d’une usine à hydrogène dans le terminal Maasvlakte 2 dès 2023. Le CEO du Port de Rotterdam a également exprimé son intention de construire un réseau public de stations hydrogène qui permettra de créer une proximité stratégique entre les producteurs et les consommateurs. Ce plan prévoit aussi l’installation d’un pipeline ainsi que d’autres projets de moindre ampleur. De l’autre côté de la frontière, le Port d’Anvers a annoncé la création d’un consortium réunissant 7 acteurs publics et privés. L’objectif est de produire du méthanol durable. La construction de l’usine pilote est prévue pour 2022 et devrait permettre de réduire les émissions annuelles de CO2 de plus de 8000 tonnes et d’accélérer le déploiement d’une économie circulaire bas-carbone dans le port.

Port of Rotterdam, Port of Antwerp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *