Sidewalk Labs abandonne son projet à Toronto

 Gouvernance 

Sidewalk Labs, la filiale qui avait été créée par Google pour développer ce projet « Quayside » sur le waterfront de Toronto, a justifié sa décision par les incertitudes économiques actuelles et la difficulté de rentabiliser le projet. Ils anticipent ainsi sur la décision que devait prendre Waterfront Toronto sur la poursuite de ce projet pour lequel Sidewalk avait fait une nouvelle proposition en juin 2019. Ils souhaitaient notamment étendre leur projet à 77 hectares contre 5 hectares initialement. Mais ce projet initié en 2017, avait rapidement suscité le débat comme nous vous l’avions signalé en juillet dernier. Présenté comme un laboratoire pour une smart city exemplaire, il avait en particulier soulevé la crainte quant à l’utilisation des données privées recueillies par les multiples capteurs qui devaient être installés. La nouvelle proposition de juin 2019 restait floue sur ce point. Développer la ville intelligente avec le citoyen ? Un beau sujet de table-ronde pour l’AIVP…

Sidewalk project ; Sidewalk Blog ; La presse canadienne ; L’Usine Digitale ; Canadian Architect

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *