Les ports d’Asie du Sud-Est renforcent leurs efforts dans les énergies vertes et les technologies smart

 Transition énergétique et économie circulaire 

Le premier « Bio Hub Port » en Malaisie va être construit dans la province de Sarawak. Il est estimé à un montant total de 4 millions d’€ et les travaux devraient débuter début 2021. Ce hub dédié à la biomasse va être édifié grâce à la coopération entre les entreprises malaisiennes et le port de Rotterdam, qui est adhérent actif de l’AIVP. Le partenaire local, le port de Bintulu, a mis au point une stratégie « Smart digital green port » qui va intégrer pleinement le futur hub de biomasse, et contribuera à la création de 35 000 nouveaux emplois.
A Singapour, le port de Jurong a installé un ensemble de panneaux photovoltaïques de 9,65 megawatts, dont la production électrique sera utilisée à la fois pour les opérations portuaires et pour l’approvisionnement urbain. De plus, le port va tester un système d’intelligence artificielle qui doit aider à réduire l’empreinte carbone, et il a lancé l’électrification des grues et véhicules terrestres. L’autorité portuaire de Singapour et ses partenaires ont débloqué 40 millions S$ pour les énergies moins polluantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *