Les bateaux de croisière transformés en hôpitaux pour accueillir les patients atteints du Coronavirus

 Santé et qualité de vie 

Depuis le début de la crise du Covid-19, la croisière a été porteuse de plusieurs mauvaises nouvelles. Le secteur peut cependant faire partie de la solution et nous apporter des bonnes nouvelles. Au cours des derniers jours, plusieurs grandes compagnies de croisière et opérateurs de ferry comme MSC, Carnival ou Moby ont mis plusieurs navires à disposition pour les transformer en unités d’urgence afin de soulager les hôpitaux terrestres et réduire la pression subie par les systèmes de santé du monde entier. L’exemple le plus concret est celui de Gênes en Italie. MSC propose de mobiliser le paquebot MSC Opera ainsi que trois ferries de sa filiale GNV (Superba, Suprema e Splendid) et de les mettre en place dans un délai de 10 jours. L’action a été menée conjointement par MSC, la Région, la Ville, le Port et RINA, l’organisme de certification. Le premier navire concerné est le Splendid, déjà prêt à accueillir les 25 premiers patients en voie de guérison mais devant être placés en isolement. Ce bateau pourrait accueillir jusqu’à 400 lits d’hôpitaux ainsi qu’une unité de réanimation et de soins intensifs. Cette initiative donne à voir une autre facette de la croisière et illustre la capacité des acteurs Ville Port à coopérer en situation de crise.

ANSA, AGI, Carnival, Informazioni Marittime, The Medi Telegraph

Thinkport Vienna (Autriche) organise un Open Innovation Challenge axé sur la logistique verte et le développement durable. Les propositions, attendues jusqu’au 17 mai, doivent porter sur trois thèmes principaux : les ports intérieurs en matière d’énergie, de logistique et d’innovation ; les villes et les services de logistique urbaine ; le transport par voie d’eau pour améliorer la connectivité.

Think Port Vienna

Valparaiso (Chili) mise sur les vagues comme source d’énergie renouvelable

 Transition énergétique et économie circulaire 

Depuis début mars, le nouveau prototype BAM II est à l’essai sur le Muelle Barón de la ville portuaire chilienne. Le nouvel équipement, développé par Maestranza Diesel et Asmar avec le soutien de l’autorité portuaire, pourrait permettre de produire jusqu’à 3 kW. Ce second prototype mis au point par le consortium vient remplacer le premier modèle qui avait été installé fin 2018. L’un des principaux avantages de ce nouvel équipement zéro émission qui n’utilise aucun carburant est qu’il n’a aucun impact négatif sur l’environnement. À plus grande échelle, il pourrait constituer une source d’énergie verte pour les entreprises et les localités isolées de la côte chilienne. Plusieurs entreprises sont en train d’étudier le mouvement des vagues comme source potentielle d’énergie propre, à l’instar du projet Eco Wave, faisant des villes portuaires des lieux incontournables de la transition énergétique.

Acera, El Mercurio, Revista Electricidad, Maestranza Diesel

Les archives du port de Valence (Espagne) en ligne

 Culture et identité 

Le port de Valence s’est associé à Microsoft et ENCAMINA pour développer la plateforme numérique PUBLICARME, un nouvel outil qui permet au public de consulter les archives du port. La plateforme, qui contient plus de 10 000 documents historiques datant du milieu du 19ème siècle jusqu’aux années 40, utilise l’intelligence artificielle pour lire, extraire et croiser les informations contenues dans les différents documents. Elle facilite et permet ainsi d’accélérer les travaux de recherche. Les copies numériques sont stockées dans un nuage numérique afin de garantir la sécurité et l’intégrité des contenus. PUBLICARME s’est vu décerné le Prix @asLan de la transformation numérique. Les archives des ports constituent une ressource culturelle encore sous-exploitée dans la plupart des villes portuaires. Le port de Dublin (Irlande) a pris des dispositions pour ouvrir ses archives et, en 2019, Lisbonne (Portugal) a inauguré un bâtiment réunissant ses archives et celles du port de Setubal à Barreiro. Ce type d’initiatives permet d’établir de nouveaux rapports entre les citoyens et la culture portuaire.

Archivo Histórico Valencia Port, Aslan, Press Relesase (PDF)

La culture et les écoles s’invitent dans les ports

 Culture et identité 

Les manifestations culturelles et les visites proposées aux écoles comptent parmi les principales initiatives destinées à attirer les jeunes dans les ports. En 2019, le projet éducatif mis en place par l’autorité portuaire de Setubal a permis à plus de 750 élèves de tout le Portugal de découvrir le port. À l’occasion de son 150ème anniversaire, le port de Tarragone (Espagne) a enrichi son programme culturel, avec notamment des visites du port et la rénovation du musée du port. Le 28 février dernier, 800 acteurs institutionnels (communauté portuaire, entreprises, autorités municipales et régionales) ont rejoint les citoyens pour participer à une grande manifestation. L’an passé, c’était au tour des ports de Barcelone et Trieste de célébrer respectivement leur 150ème et 300ème anniversaire avec un riche programme culturel à l’intention du public.

Portos de Portugal, Metropoli Abierta, Port of Trieste, Port of Tarragona