Afin de protéger l’emploi, le port de New York privilégie l’embauche de dockers supplémentaires à l’automatisation

C’est le sens de l’accord signé en février 2019, avec 650 embauches prévues d’ici fin 2020. En contrepartie de cette politique sociale, une hausse de la productivité horaire est attendue pour garantir 30 mouvements de conteneur par heure. Les travailleurs les moins performants pourront se voir accorder moins d’heures de travail. Cet accord est observé dans de nombreux ports du monde. Continuer la lecture

De plus en plus de ports tentent de dynamiser l’innovation et structurent des clusters industriels en conséquence

Les réalisations et projets sont nombreux : PierNext à Barcelone, RDM Campus et MH4 à Rotterdam, programme Smart Port City au Havre, projet COVE à Halifax, etc. Pour Maurice Jansen, l’objectif reste identique : orchestrer l’innovation collaborative et se faire rencontrer les flux de capital financier, social, humain et culturel. Continuer la lecture