Comment les ports peuvent-ils réduire de 50% leurs émissions d’ici 2030 ? Une piste de recherche : la coopération est essentielle

 Santé et qualité de vie 

Le North Sea Port et le Port d’Anvers dévoilent de nouveaux projets visant à la réduction drastique des émissions de CO2. Le projet Antwerp@C, piloté par le port d’Anvers, rassemble les leaders de l’industrie chimique et du secteur de l’énergie pour trouver des solutions viables afin de réduire les émissions portuaires moyennant la capture et l’utilisation ou le stockage du CO2. La deuxième étape de ce projet lancé fin 2019 sera la recherche de subventions européennes. À North Sea Port, un consortium transfrontalier dirigé par Smart Delta Resources, avec le soutien de plusieurs entreprises et du Port, a pris des mesures destinées à réduire sensiblement les émissions dans la région. L’objectif est de capturer le CO2 pour le réutiliser ou pour le stocker sous terre. Cette technologie devrait permettre de réduire les émissions de CO2 de 30%. Une étude de faisabilité est en cours et doit être achevée avant la fin de l’année.

Port of Antwerp, North Sea Port

Sidewalk Labs abandonne son projet à Toronto

 Gouvernance 

Sidewalk Labs, la filiale qui avait été créée par Google pour développer ce projet « Quayside » sur le waterfront de Toronto, a justifié sa décision par les incertitudes économiques actuelles et la difficulté de rentabiliser le projet. Ils anticipent ainsi sur la décision que devait prendre Waterfront Toronto sur la poursuite de ce projet pour lequel Sidewalk avait fait une nouvelle proposition en juin 2019. Ils souhaitaient notamment étendre leur projet à 77 hectares contre 5 hectares initialement. Mais ce projet initié en 2017, avait rapidement suscité le débat comme nous vous l’avions signalé en juillet dernier. Présenté comme un laboratoire pour une smart city exemplaire, il avait en particulier soulevé la crainte quant à l’utilisation des données privées recueillies par les multiples capteurs qui devaient être installés. La nouvelle proposition de juin 2019 restait floue sur ce point. Développer la ville intelligente avec le citoyen ? Un beau sujet de table-ronde pour l’AIVP…

Sidewalk project ; Sidewalk Blog ; La presse canadienne ; L’Usine Digitale ; Canadian Architect

A Valence, la reconversion des Tinglados 4 et 5 se poursuit

 Interface Ville Port 

Un moment stoppé par l’épidémie du COVID-19, la réhabilitation de ces célèbres hangars du port a pu reprendre. Ils accueilleront des activités culturelles et innovantes. Ils créeront par la même de nouvelles relations entre la Marina de Valence et la ville. Cela sera également le cas avec le petit espace paysager et la piste cyclable dont les travaux ont également commencé.

El periodic ; Economia3

Boston : gentrification climatique ?

 Climat 

Nous avons eu l’occasion à plusieurs reprises de vous présenter la stratégie de la ville de Boston face au changement climatique et à la montée du niveau des mers : plutôt que de construire uniquement des digues et murs de protection, elle s’appuie sur l’idée de construire avec la nature avec l’aménagement de parcs, zones humides, etc. pour amortir les épisodes d’inondation. Mais les projets d’aménagement urbain sur ces sites les rendront aussi beaucoup plus coûteux et accueilleront des résidents plus riches : un phénomène de gentrification assez classique. Qu’en est-il des communautés qui étaient jusqu’alors présentes ? Devront-elles se déplacer ? Et leurs nouveaux lieux de résidence seront-ils eux aussi protégés face à ces risques inondations ? C’est cette « gentrification climatique » que le responsable de l’Environnement, de l’énergie et des espaces publics veut éviter.

The Guardian

Une nouvelle gouvernance pour le patrimoine

 Gouvernance 

L’idée d’économie circulaire a fait peu à peu son chemin. Peut-on s’inspirer de ses concepts pour imaginer une « gouvernance circulaire » portant sur la réutilisation du patrimoine culturel urbain ? C’est la question que se sont posée 16 villes membres du réseau européen de l’ICLEI. Le rapport de synthèse de ce projet est désormais disponible. Il définit et illustre comment une nouvelle approche est possible pour réutiliser, financer et entretenir durablement le patrimoine culturel.

Iclei ; Synthesis Report