Les villes portuaires espagnoles investissent dans le capital humain

 Capital humain 

Les ports espagnols investissent de plus en plus dans des programmes destinés à stimuler l’innovation au sein de la communauté Ville Port. Au niveau national, l’appel à projets et idées du Fonds Ports 4.0 créé par Puertos del Estado est d’ores et déjà ouvert aux candidatures pour un budget de 12 millions d’euros. Le port de Bilbao a déjà identifié 40 projets potentiels qui seront intégrés au nouveau Bilbao Port Lab. D’autres ports espagnols sont aussi en train de développer leur laboratoire d’innovation. À Séville (PDF), le Port et l’université ont conclu un accord visant à agrandir le centre d’innovation pour y installer une zone industrielle expérimentale et un accélérateur de startup. Un autre exemple est celui de Valence, où le port et ses partenaires sont en train de créer #SuperLabPorts dans l’objectif de lutter contre le changement climatique. Le Port de Valence vient également de lancer, en collaboration avec le gouvernement régional, un programme de formation professionnelle en alternance en milieu portuaire. D’autres ports espagnols, comme Barcelone, ont mis en place des programmes similaires destinés à soutenir les entreprises et les étudiants.

Puertos del Estado, Port of Bilbao, Port of Seville (PDF), Port of Valencia, Valenciaport Foundation, Port of Barcelona – Spanish ports

Égalité des sexes et conciliation entre vies privée et professionnelle dans les villes portuaires

 Capital humain 

Ces derniers jours, deux membres de l’AIVP ont montré un engagement sans équivoque sur ces deux points essentiels de l’objectif 5 de l’Agenda AIVP 2030 concernant le capital humain. Le port de Barcelone (Espagne) a lancé son plan pour l’égalité 2020-2022. À Montréal (Canada), le Port a reçu le sceau Concilivi pour sa politique favorable à la conciliation entre vies privée et professionnelle. En 2019, le port a créé un comité de conciliation, lequel a, peu après, adopté la Charte de conciliation vie personnelle, famille et travail, instaurant des mesures spécifiques qui ont aussi permis de gérer la pandémie de Covid-19.

Port of Barcelona, Port of Montreal

Partenariat entre villes portuaires et universités

 Capital humain 

Le développement du capital humain, l’objectif 5 de l’Agenda AIVP 2030, est une priorité pour de nombreux adhérents. Le port de Venise va verser 600.000 euros à l’Université Ca’ Foscari pour la création d’un centre d’études sur les activités maritimes et logistiques. Une partie des fonds sera consacrée à la nouvelle Science Gallery de Venise. À Bahía Blanca, Argentine, le port a signé de nouveaux accords de partenariat avec l’Université nationale technologique (faculté régionale de Bahía Blanca) en vue de développer davantage de programmes éducatifs. À Algésiras en Espagne, la Ville, le Port et l’université collaborent à la création de l’Université européenne de la mer, dans le cadre du projet Lago Marítimo.

Nuova Venezia, Facebook (Bahía Blanca), El Estrecho Digital

Les lauréats de la 2ème édition du Smartport Challenge de Marseille (France) ont été présentés. Cette initiative, développée conjointement par le Port de Marseille, la CCI et l’Université propose 8 défis allant de la réduction des émissions aux solutions mobiles d’énergies renouvelables en passant par la valorisation énergétique des eaux usées des bateaux de croisière. Les start-ups lauréates ont 5 mois pour développer des solutions en partenariat avec les grands groupes industriels.

CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence

Améliorer l’employabilité dans le secteur de la logistique portuaire

 Capital humain 

Tel est l’objectif d’un nouveau projet de coopération mis en œuvre en Méditerranée pour améliorer l’employabilité des jeunes dans le secteur de la logistique portuaire. Le projet YEP-MED se verra alloué un budget de €3 millions pour la création de centres de formation portuaires, le développement de ressources pédagogiques et le renforcement de la coopération entre les acteurs de la filière. Le projet piloté par Escola Europea comprend plusieurs membres de l’AIVP dont les ports de Marseille, Barcelone et Livourne, ainsi que l’Office tunisien de la marine marchande et des ports.

Escola Europea