Un nouveau terminal croisière durable pour Tallinn (Estonie)

 Climat 

Diverses solutions techniques ont été étudiées pour atteindre la meilleure performance environnementale possible pour ce terminal, compte tenu notamment du climat nordique. Le recours à la géothermie et au solaire a notamment été retenu. Implanté au coeur du secteur du vieux-port de Tallinn, le bâtiment sera également multifonctionnel : il pourra accueillir des conférences, des concerts, etc. en dehors de la saison croisière. ll proposera aussi une aire de jeux pour les enfants et une longue promenade.

➜ Port of Tallinn ; Vidéo

Les travaux vont démarrer pour le waterfront de Penang (Malaisie)

 Culture et identité 

Une promenade au-dessus de la mer va être aménagée. Elle permettra notamment aux habitants de voir et découvrir les navires croisière, une activité qui va également être confortée. De nouveaux équipements commerciaux et culturels ainsi qu’une marina devraient être disponibles d’ici 2024. Des entrepôts de valeur patrimoniale seront réutilisés.

The Star

Rwanda : 4 ports sur le lac Kivu comme alternative au transport routier

 Mobilité 

Le lac Kivu, à l’ouest du Rwanda marque la frontière avec la RDC voisine. Les 4 ports seront construits avec l’aide des Pays Bas et répartis du Nord au Sud du lac. Ils favoriseront la mobilité des personnes et des marchandises entre les différents districts le long de la rive. D’ici 20 ans, ils devraient concentrer la majorité des échanges commerciaux transfrontaliers et un trafic de 3M de passagers. Le gouvernement souhaite également en faire le moteur d’un plan plus ambitieux de relance du transport par voie d’eau sur d’autres lacs et rivières du pays. L’objectif est d’alléger le transport terrestre pour lequel le coût d’entretien des infrastructures pèse dans le budget national. Enfin, ce projet permettra de renforcer la compétitivité de l’industrie agro-alimentaire (bières, thé, café), celle des cimentiers et de relancer le tourisme.

The New times

Un campus de l’innovation dans les Docklands de Dublin (Irlande)

 Capital humain 

Google s’y était installé dès 2003, rejoint ensuite par quelques-uns des autres géants mondiaux : Facebook, Amazon, LinkedIn, Tweeter… Le gouvernement irlandais va contribuer au financement du Campus technologique du Trinity College Dublin. Le projet constitue une nouvelle pièce du quartier de l’innovation qui se développe sur le secteur de Grand Canal Quay. Le Trinity College va venir jouer en rôle fédérateur pour cet écosystème de l’innovation réunissant grands groupes, start-ups, établissements d’enseignement et de recherche, etc.

Observateur OCDE ; Irish times ; Newstalk (+ vidéo)

 

Plan d’action pour un secteur Ville Port à Port-Louis (Maurice)

 Interface Ville Port 

Le Plan d’action concerne une zone classée au patrimoine mondial située à l’interface avec le port actif. L’objectif est de mettre en synergie les projets de développement des différents acteurs concernés. Différents projets sont prévus pour revaloriser le patrimoine existant et créer de nouveaux équipements, notamment dans le domaine culturel. Le Plan est porté par le Ministère du Logement et des Terres.

Défi média ; Plan d’action (pdf)

 

Faire revenir la nature en pleine ville : le projet Gabiodiv’ à Lyon (France)

 Biodiversité 

L’objectif de Gabiodiv’ est de restaurer les milieux aquatiques et de favoriser la biodiversité pour des cours d’eau dont les berges ont été largement bétonnées, à Lyon comme dans de nombreuses villes portuaires. Des cages métalliques sont accrochées sur les quais et végétalisées. Elles seront installées dans des secteurs fréquentés par le public. Le projet se veut en effet éducatif et vise également à sensibiliser le grand public à l’importance du patrimoine naturel.

Lyon capitale ; Gabiodiv.fr

Un hub de l’innovation pour Ho Chi Minh City (Vietnam)

 Interface Ville Port 

Un écosystème de l’innovation va être créé à l’Est de la ville, au bord du fleuve Saïgon. Il réunira le monde universitaire et de la recherche, l’entrepreneuriat, le monde des affaires, la communauté locale. Les 22000 hectares concernés seront aménagés en six secteurs spécifiques. C’est le cas notamment d’un ancien port fluvial qui a été choisi pour devenir un site démonstrateur de la ville intelligente. Le risque inondation est également pris en compte. Développement économique, art et culture, sport, recherche et éducation, haute-technologie, éco-tourisme, agro-industrie, mobilité, résilience, etc. : un très large champ d’actions pour ce projet ambitieux qui peut être une source d’inspiration pour nombre de villes portuaires.

Archdaily (+ images, plans)

Aller au-delà de la neutralité carbone? Le projet Stockholm Royal Seaport (Suède)

 Climat 

Eliminer autant de carbone que l’on en émet: la neutralité carbone est déjà un objectif ambitieux. Mais Stockholm veut aller plus loin et souhaite que l’ancien secteur portuaire du Royal Seaport soit climatiquement positif en 2030. De nouvelles normes de durabilité ont été fixées pour les bâtiments, pour la gestion des déchets, pour la mobilité en donnant la priorité aux piétons et cyclistes, etc. Elles ont suscité la réticence de nombreux aménageurs, mais la volonté politique est restée forte et les débats engagés ont permis de faire évoluer les solutions envisagées. Aujourd’hui, 10 ans après, les premiers résultats sont prometteurs. Les émissions de C02 par habitant vont par exemple fortement diminuer. Pour aller au-delà, un système de crédit carbone va être mis en place. Il devrait également impacter les aménagements dans les quartiers voisins.

Medium

L’île de la Cartuja à Séville (Espagne) en 2025: un modèle de ville durable ?

 Transition énergétique et économie circulaire 

L’énergie y sera durable grâce notamment à un parc de production photovoltaïque, l’efficacité énergétique des bâtiments, ou encore des systèmes de stockage de l’énergie. Pour une mobilité durable, la priorité sera donnée aux véhicules électriques et 200 points de recharges seront installés. Les espaces verts et la piétonisation seront favorisés et des navettes autonomes seront mises en place pour le transport public. L’ile de la Cartuja devrait également devenir une smart city avec un système de collecte de données permettant une gestion intelligente de la qualité de l’air, des déplacements et du trafic, de l’éclairage public, des besoins logistiques. Ce projet #eCitySevilla vient d’être signé par la Ville de Séville, la région Andalousie (Junta), l’entreprise Endesa, et le Parc scientifique PC Cartuja.

EsmartCity ; Sevilla buenas noticias

 

Vers une mobilité plus durable à Lisbonne

 Mobilité 

La Ville de Lisbonne (Portugal) considère que le potentiel de son fleuve, le Tage, pour le transport de passagers est insuffisamment exploité. Il représente une réelle alternative, plus flexible, pour transporter les personnes et relier ainsi différents centres urbains sur chaque rive du fleuve, que cela soit à des fins touristiques ou pour les besoins de déplacements quotidiens. Le maire a ainsi annoncé la création de taxis fluviaux entre Lisbonne et Almada. L’équipement qui va être créé sur le site de Terreiro do Paço comportera également de nouveaux espaces verts.

Transporte em revista (1) ; Transporte em revista (2) ; Diario de Noticias