Swansea : Inauguration du Construction Wales Innovation Centre sur le waterfront

Il fait partie intégrante du redéveloppement de l’Université sur le waterfront. Il va permettre de former dans les domaines de l’Industrie de la construction et anticipe sur les besoins à venir avec les projets en cours ou programmés sur la prochaine décennie. Cela concerne notamment les différents projets sur le waterfront : une scène numérique en intérieur, des commerces et restaurants, un Civic Center, des bureaux pour start-ups dans un village de conteneurs, …

Continuer la lecture

OCDE : la puissance des alliances pourrait amener à reconsidérer les politiques portuaires, notamment en Europe.

La question des alliances maritimes est au centre du dernier rapport de l’ITF. Il en ressort que la concentration des armateurs du conteneur pèse aujourd’hui sur la qualité et l’offre de service. Elle exerce une pression réelle sur les opérateurs de terminaux et les ports dont les pouvoirs publics financent en partie le développement. L’ITF plaide dès lors pour appliquer au shipping toute la loi sur la concurrence, adopter des principes communs pour l’évaluation des projets portuaires et enfin repenser les politiques portuaires aux niveaux national et supra-régional. Continuer la lecture

Melbourne : projet révisé pour Fishermans Bend

Le gouvernement de l’Etat de Victoria avait annoncé vouloir faire un modèle de ce redéveloppement du site entre le port, la Yarra River et la baie qui doit accueillir 80 000 habitants d’ici 2050. Cela avait attiré 26 projets de développeurs en ce début d’année, et la perspective d’une forêt de gratte-ciels qui avait suscité le débat. Le nombre et la hauteur des tours seront régulés et cela sera conditionné à l’accueil de logements sociaux. Le futur secteur devra également être compatible avec les besoins du port.

Continuer la lecture

Gênes : 5e rencontre du groupe de travail Port Centers Network (PCN) de l’AIVP

Volontairement réduit, le groupe de travail PCN a réuni une trentaine de personnes venues d’Europe et du Canada. Il a été accueilli par Porto Antico, l’Autorité Portuaire et la Ville de Gênes. Se sont succédé pendant 1 jour et demi, des présentations des acteurs locaux, des débats, des confrontations d’idées et des visites de terrain dont le Port Center, récemment ré-ouvert au grand public, la Città dei Bambini, le musée Galata et un laboratoire de recherche spécialisé dans les biomatériaux innovants. Continuer la lecture

Le développement portuaire peut-il être inclusif et associer croissance économique et progrès sociétaux ?

De façon assez courante aujourd’hui, les ports ont développé des partenariats avec de très nombreuses parties prenantes de leur territoire pour résoudre les problèmes environnement. Cette approche inclusive vise à harmoniser les conditions d’une croissance portuaire pour limiter les externalités négatives. Mais qu’en est-il sur le plan sociétal ? Y a-t-il de nouveaux cercles de gouvernance à imaginer ? Les Prof. Maurice Jansen et Rob van Tulder tentent de répondre en prenant le cas de l’Indonésie. Continuer la lecture

Boston : US$ 3 millions annoncés pour le Charlestown Navy Yard

L’investissement fédéral servira en particulier pour la transformation d’un entrepôt du 19e en musée et Visitor center. Une autre zone du site devrait être aménagée pour accueillir de l’événementiel et des concerts, tandis que le Pier 1 pourrait lui accueillir festivals et activités toute l’année, ainsi que de nouveaux parcours du Freedom Trail.

Continuer la lecture

Saint-Nazaire : un port mieux intégré avec le Boulevard des Apprentis


Inauguré en juillet dernier, le Boulevard des Apprentis a permis de créer un itinéraire de 2,1 km mieux adapté pour les flux logistiques des industriels du port et plus sûr pour les 14000 véhicules qui l’empruntent chaque jour. L’aménagement a également été conçu en concertation avec les habitants du quartier. D’anciennes cuves en béton seront par exemple paysagées et serviront de mur anti-bruit. Un belvédère va également permettre aux habitants ou aux visiteurs d’avoir une vue notamment les Chantiers de l’Atlantique où sont construits des paquebots.
Continuer la lecture

APPEL A PRESTATION : une étude stratégique pour l’AIVP

L’agenda 2030 de l’AIVP élaboré à l’occasion de la conférence mondiale de Québec sera proposé à ratification d’ici la fin de l’année. Il propose une dizaine de grands défis aux villes portuaires pour s’adapter à toutes les transformations en cours et répondre aux attentes de nos sociétés en ce début de 21e siècle. Pour accompagner au mieux ses adhérents dans ces défis, l’AIVP souhaite revoir ses missions, son offre et son organisation. Sur décision de son Conseil d’Administration, une étude stratégique sera donc conduite au premier semestre 2019. A cet effet, l’AIVP recherche un prestataire-conseil pour l’accompagner dans cette démarche. Pour obtenir le cahier des charges relatif à cette mission d’accompagnement, merci d’écrire à bdelsalle@aivp.org. Les offres devront parvenir à l’AIVP avant le 27 novembre 2018.

France : la nouvelle gouvernance des ports devrait être annoncée d’ici fin 2018. Quelle place fera-t-elle aux collectivités ?

Pour Paul Tourret, Directeur de l’Isemar, tous les acteurs directement impliqués dans le fonctionnement du port devraient trouver leur place au sein des organes décisionnaires. Si l’Etat pourrait continuer d’être un acteur principal dans les ports d’axes, les territoires pourraient eux prendre le leadership dans les autres places portuaires. Pour coordonner l’ensemble, il imagine un comité stratégique portuaire national. Tous ces changements pourraient favoriser l’intermodalité, l’innovation et l »émergence de modèles industriels circulaires. Continuer la lecture

Smart Port Marseille : le programme Smartport Challenge pour construire le port du futur continue avec l’adoption d’un premier lot de projets

L’initiative s’inscrit dans la démarche du GPMM « French Smartport in Med », qui vise à promouvoir le développement durable de la place portuaire et de son territoire grâce aux outils numériques. Elle se fait en partenariat avec un ensemble d’acteurs : l’Université d’Aix-Marseille, la Chambre de commerce et d’industrie, la préfecture des Bouches-du-Rhône, le conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Métropole Aix-Marseille-Provence. Le 16 novembre dernier, les membres du Comité de Pilotage de la démarche SMART PORT ont apporté leur soutien à une première série de projets destinés à tirer parti de la transition numérique. Continuer la lecture