Djibouti : quand la ville portuaire devient Cité d’affaires internationale

 Interface Ville Port 

Les travaux de construction de cette Cité d’affaires sur le site de l’ancien port de Djibouti ont été officiellement lancés par le Président de la République ce 8 octobre. La première phase porte sur la réalisation d’un hôtel, de salles d’exposition et de conférence, mais aussi d’un centre d’études maritimes. A terme sont également programmés deux tours jumelles, un centre commercial, un port de plaisance, un terminal croisière, un aquarium… Mais au-delà c’est une autre vision de la ville portuaire qui est ici visée : celle prônée par la China Merchant Group, partenaire de Djibouti,  avec son concept de « Port-Park-City ». Créé initialement par China Merchants Group pour le port de Shekou en Chine, ce concept repose sur le développement intégré des ports, des parcs industriels, des services, et de la ville. China Merchant Group avait déjà affiché son ambition de l’appliquer à plusieurs ports du continent africain, notamment Djibouti.

The Africa Report, Port-City-Park model (2019) ; Port Strategy ; La Nation

 

Un nouvel avenir pour Penang Bay (Malaisie)

 Climat 

Le gouvernement de l’Etat de Penang a lancé un concours international d’idées pour construire une « Ville-Etat » résiliente sur les différents secteurs riverains de l’île. L’objectif est de s’appuyer sur ses atouts historiques et naturels axés sur l’eau pour développer une nouvelle forme de ville combinant culture, nature, économie et nouvelles technologies. L’accent est mis sur l’innovation. Un quartier créatif et technologique est ainsi notamment programmé pour George Town, et à Butterworth un centre d’innovation autour des installations portuaires et du terminal multimodal Penang Sentral est en cours de planification.

World Architecture ; International Ideas Competition

Le Port de Busan annonce une nouvelle opération pour son projet North Port

 Interface Ville Port 

Le North Port Développement Project a été lancé en 2008. Il concerne un vaste secteur du waterfront que le Port veut transformer en un pôle de tourisme maritime et urbain de rang mondial. Un quartier des affaires, un quartier portuaire polyvalent autour de l’activité passagers, des quartiers culturels et récréatifs, et un quartier résidentiel sont programmés. Le projet est actuellement exposé dans le terminal international passagers, un terminal qui donne également la vue sur ce secteur Nord du port. Le siège actuel du Port va être reconverti en terminal croisière. Le port veut dès lors étudier la faisabilité d’un nouveau siège qui serait un bâtiment intelligent, implanté dans ce secteur Nord, et accompagnant le port dans son chemin vers l’innovation.

North Port Redevelopment ; North Port Redevelopment Exhibition Hall ; New Office Building

Paris : la Seine au coeur des JO

 Transition énergétique et économie circulaire 

La proximité avec la Seine avait été l’un des arguments forts dans la candidature de Paris pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Un argument qui s’appuyait sur les atouts du fluvial pour proposer des JO respectueux de l’environnement. De fait la logistique fluviale est utilisée pour le transport des matériaux et des déblais des équipements à construire. C’est notamment le cas pour les 3000 logements du village olympique. Haropa Ports de Paris ou Voies Navigables de France se mobilisent pour rendre cela compatible avec les usages habituels du fleuve, que ce soient les trafics portuaires mais aussi le tourisme. Mais ce sont également des JO se projetant vers un avenir durable qui sont envisagés : le village olympique deviendra un écoquartier, et Haropa Ports de Paris veut faire des JO un accélérateur aussi bien des actions en faveur de la transition énergétique qu’il a déjà lancées que de l’amélioration de la qualité des eaux de la Seine.

Navigation, Ports et Industries (Sept, dossier pp. 20-33) ; VNF ; Haropa Ports de Paris ; Le Moniteur(1) ; Le Moniteur (2)