Phase 2 pour le projet Euroméditerranée à Marseille (France) : vers une ville résiliente

 Climat 

L’EPA Euroméditerranée a signé un accord-cadre avec l’agence Leclercq Associés, associée à Setec, pour une mission d’urbaniste-concepteur portant sur des secteurs spécifiques de ce vaste projet d’aménagement. Leur réflexion portera sur la stratégie en matière de logements et d’espaces publics. Mais, plus globalement, l’ambition est aussi de concevoir ce que pourrait être la ville durable méditerranéenne, une ville capable de répondre aux enjeux du changement climatique. Une réflexion et des solutions à suivre de près pour les adhérents de l’AIVP…
(Euroméditerranée et Setec International sont membres de l’AIVP)

Le Moniteur ; Euroméditerranée

Comment rendre attractifs des territoires alors qu’ils sont encore en pleine transformation ?

 Interface Ville Port 

Nous avons eu l’occasion de partager avec vous à diverses reprises les projets en cours sur la façade maritime de Marseille et son interface ville port. La rénovation urbaine de 310 hectares y a été engagée en 1995, un périmètre auquel 170 hectares avaient été ajoutés en 2007. Des projets de cette ampleur se réalisent bien évidemment sur une longue période. Comment dès lors gérer ce temps long et amener les citoyens à s’approprier ces territoires avant même que leur transformation ne soit achevée ? C’est une question récurrente pour nombre d’entre vous. Pour y répondre Euroméditerranée, l’organisme en charge de cette opération d’aménagement et membre de l’AIVP, avait lancé fin 2018 « MOVE » un Appel à Manifestation d’Intérêt pour quatre sites devenus libres de toute occupation. L’objectif était d’y expérimenter temporairement des projets solidaires, économiques, collaboratifs, culturels ou citoyens. Une première short list de 11 projets avait été retenue. Les discussions ont permis d’affiner les projets, d’en fusionner certains. Quatre projets ont finalement été sélectionnés. Ils dureront entre 1 et 4 ans, et seront mis en oeuvre toujours en concertation avec Euroméditerranée. Une initiative d’urbanisme transitoire pour proposer aux citoyens une interface ville port de qualité à suivre de près.

MOVE, dossier de presse ; Vidéo

Notre futur : la « ville éponge » ?

 Climat 

1,4 milliards de personnes habiteront dans les zones côtières à l’horizon 2050 et 570 villes, dont certaines des mégapoles, seront directement menacées par la montée du niveau des eaux selon le réseau international C40. Les phénomènes climatiques extrêmes viennent encore renforcer ce risque d’inondations auquel nos villes portuaires sont en particulier, et de plus en plus, confrontées. A l’occasion de la veille que nous réalisons pour vous, nous voyons de plus en plus souvent se développer des stratégies s’inspirant directement ou indirectement du concept de « sponge city ». Il s’agit de retrouver la capacité naturelle des sols à absorber l’eau, une capacité que l’urbanisation, avec son béton et son asphalte, a fait perdre à nos villes. Utilisation de matériaux poreux, création d’espaces verts inondables, restauration de zones humides, mais aussi traitement et stockage des eaux pour pouvoir les réutiliser dans les épisodes de sécheresse sont les principales solutions adoptées. Des villes portuaires chinoises se sont lancées parmi les premières dans cette stratégie. De grands groupes industriels s’y engagent aussi, dont Suez (un membre de l’AIVP) qui accompagne Chongqing (Chine) sur ce chemin vers des villes portuaires résilientes.

Demain la ville ; Ejinsight ; Government of Hong Kong ; Wuhan

 

Une ville durable et intelligente ? Un test grandeur nature à Copenhague (Danemark)

 Climat 

EnergyLab Nordhavn a été créé en 2015 pour tester des solutions énergétiques pour une ville intelligente. Recours aux énergies renouvelables, bâtiments écoénergétiques, transport électrique, gestion flexible et optimisée des énergies sont quelques-unes des pistes qui ont été testées sur la grande échelle du secteur portuaire en reconversion de Nordhavn. EnergyLab Nordhavn présente les résultats de ces quatre années de travail dans son dernier rapport annuel et formule des recommandations pour des solutions énergétiques durables. Une salle d’exposition a été créée dans l’ancien silo Nordhavn pour expliquer ces expériences et leurs résultats. Une démarche qui s’inscrit pleinement dans l’objectif 01 de l’Agenda AIVP 2030 visant à anticiper les conséquences du changement climatique sur les villes portuaires !

e smart city (+ vidéo) ; EnergyLab Nordhavn ; Annual Report ; Recommendations

 

Un campus de l’innovation dans les Docklands de Dublin (Irlande)

 Capital humain 

Google s’y était installé dès 2003, rejoint ensuite par quelques-uns des autres géants mondiaux : Facebook, Amazon, LinkedIn, Tweeter… Le gouvernement irlandais va contribuer au financement du Campus technologique du Trinity College Dublin. Le projet constitue une nouvelle pièce du quartier de l’innovation qui se développe sur le secteur de Grand Canal Quay. Le Trinity College va venir jouer en rôle fédérateur pour cet écosystème de l’innovation réunissant grands groupes, start-ups, établissements d’enseignement et de recherche, etc.

Observateur OCDE ; Irish times ; Newstalk (+ vidéo)

 

Strasbourg veut s’appuyer sur le transport fluvial pour une logistique urbaine plus durable.

Depuis mai 2018, un terminal a été installé quai des Pécheurs au cœur de la métropole pour les besoins d’un chantier de construction. La Ville veut aujourd’hui aller plus loin et lance un appel à projets pour faire de ce terminal une plateforme pour une logistique urbaine bas carbone. Le terminal devra fonctionner au quotidien en parfaite harmonie avec les autres usages urbains et touristiques de la voie d’eau. Ce projet s’inscrit dans le plan Climat de Strasbourg. Continuer la lecture

Copenhague : se divertir sur une centrale à déchets

« Copenhill », une nouvelle centrale de valorisation énergétique des déchets, est désormais ouverte au public. Elle est en effet beaucoup plus qu’une centrale puisqu’elle est aussi un lieu de loisirs proposant notamment une piste de ski, un mur d’escalade, un sentier de randonnée. Elle comprend également un centre d’éducation sur l’environnement. Elle offre par ailleurs des vues panoramiques sur la ville et le port. Le projet a été conçu par le cabinet Bjarke Ingels et les architectes paysagistes LSA.

Continuer la lecture

Les dirigeants des ports se réunissent à Barcelone pour discuter des technologies smart port lors de l’événement « Ports intelligents – Piers of the Future » du 19 au 21 novembre 2019

Le Port de Barcelone, aux côtés de 5 autres grands ports – dont Rotterdam, Anvers et Montréal membres de l’AIVP -, va organiser à l’occasion du prochain Smart City Expo World Congress qui se tiendra à Barcelone, une manifestation parallèle intitulée « Smart Ports – Piers of the Future ». La digitalisation, l’automatisation et la connectivité compteront parmi les principaux thèmes abordés.

Continuer la lecture

Pour la première fois le changement climatique classé par les ports parmi les 3 priorités environnementales les plus importantes.

La réduction des émissions de carbone et l’adaptation des infrastructures sont au centre des préoccupations. Mais de plus en plus, les ports, les collectivités locales partenaires et les entreprises s’organisent en cluster pour aborder les enjeux de façon globale, sous le regard de citoyens de plus en plus attentifs à la construction de leur futur. De façon concomitante, l’OMI vient de lever les obstacles au stockage transfrontalier du carbone, ce qui devrait faciliter l’organisation de la filière et son efficacité. Continuer la lecture

Les ports chiliens contribuent à la qualité de vie locale en collaborant à l’entretien des espaces publics

Les ports chiliens manifestent leur engagement envers la collectivité en organisant des opérations de nettoyage des plages et du littoral. À Talcahuano, 600 volontaires ont retiré plus d’1,5 tonne de déchets dans le cadre d’une opération dirigée par la Capitainerie et le Port et, en septembre, le Port de San Antonio a retiré presque 8 tonnes de déchets dans plusieurs quartiers proches du port. L’opérateur portuaire DP World a, quant à lui, sollicité les écoles pour le nettoyage de la plage de Lirquén.

Continuer la lecture